Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 12:25
Voilà le dernier volet de l'aventure Norvégienne.


Après un dernier regard sur la beauté du paysage qui se réveille doucement sous un manteau immaculé, nous nous retrouvons avec souvenirs -déjà- et bagages dans le taxi qui mènera toute la petite troupe sur les chemins norvégiens.

Première étape de cette journée, l'usine de saumon.

Les usines de transformation utilisent des équipements de pointe. Dès qu'ils ont atteint le poids idéal, les saumons sont acheminés depuis le parc d'élevage, situé en pleine mer, dans des bateaux viviers:  les poissons sont pompés des cages au bateau et sont ensuite amenés vivants à l'usine de transformation, où ils sont mis dans des cages dans le fjord près de l'usine. 

Dans ces enclos, le saumon reste 4 à 5 jours, le temps qu'il se déstresse de son voyage. Cette mise au repos assure une chaire aussi délicate que parfaite.


Ils sont ensuite pompés dans l'usine, directement de la mer, grâce à de gros tyaux où ils suivent "naturellement" le courant.

A la pointe du progrès, de la technologie et de l'hygiène, l'usine conditionne le saumon pour l'expédier dans le monde entier. Ici, il n'est question que de pièces entières, il ne subit aucune transformation.
Après avoir été endormis au CO2, les saumons sont abbatus (on tranche les ouïes).

Ils partent alors dans la chaîne de transformation, à laquelle on n'accède qu'en respectant de strictes règles d'hygiène.

Le premier sas: la désinfection.




Les saumons sont calibrés et envoyés pour l'évicération qui se fait de manière automatique.

















Seule les pièces trop grosses seront traitées à la main.


Les plus beaux, "look at me, I'm the best" , sont dirigés pour le marché intérieur et viendront sans aucun doute faire rêver les papilles de tous ceux qui auront la chance de les déguster, préparer avec amour, par les chefs norvégiens.


Seconde étape: L'Académie Culinaire d'OSLO:
http://www.gastronomi.no/en/

une expérience extraordianire, une ambiance inoubliable, les yeux, le coeur et les papilles sont encore tout en émoi en regardant les photos.


Nous sommes accueillis par une demoiselle très sympathique qui, ma fois, devait sans doute se demander quels énergumènes venaient d'envahir son Académie.
Je ne me souviens plus de son prénom mais je peux vous dire avec certitude qu'elle suit actuellement des cours d'oenologie et sera certaienemnt bien vite sur la liste des sommeliers avec lesquels il faudra compter.

Dans cette Académie privée, tout est mis en oeuvre pour permettre aux jeunes chefs de parfaire leur formation, de tester, de découvrir, de préfigurer tout ce qui nous régalera à coup sûr.

Déjà les 4 piano, ultra chicos, de cette salle vous laissent deviner qu'ici, tout, absolument tout est voué au culte du bon goût, dans la déco comme dans les assiettes.


Nous avons été accueillis, comme dans tous les endroits où notre troupe de joyeux lurons est passée,  de façon extraordianire.  Il nous a suffit de pénétrer dans la salle où notre soirée allait se dérouler pour de suite comprendre que quelque chose de génial allait se passer.

La salle privée avec sa cuisine ultra complète (jusqu'au wok à induction) et à la pointe de la technologie derrière la table où nous allons déguter ce que les mains d'un maestro a préparé devant nous et avec nous. Une expérience superbement géniale. (Je ne trouve pas de qualificatifs expriment réellement la force de mes souvenirs).

Le temps de se rendre compte de ce qui nous arrivait, la lecture seule du menu a réussi à nous emmener sur une planète où, c'est certain, nous serions bien restés.
Certaines peuvent d'ailleurs vous le confirmer : mais Fanny, ma petite Fanny, est-ce que tu peux m'assurer que ce ne sont là que les bulles du champagne et la douceur des mets si généreusement offerts à ton palais qui te rend si guillerete...
(Privilège de l'âge: je peux facilement la comprendre! ;-) )


Un petit cours en norvégien (Ilyas dans sa grande connaissance de cette langue se montrait un traducteur très utile ;-)))) , sans rancune mon grand!) sur la Saint-Jacques et le saumon, avant de passer à la pratique.



















Belle pièce n'est-ce pas!

m' ENFIN FANNY!!!!!! Je parle du saumon !












La préparation et le dressage de la mise en bouche: 


















Carpaccio de Saint-Jacques, Concombre, Salade d'Herbes, Crème de Chou-Fleur, Mangue, Oeufs de Saumon, Huile et Ciboulette


 La préparation et le dressage de l'entrée:




Les noix ont été coupées en deux dans leur épaisseur tellement elles sont éééénoooormeeees.
Luke, notre Petit Poyon, ne perd pas une seconde de ces instants captivants.



Saint-Jacques poêlées, Soupe de Topinambours, Tomates demi séchées, Cresson, Truffe Noire d'Italie, Thym et Miel

 
Préparation et dressage du plat:

Ici, c'est notre Carla à nous qui se laisse aller à la décoration des assiettes.





Saumon Salé Fumé Maison avec sa Crème de Pommes de Terre, Epinards et Oignons Lyonnais, Salsifis Frits, Beurre Noisette et son Fond de Veau Persillé...


Pandant que Carla et Luke s'affairent avec le chef à la préparation du dessert, d'autres se laissent aller à apprécier les vins de très bon cru.



Pour terminer - enfin me direz-vous - ce petit mémento de mes merveilleux souvenirs, comme dans toute bonne table qui se respecte: le dessert.

Gelée de Framboises Sauvages et Orange Sanguine, Espuma de Crème Brûlée et Crumble de Graines de Tournesol.



Après ces instants inoubliables, une nuit à Oslo avant le retour à Paris où les choses sérieuses allaient commencer.

J'espère ne pas avoir été trop longue. Ce fut difficile pour moi de faire un tri dans tous ces moments magiques que j'ai vécus.  Demain, je vais tenter de vous glisser une petite vidéo ... si je compends la marche à suivre :-(

Je tiens surtout à te remercier,
toi, Maria, pour ces instants de rêve, pour ton sourire
toi, Philippe, pour ton savoir, ta générosité et ta disponibilité
toi, Fanny, pour ta bonne humeur et ces moments géniaux partagés,
vous deux, nos reporters "attitrés", Philippe et Rémy, pour votre amour du métier et votre bonne humeur
tous ceux et celles dont je ne connais pas les noms et qui nous ont donné à vivre des jours inoubliables...




Partager cet article

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Blabla
commenter cet article

commentaires

MARK 23/02/2009 21:52

J'ai re-faim maintenant, c'est mailn! Le plat de saumon, waaaw, celà devait être incroyablement bon.

Anso 22/02/2009 09:35

Un incroyable voyage !! La lecture de tes billets fait rêver !! Et tu sais quoi, elle a raison Fanny ;o))

veropapilles 17/02/2009 18:30

Grâce à toi, je viens de faire un beau voyage virtuel et belles photos également... Biz. Véro

Tiuscha 17/02/2009 14:08

C'est un expérience unique que tu as vécue, on sent qu'elle t'a marquée ! Vas tu nous concocter prochainement une recette d'inspiration nordique ?

Val 17/02/2009 13:52

Que les assiettes sont jolies!

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi