Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 10:28
Et oui, nous n'allons pas nous plaindre: le ciel a décidé que cette couleur bleue lui allait décidément très bien. C'est vrai qu'il fait chaud mais qu'est-ce que cela fait du bien. On fait le plein d'énergie pour des jours moins rayonnants.
Moi, je continue de m'amuser.

Vous vous souvenez d'une petite ballade champêtre...
Ces fleurs des champs, chaque année m'offrent des trésors de sensations que j'aime assez tenter de reproduire dans mes recettes. Déjà les bleuets s'étaient offert en dessert ici, l'année dernière. Leur floraison est magnifique et, cette année, j'ai voulu en conserver un peu pour ma cuisine lorsque les temps seront moins cléments. J'ai donc séché les fleurs de façon tout à fait traditionnelle - et longue - sur une étamine tendue sur une plaque de cuisson, dans le four de ma cuisine à température minimale, la porte entrebâillée. Il faut du temps, remuer délicatement de temps en temps et dès que l'humidité s'est échappée des fleurs, les retirer afin que la chaleur ne fasse pas évaporer les essences de la fleur. Conserver au sec dans une petite boîte en fer. J'y mets un morceau de sucre emballé dans de la gaze qui se chargera d'absorber l'humidité (un petit truc de ma grand-mère).

Hier, c'était poisson. Je n'oserais pas vous dévoiler le mode et le point de cuisson du poisson qui sied aux deux hommes. Les bonnes résolutions sont toujours d'actualité alors je leur fait plaisir.
Quant à moi, avec cette chaleur, j'avais plutôt envie de quelque chose de frais. Mon cabillaud allait me donner l'occasion de jouer avec mes fleurs séchées.






Dans le jardin, tout m'appelle à l'irraisonnable. La bourrache et l'arroche rouge (merci José) titillaient mes papilles depuis un certain temps...avec un peu de fenouil sauvage: voilà un bon début pour mon cabillaud.

Il ne me restait plus qu'à trouver de quoi relever un peu cette idée et, une bouteille s'est présentée devant moi comme une évidence: la "Fenouillette de Brives". Une petite merveille issue des talents et des secrets du maître liquoriste Denoix de Brives. Allez donc faire un petit tour chez lui si vous ne connaissez pas, cela en vaut la peine, et pas que pour la fenouillette...





Avec tout cela sur ma table de travail, il ne me restait plus qu'à jouer. Voilà le résultat - délicieusement frais et parfumé - de cette partie d'amusement avec le cabillaud.

Bourrache et Arroche Rouge
pour Gravlax de Cabillaud au Bleuet
Parfumé à la Fenouillette























Ingrédients pour une personne
(à préparer quelques heures à l'avance)

100 gr de cabillaud bien frais
3 feuilles d'arroche rouge
3 feuilles de bourrache
un beau brin de fenouil sauvage
une càs de fleur de bleuet séchées
sel gris de Guérande
poivre noir de Tellichery (Indes)
2 càc de fenouillette de Brives






1. Découper le cabillaud en petit cubes.

2. Ciseler le fenouil, les feuilles d'arroche et de bourrache finement.

3. Mélanger délicatement au poisson.

4. Concasser du poivre noir et l'ajouter au mélange avec un peu de sel gris.

5. Ajouter quelques fleurs de bleuet et la fenouillette.

6. Couvrir et laisser mariner au réfrigérateur.




Servir avec des petits biscuits croquants en guise de bouchées... Trop trop bon!



Bonne journée.
A demain pour de nouvelles élucubrations.

Partager cet article

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans poissons
commenter cet article

commentaires

Lydia 02/07/2009 23:15

Superbe! j'ai beaucoup de choses dans mon jardin mais pas (encore) d'arroche. Par contre, c'est de la bourrache blanche que tu as, me semble t-il?

audrey 02/07/2009 17:35

Très belle recette !! merci

helene 02/07/2009 09:21

Cette assiette est de toute beauté Fabienne.

Lexibule 02/07/2009 02:42

Quel raffinement, c'est tout simplement sublime:) xxx

Cricridam 01/07/2009 22:45

on en apprend tous les jours car je ne savais pas que le cabillaud pouvait être manger cru

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi