Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 21:21

Vendredi, signal de la fin de semaine et jour de la cuisine qui fait plaisir pour se faire plaisir. Je profite de mon après-midi moins chargé pour nous concocter un petit quelque chose de "plussssse" mieux que d'habitude ou quelque chose que 'l'on aime vraiment vraiment. José est friand des CSJ - Mamina, il s'entendrait à merveille avec toi!. Et, une fois n'est pas coutume, en rentrant de l'école je suis passée chez mon poissonnier; devinez... Des coquilles, des vraies, des ceusses qui sont encore dans leur coquille, des toutes fraîches! Je n'ai écouté que mon coeur: ce vendredi ce sera CSJ. Juste pour savourer la première soirée du week-end et, pourquoi pas, si c'est pour savourer, pourquoi pas un petit apéro agrémenté de quelques bouchées légères ainsi qu'un dessert qui devrait plaire à Lavande. Du dessert et des bouchées, je ne vous parlerai pas aujourd'hui, je me limiterai au CSJ.

L'automne est là, la nature s'habille de toutes ces couleurs qui la rendent si belle. L'automne, la saison des pommes, des poires, des potiron and co. Non! Je ne vous ferais pas des CSJ au potimarron! Simplement des CSJ au goût de l'automne -pommes et cidre du Pays d'Auge- qui se sont laissées déguster sans mot dire.   De quoi faire un petit retour en arrière - presqu'un an- et se retrouver sur la route du Cidre avec une bouteille de cidre du Pays d'Auge que nous avions ramenée dans nos bagages.

Saint-Jacques en Croustille du Pays d'Auge

saint_jacques_normande_en_papillote1

Ingrédients pour 2 personnes

8 CSJ avec le corail
1 blanc de poireau
1 petite courgette
1 carotte
1 échalon
1 pomme
4 dl de cidre
1/2 dl de vinaigre de cidre
2 càs de crème aigre
2 càs de beurre
2 càs d'huile d'olive
2 feuilles filo
cerfeuil
sel, poivre noir du moulin

  1. Commencer par la préparation de la sauce:
    Hacher finement l'échalon. Éplucher et couper la pommes en petits dés (1/2cm).
    Dans un poêlon à fond épais, mélanger au fouet le cidre et le vinaigre. Ajouter l'échalon et la moitié des dés de pommes et porter à ébullition. Réduire d'un tiers.
    Passer la sauce au tamis et ajouter la cr aigre au fouet.
    Laisser de côté jusqu'au moment du repas

  2. Nettoyer les légumes et les couper en fines julienne. Les faire blanchir 3 min (ils doivent conserver leur croquant) dans de l'eau bouillante salée et les plonger dans de l'eau avec des glaçons pour stopper la cuisson. Laisser bien égoutter.

  3. Faire sauter les CSJ une min de chaque côté dans l'huile d'olive. Assaisonner. Laisser de côté.

  4. préchauffer le four à 200°.

  5. Enduire chaque feuille filo d'un peu de beurre fondu, les replier en 2 et répartir les CSJ sur un lit de julienne de légumes. Refermer en aumonières.Passer 5 min au four.

  6. Profiter de la cuisson des aumônières pour monter la sauce avec le beurre coupé en parcelles. Ajouter les dés de pommes restants et le cerfeuil.

saint_jacques_normande_en_papillote2

Partager cet article

Repost 0
Published by savoureusesaveur
commenter cet article

commentaires

Sophie 07/10/2007 20:17

Une recette très délicate. Hummmmm...

agastache29 06/10/2007 10:09

"echalon" ? je ne connais pas ça !Est ce la même chose que l'échalote ?

couramiotte 05/10/2007 22:55

comme ca doit etre bon

Choupette 05/10/2007 22:43

C'est à nouveau la saison ds Saint-Jacques , pour notre plus grand plaisir j'ai d'ailleurs moi aussi cuisiné ce coquillage pour mon prochain billet. Belle recette que tu as fait là!

mamina 05/10/2007 22:26

Très, très belle recette... je suis certaine que vous vous êtes régalés.

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi