Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 12:38

Lors de notre rencontre gourmande du 6 juillet, Philou a utilisé ce thé pour la préparation de ses petites côtes d'agneau. Philou, vous connaissez: son grand coeur, un gars super chouette que j'apprécie beaucoup. Et bien ce Philou m'a offert une belle quantité de Lapsang souchong pour compléter mon étagère à épices. Je ne l'avais pas encore utilisé depuis ce 6 juillet mais j'y pensais, j'y pensais. C'est chose faite de puis hier et que c'était bôôôôn!

zhengshan_xiaozhong_maZhengshan XiaozhongXiaozhong (ou Lapsang Souchong) MA
Pour débutants, amateurs et connaisseursSoleil couchant - Faible en théine - Parfait pour le soir

http://www.admirable-tea-boutique.comwww.admirable-tea-boutique.com


Le Zhengshan XiaozhongXiaozhong, connu également sous le nom de Lapsang Souchong, est un thé noir fumé. Pour le réaliser on place des feuilles souchong dans la fumée d'un feu d'épicea ou de cyprès afin qu'elles en absorbent le parfum. Ce procédé, relativement récent, est destiné à l'exportation.

Ce thé est moins fumé que le Tarry XiaozhongXiaozhong de Formose (Taiwan).

Autant pour la plupart des consommateurs occidentaux ce thé est nommé, maladroitement, "le thé de Chine"... autant pour les Chinois il s'agit plutôt "du thé pour les étrangers".

Les feuilles destinées au Zhengshan XiaozhongXiaozhong sont cultivées sur les flancs des montagnes Wuyi, au nord du Fujian. Elles sont XiaozhongXiaozhong (ou "souchong") ce qui signifie "subvariétésubvariété" car représente une juste part des thés noirs des montagnes Wuyi. Mais la demande est si forte que ce procédé, désormais, existe en d'autres endroits de la Chine. C'est pourquoi les planteurs du Wuyi appellent l'authentique XiaozhongXiaozhong: le Zhengshan XiaozhongXiaozhong ("véritable subvariétésubvariété des Wuyi")... et Jean Montseren n'en choisit que le Premium.

Ce thé était en grande vogue entre les deux guerres mondiales en Europe... puis, et c'est regrettable, il est passé de mode... sauf pour quelques irréductibles du bon goût.

Clefs: thé noir fumé - feuilles entières - faible en théine
Passages: seul, en lecture. Avec un ami, en silence.

sherlock.1202117051.pngApproches: Ce thé est victime de beaucoup de préjugés: on le croit fort et il est faible en théine, on le croit solide et son corps est mince et fluide, on le croit corsé et il est léger, on le croit violent et il est raffiné, on l'appelle "le thé de Chine" et il ne représente qu'une toute petite partie de la production chinoise. Pourquoi? Car il est aromatiquement très affirmé et franc. L'affirmation aromatique est confondue avec la robustesse... ce qui n'a rien à voir: les fleurs n'ont pas besoin d'être "corsées" pour être très parfumées.
... Et puis son côté affirmé et franc ne cultive pas l'art des compromis... ce qui a pour effet de produire des réactions, positives ou négatives, très tranchées.

On ne peut pas parler d'un thé à niveau (pour amateur ou pour initié) mais plutôt d'un thé à cercle. Car ses amoureux, dont SherlockSherlock Holmes faisait partie, se regroupent parmi tous les niveaux et semblent former une "confrérie". On aime ou on aime pas du tout...

Sardines Farcies
Parfumées au Lapsang Souchon

sardlaps6

Ingrédients pour 1 personne:sardlaps9

3 sardines belles sardines fâîches
1 càs de pignons
1 càs de raisins secs
2 tranches de pain mie
1 orange bio
1 càs de vinaigre de vin blanc
4 oignons tiges
piment en poudre
huile d'olive
sel
poivre noir du moulin
1 cà thé de sucre
1 càs de lapsang souchong

  1. Préchauffer le four à 250°

  2. Écailler les poissons et les vider. Couper le tête et la queue. Rincer et sécher. Saler et poivrer sur les deux faces.

  3. Mixer la mie de pain. Hachez l'oignon finement.

  4. Presser le jus d'orange et zester la peau. Réserver

  5. Faire blondir l'oignon dans 1 càs d'huile d'olive. Ajouter les pignons et 1 càc de zestes d'orange. Cuire 2 min sans cesser de mélanger. Ajouter le pain et mélanger encore un peu.

  6. Faire bouillir 1 dl d'eau et infuser le thé.

  7. Hors feu, mouiller avec 4 bonnes càs de jus d'orange et le vinaigre.

  8. Incorporer les raisins secs.

  9. Diviser la farce en 3 parts égales et confectionner 3 boulettes. En farcir les sardines en les roulant peau vers l'extérieur sans serrer. Fixer avec un pic.

  10. Dans un tajine - ou dans un plat avec couvercle pouvant aller au four - déposer les sardines, napper avec le restant d'huile et ajouter le lapsang souchong filtré.

  11. Cuire sous couvercle pendant 25 minutes.

Les parfums qui s'échappent du plat lorsqu'on
soulève le chapeau du tajine
laissent présager d'un voyage
au pays des saveurs envoûtantes...

accompagner, en toute simplicité,
d'une bonne pomme de terre vapeur
persillée.

sardlaps5

Partager cet article

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans poissons
commenter cet article

commentaires

Cocotte 15/08/2008 12:57

Je suis fana de ce thé depuis toujours, bizarrement je l'utilise beaucoup moins que le matcha... très belle idée. Et bonnes vacances!

provence 02/08/2008 06:51

Intéressant... je n'ai guère cuisiné au thé pour le moment mais c'est un "ingrédient" qu'il faut que j'apprennne à mieux connaître...

Philou 01/08/2008 22:06

Merci pour les compliments, tu me fais rougir derrière mon écran.Voici donc une recette supplémentaire à tester.Bises

délices eyes 01/08/2008 12:56

Très originale comme toujours.Bonne journée

michette 01/08/2008 11:16

Une très belle recette comme d'hab! je ne connais pas ce thé.Moi aussi j'ai été dans les sardines mais d'une façon différente.bises très chaudes.

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi