Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 09:25
Après une semaine bien mouvementée, à courir pour tout et rien, je me repose quelques minutes auprès de vous ,juste le temps de vous glisser une des recettes testées pour la Cuisine Cup.

Avant la demi finale et la finale de dimanche prochain, la Norvège. Demain, un avion de la SAS va faire tourner ses turbines à l'unisson avec des gourmands gourmets qui se retrouvent -enfin- pour une voyage autour des produits de la mer en Norvège. A nous, le saumon, les CSJ, la gastronomie Norvégienne (Bocuse d'Or 2009), le partage, la découverte...par -21°C! Pas grave, l'enthousiasme aura vite fait de mettre KO le froid, j'en suis certaine.

Alors, avant de préparer mes valises du Grand Nord, une des recettes qui aurait pu se retrouver devant les yeux et les papilles critiques de Trish Deseine, Présidente d'Honneur de cette année, Requiaque tout le monde connaît dans la blogosphère, Odd Ivar Solvold,Chef Norvégien à plusieurs reprise primé au Bocuse d'or, Carole Revol, journaliste culinaire et Vincent Ferniot,  aux multiples talents, journaliste  et chroniqueur culinaire à la télévision...

Aurait pu... mais a été coiffée sur la ligne par la recette que je vous dévoilerai à mon retour de l'aventure Cuisine Cup, dans une semaine.

Noix de Saint Jacques sur  Crème de Topinambour aux Châtaignes Parfumée à la Badiane et à la Cannelle


Ingrédients pour 6 bouchées dégustatives

6 noix de Sj
300 gr de topinambours
4 càs d'huile de riz
100 gr de châtaignes précuites
1 bâton de cannelle
1 étoile de badiane
1 gousse d'ail
25 gr de beurre
1 dl de bouillon de volaille
1 patate douce
1 dl de vinaigre balsamique
2 càs de sucre
pavot noir
sel
poivre noir du moulin


1. Éplucher, laver et couper les topinambour en rondelles.

2. Dorer les rondelles de topinambour à la poêle dans l'huile de riz.

3. Ajouter les châtaignes, le bouillon, la cannelle, la badiane et l'ail. Couvrir et laisser mijoter 10 à 15 min.

4. Ôter la cannelle, la badiane et l'ail et passer au blender.

5. Ajouter le beurre froid en petits dés en fouettant.
Saler et poivrer et réserver au chaud.

6. Éplucher la patate douce et la débiter en très fines tranches. Bien éponger. Passer à la friture à 170° et réserver sur papier absorbant.

7. Faire réduire le balsamique avec le sucre.

8. Bien sécher les SJ et les passer dans le mycryo. Faire revenir dans une poêle bien chaude, 1 min sur chaque face. Saler et poivrer. Passer une face dans le pavot noir.

Dresser avec, en garniture,  les chips de patate douce , une peluche de cerfeuil musqué et un trait de sirop de balsamique.






Partager cet article

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Coquillages - Crustacés
commenter cet article

commentaires

Martine 09/02/2009 13:36

Est-ce qu'avec retard je dois te dire ce que tu sais déjà?

julie 08/02/2009 16:09

Wahou, magnifique recette !!

Roland 08/02/2009 10:59

Bonjour Fabienne,
Comme on dit , Bonne M....
Tout comme Micky , je préfèrais ton autre recette , sans vouloir dire que celle-ci n'est pas bonne , loin de là .
On pensera beaucoup à toi cette semaine .
Amitiés,
Roland

Miechambo 07/02/2009 10:23

Comme toujours une recette originale tant par la présentation que par les saveurs !
Je te souhaite bonne chance et avant tout profite bien de ton voyage.
A bientôt
Michèle

veropapilles 06/02/2009 17:50

Comme toujours, c'est superbe !!
Le mélange de saveurs est originales et me plaît bien, même si je ne connais pas encore le topinambour, mais j'adore la chataigne et la St Jacques. Une belle entrée que j'essaierais de faire bientôt.

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi