Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 12:45

Tous les soirs, lorsque le soleil se couche derrière les grands arbres de la campagne,  je monte au potager pour l'arrosage. Depuis que l'été s'est enfin installé, les petites fraises des bois n'en finissent plus de se gorger de soleil et , à cette heure où la fraîcheur vient s'installer pour la nuit, lorsque je passe à proximité de leur domaine, les narines sont prises d'assaut par leur parfum suave et sucré. C'est à chaque fois un vrai bonheur.

 

Il faut en profiter et par tous les sens. L'odorat, la vue , le toucher aussi lorsque vous plonger les mains dans ces petits "buissons" pour soulever les feuilles, couvertures douillettes et protectrices, et délicatement récoltez les petits fruits, promesses de gourmandise. Comme chaque année, il y  aura des confitures, des sirops, des vinaigres, mais aussi et surtout des maraudages qui font éclater la chair encore toute chaude de son bain de soleil et libèrent le bouquet si généreusement gourmand. Et puis, bien sûr, des récoltes pour improviser des "desserts-minute"  tels que celui-ci (qui ne sont  à vrai dire pas du tout des recettes)

 

 

 

Nage Pimentée d' Abricots et de Mangue

à la Verveine pour Fraises des Bois

 

DSC01637

 

 

DSC01635 Ingrédients pour 3 personnes:

 

une récolte de fraise des bois

1 mangue bien mûre

4 abricots bien mûrs

3 càc de sirop de canne

3 càs de lait de coco

un carré de chocolat noir intense

1 piment oiseau séché

verveine citronnelle

 

 

 

 

 

 

1. éplucher la mangue et les abricots, ôter les noyaux et découper en cubes.

 

2. Passer au mixer plongeant en ajoutant le sucre de canne et quelques feuilles de verveine. Laisser bien refroidir au réfrigérateur.

 

3. Fondre le chocolat au bain marie.Réduire le piment en poudre au mortier et le mélanger au chocolat. Placer le chocolat au surgélateur afin de durcir l'ensemble un maximum pour faciliter le râpage.

 

Au moment de déguster, verser la nage dans une assiette creuse.

Déposer une "montagne" de fraises chapeautée d'une sommité de verveine-citronnelle. Verser une càs de lait de coco et râper le chocolat au piment.

 

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 23:37

Je vous en avais dis un petit mot hier. Chose promise...chose que j'aimerais vous faire partager car ce fut pour nous un  moment véritablemen tfort en émotions.

 

Vous qui êtes passés sur mon blog récemment, vous savez que mes vacances ont débuté par une petite intervention chirurgicale. C'est déjà oublié, enfin presque. J'ai reçu des coups de fils, et des visites aussi, mais surtout UNE visite!

 

Hebergeur d'images

La visite de quelqu'un que beaucoup d'entre vous connaissent, une blogueuse bien peu ordinaire qui a le coeur sur la main et que j'ai eu plus d'une fois l'occasion de rencontrer.  Petit à petit, au gré de nos rencontres, un lien s'est créé, un lien très fort. Généreuse, drôle, sincère, passionnée, autant de qualités qui font que vous vous attachez vite à ce genre de petite bonne femme. MICKY, notre Micky, est venue me faire un petit coucou. Il y avait déjà longtemps qu'avec Math nous avions projeté de nous revoir tous les4 à la maison. Malheureusement, les événements et la lutte forcenée qu'elle est en train de mener contre la maladie ont toujours reporté l'instant. Je passais bien de temps à autre chez eux, mais en coup de vent -manque de temps (je sais c'est facile comme excuse mais c'est malheureusement la seule qui soit).

Toujours est-il que dimanche, Micky est passée à la maison! Fort, moment très fort, difficile de vous dire tout ce qui est passé dans le coeur lorsque j'ai ouvert la portière de leur voiture. On devait juste boire une tasse de café ensemble car Micky se fatigue très vite. Mais de fous rires, car Micky envers et contre tout nous fait rire, en palabres, le temps a passé bien vite et nous avons partagé ensemble un repas improvisé.

 

Cette année, Micky , tu ne seras pas avec nous chez Marie-France en Vendée et en Bretagne  mais je pense déjà aux bons moments que nous pourrons à nouveau partager lorsque tu auras terminé ton combat. Comme promis, je vais profiter de ces vacances pour te voir plus souvent et t'embrasser sur tes grosses joues ;-)

(Je t'ai chipé la photo que je préfère de vous deux...)

 

 

Coeur de Cabillaud aux Herbes du Jardin

en Papillote de Consoude

 

Recemment-mis-a-jour.jpg

 

  DSC03825

Ingrédients

 

1kg500 de coeur de cabillaud

sel

poivre noir du moulin

huile de bergamote

2 oignons rouges

 

les herbes (cueillies sur le vif)

feuilles de consoude

sommité de laurier

thym serpolet

fenouil sauvage

origan

persil plat

romarin

 

carta fata pour la papillote

 

 

 

 

 

1. Ôter la partie la plus épaisse de la nervure centrale des feuilles de consoude et les disposer sur le cartafata en se chevauchant de manière à avoir un lit de feuilles assez grand pour emballer votre poisson.

 

2. Disposer la moitié du cabillaud sur la consoude.

 

3. Saler et poivrer , agrémenter d'un large filet d'huile de bergamote.

 

4. Placer toutes les herbes en branches sur le poisson  ainsi que les oignons rouges coupés en rondelles.

 

DSC03827

 

 

 

5. Recouvrir le tout avec la seconde moitié du cabillaud, saler, poivrer et un second trait généreux d'huile de bergamote.

 

6. Emballer l'ensemble dans les feuilles de consoude et fermer la papillote. Cuire au four préchauffé à 200° pendant 5 à 10 min selon l'épaisseur de votre poisson.

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

  DSC03830

 

 Tu vois bien que c'est bon le poisson ma Micky!!!!

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans poissons
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 10:02

DSC03769.JPG

C'est l'été! Les fruits rouges du jardin se récoltent à ne plus savoir qu'en faire. Gelées et confitures ne suffisent plus, cueillette et conservation deviennent une petite course contre la montre. Une idée m'est venue en dépouillant un groseillier de ses grappes rouges gorgées de soleil: et si on en profitait tout l'été de cette petite acidité si caractéristique? Et pourquoi ne pas faire d'une récolte deux coups: petits pots de gelée-douceur où on tremperait bien le doigt comme des enfants et , le second coup, boisson rafraîchissante?

 

Centrifugeuse au boulot! 

 

 

 

GingerRed

 DSC03775-copie-1.JPG

 

 

  

Ingrédients:DSC03771

 

 

1.5l de jus de pastèque

1.5l de jus de groseille

0.5l de jus de melon jaune

6 branches de menthe fraîche

gingembre frais râpé (selon goût)

500 gr de sucre

 

 

 

 

Préparation:

 

1. ôter la pelure de la pastèque et du melon. Détailler la chaire et passer à la centrifugeuse. 

 

2. Égrener les groseilles et les faire éclater sous la chaleur dans une marmite à confiture (à défaut une casserole). Ajouter un filet d'eau pour aider le lancement de la cuisson.

 

3. Laisser refroidir et passer à l'étamine afin de ne garder que le jus. Une moitié du jus pour les confitures et l'autre moitié pour le gingered.

 

4. Faire cuire doucement, pendant 20 min, le jus de groseilles avec le sucre, le gingembre râpé ainsi que la menthe. Laisser refroidir le sirop obtenu et ôter l'écume qui s'est formée à la surface.

 

 

 

Une bouteille, un entonnoir et zou!:  les jus de pastèque et de melon, le sirop de groseilles, deux branches de menthe fraîche, un bouchon et direction frigo. Il suffira d'ajouter de l'eau, un petit vin blanc doux, quelques glaçons ... C'est rafraîchissant, tonifiant et ça vous remonte le moral. J'en ai également fait des glaçons qui viendront agrémenter des petits apéros d'été. Tout est possible !

 

DSC03774.JPG

 

 

Entre amis gourmets, à siroter en préparant un barbecue, elle est pas belle la vie? Comme convalescence, c'est plutôt pas mal vous ne trouvez pas? Cela c'était samedi ... et hier dimanche en fin d'après-midi... SURPRISE SURPRISE pour demain!

 

28-06-2010.jpg

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Coktail - Apéritif - ...
commenter cet article
25 juin 2010 5 25 /06 /juin /2010 18:07

Cette fois, on y est! Ce sont les vacances!

 

"Et si vous débutiez les vacances d'été par un petit séjour tous frais compris dans un 5 étoiles en bordure de Meuse, madame? Cela vous conviendrait-il? Pour ce forfait bien intéressant, nous vous offrons, une anesthésie générale, 5 tirettes sur l'abdomen, non moins de 23 agrafes, une chambre avec vue sur cours et, en souvenir, nous vous remettons les cailloux amoureusement confectionnés par votre vésicule, joliment empaquetés dans une fiole design ... Vous voyez un meilleur moyen de commencer les vacances vous? Et bien moi non, j'ai de suite accepter l'invitation aimable du toubib!"

 

Ce n'est déjà plus qu'un souvenir à classer dans la boîte dont on perd la clé. Et comme je n'avais pas du tout envie de laisser les oiseaux (même si j'apprécie leurs chansonnettes égayant les journées ensoleillées) se gaver des petites groseilles rouges et des quelques framboises qui sont déjà à point et bien, aujourd'hui, ce fut cueillette.

Quelques groseilles plus loin, il y a des petits pots de gelée à venir sur les étagères. En attendant, un petit feuilleté tout ce qu'il y a de plus simple mais tellement léger et plein de saveurs.

 

Feuilleté de Framboises en Nuage de Jasmin

 

DSC03558

 

 

 

Ingrédients pour 3 desserts Recette

 

 

un reste de pâte feuilletée surgelée

(la recette de la pâte inversée de Mercotte)

un gros bol de belles framboises encore chaudes de soleil

1 dl de cr fraîche

20 gr de sucre glace

arôme naturel de jasmin

quelques boutons de jasmin cristallisés

1 jaune d'oeuf

 

 

 

 

Préchauffer le four à 200°

 

1. Découper 3 rectangles dans la pâte (et 3 autres formes plus petites en garniture).

 

2. Battre le jaune d'oeuf à la fourchette étendre au pinceau sur les formes de pâte.

 

3. Poser sur un sur un silpat et cuire au four pendant 10 min .

 

4. Conserver 24 belles framboises en garniture et mixer le reste. Chinoiser.

 

5. Monter la cr fraîche en chantilly. Ajouter le sucre et l'arôme de jasmin. Laisser reposer au réfrigérateur pour qu'elle soit bien froide.

 

 

Garnir les rectangles de crème au jasmin et de framboises. Servir le reste avec le coulis de framboises. Parsemer de quelques boutons de jasmin cristallisés.

 

 

 

 

 

.

 

 

 

DSC03569

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 10:47

 Dès que le soleil pointe le bout de son nez, c'est repas sur la terrasse. Et même s'il fait beau,  j'ai parfois envie d'un petit plat chaud. Le poisson ici a la cote et ce pour tout le monde... fait remarquable...

Alors j'en profite: cabillaud tout ce qu'il  y a  de plus traditionnel pour les zhoms et diversion en sucré salé tout léger pour moi.

 

 

organic-goji-berries-benefits.jpgEn ce qui concerne le Goji, ces petites baies qui ont la réputation d'être excessivement chargées en anti-oxydants, et qui apporteraient aux Tibétains leur santé et leur éternelle jeunesse, on les trouve dans certaines bonnes épiceries ou en magasins bio. Il faut cependant se tenir sur ces gardes car il y a eu tellement de publicité faite autour de ce produit "miracle" il y a quelques années que, parfois, le Goji qui vous est vendu n'a pas grand chose à voir avec celui du Tibet.

Je me souviens de vacances passées en Espagne, tout le monde se ruait sur les baies de Goji et celles-ci atteignaient le prix de petites pépites...intérêts mercantiles et tapageurs...souvent synonymes de danger.

C'est vrai, je vous le concède, je ne suis jamais allée au Tibet, donc la distinction est un peu illusoire. Dans ce cas, il faut savoir où vous l'achetez et avoir une confiance construite au gré des rencontres avec le vendeur.

 

 

 

  Cabillaud à la Mangue aux Baies Roses et Goji

 

DSC03686

 

 

 

 

Ingrédients pour 1 personne Recette

 

200 gr de cabillaud (filet ou coeur)

1 mangue bien mûre

2 càs de baies de goji séchées

1 càs de baies roses

4 càs d'huile d'olive à la mandarine

3 belles feuilles de sauge rouge

une brin de romarin

sel

poivre noir du moulin

farine (pour la panure)

 

1. Au mortier, écraser la moitié des baies de Goji avec un peu de baies roses.

 

2.Éplucher la mangue et détailler 2 rectangles d'un centimètre d'épaisseur.

 

3. Mixer le reste de la mangue avec l'autre moitié des baies de goji et de baies roses. Assaisonner de sel. Ajouter la sauge et le romarin frais émincés grossièrement. Au dernier moment, ajouter l'huile d'olive à la mandarine et émulsionner.

 

 4. Faire revenir dans un peu d'huile d'olive à la mandarine sur les deux faces. Tenir au chaud.

 

5. Éponger le poisson et le passer dans un mélange de sel, poivre et farine. Retirer l'excédent et faire revenir à la poële de manière à ce que le poisson reste translucide au centre. Retirer de la poêle.

 

6. Passer le poisson dans la poudre de goji aux baies roses et repasser rapidement dans la poële. Attention: le Goji a tendance à colorer assez vite.

 

 

  

DSC03689

 

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans poissons
commenter cet article
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 12:09

DSC03692

En cette fin d'année scolaire, si les profs ont du pain sur la planche que dire des secrétaires sur qui repose toute l'organisation administrative qui doit clôturer l'année et, déjà, lancer l'année prochaine.

 

 

Je suis d'autant plus admirative devant leur travail de "titan bénédictin" qu'avec des profs aussi peu "administratifs" que moi, elles ont parfois bien des raisons de s'arracher quelques cheveux. J'ai beau me dire que je dois faire des efforts, cet aspect du travail n'est vraiment -vraiment- pas mon fort.

 

Alors, pour me faire pardonner, et aussi parce que je sais qu'elles aiment bien les petites douceurs ;-) , je leur apporte quelques petites choses comme ces macarons blak & sweet pink.

 

 

Macarons Salés Black & Sweet Pink

 

En ce qui concerne la recette de base, c'est toujours celle de Soso. J'avais été si contente du résultat lors de mes premiers essais que je reprends sans crainte ses précieux conseils à chaque tentative. Je ne vous remets pas sa recette ici, suivez les liens dont je viens de vous parler en veillant à partager votre préparation en deux parts.

 

 

DSC03694

 

 

DSC03695

 

 

 Les macarons Sweet Pink

 

 

Ingrédients:

 

 

3 càc de sablon de tomate (Oliviers&Co)

quelques belles et goûteuses fraises

1 belle tomate coeur de boeuf

feuilles fraîches de basilic très finement ciselées

150 gr de mascarpone

sel

poivre noir du moulin

une pointe de piment d'espelette

 

 

1. Lorsque vous incorporez le tant pour tant à la meringue, y ajouter la poudre de tomate.
Bien surveiller la cuisson car les macarons de couleur claire ont  tendance à vite "jaunir".

 

2. La garniture:

 

1) ôter les quelques pépins présents dans la tomate.

 

2) Couper quelques lanières pour la garniture et mixer le reste au plongeant avec 3 ou 4 fraises. Passer dans une étamine pour ne récupérer que le jus.

 

 

3) Mélanger au fouet le mascarpone, le jus de tomate/fraise, le basilic et assaisonner de poivre et de sel. Une pointe d'espelette pour un peu de peps...

 

 

 

Garnir avec une tranchette de fraise, un morceau de tomate et une petite feuille de basilic et...

 

...croquez!

 

 

 

 

 

 

DSC03698Les Black Macarons

 

Ingrédients

 

foie gras (200 gr)

une dizaine de spéculoos

figue confite au poivre du Penja (Terre Exotique - pot de 90 gr)

 

 

 

  

1) Incorporer de la poudre colorante au tant pour tant avant de macaroner, le résultat est plus homogène.

 

 

2) La garniture:

 

1) A l'emporte-pièce, découper des rondelles de foie gras de la grandeur de vos macarons.

 

2) Mixer les spéculoos en poudre et en paner le fois gras. Déposer sur le macaron.

 

3) Terminer par un peu de confit de figue.

 

 

 

 

 

 

... recroquez!

 

 

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans amuse-bouche
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 19:44

Question météo,ces derniers jours, nous ne sommes pas gâtés, je vous l'accorde mais je me fais une raison: c'est le temps idéal pour travailler devant un ordinateur quasiment 20 heures/24. Et puis, l'humidité qui se distille par petite dose ainsi, c'est tout tout bon pour le potager. De quoi se plaint-on! Tout va très bien.

Vivement la fin du mois tout de même.

 

En attendant, un irrésistible besoin d'évasion m'a pris lorsque j'ai vu deux belles mangues, mûres à point, qui semblaient s'ennuyer sur un étal.  Besoin de douceur moi? Sans doute! Mais du frais et  du tonique, question de maintenir les neurones éveillés et surtout les paupières ouvertes ;-)  Et puis, hier le soleil a tout de même réussi à écarter les nuages pendant quelques heures, juste le temps de prendre le repas sur la terrasse. Ce n'était pas l'été mais avec ce dessert on s'y serait laissé prendre. 

 

 

Mangue Caraïbéenne Piment Chocolat

 

DSC03528

 

 DSC03531

 

 

 

 Ingrédients pour 4 coupes:

 

 

 

 

2 mangues bien mûres

2 carrés de chocolat noir intense

piment d'Espelette

4 càc de sirop de piment d'Espelette

1 dl de crème fraîche

1 dl de sirop de banane verte

4 càs rase de rhum

 

 

 

1. Râper le chocolat à la microplane. Mettre au frigo pour que les râpures durcissent.

 

2. Mélanger le sirop de banane verte avec le rhum.

 

3. Éplucher les mangues et couper la chaire en petits cubes réguliers. Réserver au frais.

 

4. Monter la crème fraîche en chantilly. Incorporer en continuant de mixer, le sirop d'espelette.

 

5. Dresser les coupes avec les fruits et un nuage de crème fraîche.

 

6.Incorporer le piment en poudre au chocolat.

 

 

 

Saupoudrer de chocolat pimenté et servir bien frais.

Déguster arrosé de sirop de banane au rhum. 

 

DSC03533

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 06:56

Le début de l'été et son sureau. Comme chaque année depuis mon enfance, je vois les ombelles de sureau  immaculer de blanc les haies de nos campagnes. Chaque année aussi, depuis la création de mon blog, je me plais à vous emmener dans l'utilisation des différentes parties de cet arbre magique au gré de son évolution saisonnière: du début du printemps en "asperges" , avec ses nouvelles pousses à l'été avec ses baies. Le sureau restera pour moi le symbole de l'enfance, des promenades dans la nature condruzienne en compagnie de mon grand-père - qui nous la racontait si joliment - et de ma grand-mère qui la transformait de manière si gourmande dans sa petite cuisine.

 

Au risque de vous lasser avec le sureau, je ne peux m'empêcher de m'amuser en cuisine avec lui.

 

D'autres recettes avec du sureau?
Magret de Canard Farci aux Baies de Sureau et Ricotta ici Magretsureaurico024
Spaghettis de Carottes et panais, châtaigne au sirop de sureau  ici

DSC02803-1

Ketchup aux Baies de Sureau ici

 

Vin de Fleur de Sureau  ici

 

 

S4100018

Petits Flans à la Rhubarbe et Fleurs de Sureau ici flans_rhubarbe_sureau2
Magret Fumé et Asperges à la Mousseline Sauvage de Sureau     ici

 

aspsureau7

Granité de Sureau à la Menthe Sauvage

Nuage de Ricotta au poivre long ici

 

Petite Crêpe à la Fleur de Sureau sur Coulis d'orange 

crepe_surreau

Gâteau Sureau et Rhubarbe à la Ricotta  ici

Figue Caramélisée en Nuage de Mélisse
et Sirop Épice de Sureau        ici

 
Gelée de Sureau Épicée    ici

gel_e_de_sureau2

Gelée de Fleur de Sureau  ici

 

S4100002

 

 

Magret Séché
sur Lit de Rhubarbe au Sureau
et Peluches de Bourrache
 

 

 

DSC03707

 

 

DSC03715

 

 

 

 

 

 

 Ingrédients pour 1 personne:

 

 

 

 

tranches de magret séché (quantité selon votre gourmandise ;-) )

200 gr de rhubarbe épluchée et en tronçons

5 ombelles de fleurs de sureau

épices "Mélange du Trappeur" (terre exotique)

 

 

 

 

 

En ce qui concerne la recette du magret de canard séché je vous conseille plus que vivement la recette de Mariellequi fut d'ailleurs relayée par Anne. Notre jardinière ne tarissait pas d'éloges au sujet de celui-ci et c'est convaincue par mon expérience personnelle que vous remets ici la recette qu'en avait donnée Anne. Marielle, si tu passes ici: un grand merci pour cette petite merveille.

 

Ingrédients :

 

  • - 1 magret (ou un filet) de canard d'environ 300 à 400 gr
  • - +/- 500 gr de gros sel marin de Guérande (de préférence le «Gris Tradition»)
  • - 2 c. à s. d'un mélange de 5 poivres moulus ensemble
  • - 1 c. à c. de poudre de piment d'espelette
  • - 1 c. à c. du mélange 4 épices

 

Préparation :(sic Anne)

 

Disposez un lit de gros sel dans un saladier ou utilisez une boîte hermétique allongée (type Tupperware).

Posez le magret côté peau (gras)  sur le sel. Recouvrez-en la face supérieure avec le sel restant. Veillez à ce que le magret disparaisse entièrement sous le sel.

Refermez  ensuite la boîte et placez dans le bas du réfrigérateur, juste au dessus du bac à légumes, pendant 24 heures.

Retirez-la le jour suivant et rincez le magret à l'eau claire. Séchez-le ensuite soigneusement avec du papier de cuisine.

Procédez alors au « massage » du magret. Cette opération consiste en fait à le frotter énergiquement et uniformément avec les épices.

Le mélange que j'ai adopté pour le magret présenté en photo est de ma composition; rien ne vous empêche en effet de composer votre propre mélange, en privilégiant  par exemple, des herbes de Provence, diverses variétés de poivre, du piment d'espelette, pour l'adapter à votre goût ou chercher  un accord plus harmonieux avec un accompagnement spécifique.

Le massage des épices terminé, enroulez votre magret dans un torchon en coton, et replacez-le dans sa boîte allongée, laissée ouverte cette fois, toujours au dessus du bac à légumes de votre réfrigérateur. Ce séjour devra se prolonger pendant 3 semaines. (Je sais, c'est fort long, mais c'est la condition essentielle de réussite, et cela en vaut vraiment la peine !)

Inspectez régulièrement votre magret. Si des taches blanches apparaissent à la surface, grattez-les avec la pointe d'un couteau.

 

 

Il ne reste plus qu'à en couper quelques fines tranches et à préparer la rhubarbe.

 

1. Cuire les tronçons de rhubarbe à petit feu à couvert avec les ombelles de sureau et des "épices du trappeur" selon votre goût.

 

2. Dès que la rhubarbe est cuite, chinoiser pour en ôter l'excédent de jus et laisser refroidir.

 

3. Ciseler les feuilles de bourrache.

 

 

Dresser sur l'assiette et garnir de fleur de bourrache et de quelques petites fleurs de sureau.

 

 

 

 

 

DSC03709

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Volaille - Lapin
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 02:14

Vous vous souvenez... le repas improvisé dont je vous ai parlé déjà à deux reprises.

Les bouchées apéritives étaient, elles aussi, une élucubration imaginée avec ce qu'il y avait dans le réfrigérateur. Heureusement, une balade à la découverte du vieux Liège avec un groupe d'étudiants qui a choisi de réaliser un petit guide touristique  comme travail de fin d'année nous avait conduits -par hasard- devant un magasin de la ville où on trouve souvent des produits frais exotiques. C'est dans cette épicerie que j'avais trouvé une belle banane plantain, deux taros tout ronds et une margose... cela m'avait d'ailleurs valu pas mal de questions et d'étonnement de la part des étudiants.

 

montage.jpg

 

Les trois m'ont permis de réaliser un petit plateau apéro qui sortait de l'ordinaire et qui a eu pas mal de succès même auprès de mes zhoms (qui savaient simplement qu'il mangeaient des beignets salés ;-) ).

 

En attendant que la dernière ligne droite avant les vacances d'été ne soit enfin complètement tracée, il ne reste plus que (encore!!!!) 3 semaines, je pense bien que je n'apparaîtrais plus très souvent sur la blogosphère. L'année scolaire se termine sur les chapeaux de roues et 24 heures sont parfois trop courtes pour boucler tout ce qui doit être bouclé. Ne m'en veuillez donc pas si je ne passe plus guère chez vous, je compte bien profiter  des vacances pour me griser de toutes vos idées et recettes.

 

Plantain, Taro et Margose:

apéro un brin "routard" et découverte!

 

DSC03523

 

1. Crèpe de Banane Plantain aux Pignons

 

Ingrédients: Recette
1 banane plantain bien mûre

1 càs de beurre

3 càs de farine

1 càc de levure en poudre

2 càs de pignons 

2 càs de persil plat haché

poivre de Sarawak du moulin

sel 

huile de riz

 

 

1. ôter la peau de la banane et couper en rondelles d'un cm d'épaisseur.

 

2. Porter de l'eau à ébullition, réduire le feu et cuire les morceaux de banane à couvert jusqu'à ce qu'ils soient tendres.

 

3. écraser en purée avec le beurre.

 

4. Ajouter la farine tamisée et la levure. Assaisonner de poivre et de sel.

 

5. Incorporer les pignons et le persil.

 

6. étaler au rouleau à pâtisserie entre deux silpat (ou papier cuisson) sur une épaisseur de 1cm.

 

7. Cuire à l'huile de riz dans une poêle antiadhésive.

 

Laisser refroidir et couper en petites portions.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC03527

 

2. Beignets de Taro au Curcuma

 

Ingrédients: Recette

2 taros de taille moyenne

2 jaunes d'oeuf battus à la fourchette

1 oignon fane

sel

poivre noir du moulin

1 càc de curcuma

farine

huile de riz

 

 

 

1. éplucher les taros et les couper en cubes.

 

2. Porter de l'eau à ébullition et cuire le taro jusqu'à ce qu'il s'écrase à la fourchette..

 

3. Egoutter et piler dans un mortier.

 

4. Recupérer 2 tasses à café de la bouillie obtenue. Y incorporer les jaunes d'oeufs et le curcuma. Saler et poivrer.

 

5. Refroidir les mains à l'eau glacée et les essuyer. Façonner de petites boulettes et les passer au fur et à mesure de leur confection dans la farine. Rafraîchisser vous souvent les mains.

 

6. Frire à l'huile de riz dans une poële anti-adhésive.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 DSC03524 

 

3. Rougeail de Margose.

 

Ingrédients: Recette
 

1 margose

5 tomates

1 oignon rouge

3 petits piments rouges

zeste d'1 lime bio

ciboulette

sel

poivre noir du moulin

huile d'olive

 

 

1. Couper la margose en deux dans la longueur. Ôter les graines et découper en lanières.

  

2. Faire tremper les lanières dans de l'eau salée au frais. Renouveler plusieurs fois l'opération afin d'ôter le surplus d'amertume.

 

3. Découper les tomates en petits dés après en avoir enlever les graines.

 

4. Hacher très finement l'oignon rouge.

 

5. piler au mortier les piments débarassés de leurs graines et grossièrement hachés avec la ciboulette ciselée, le sel et le poivre noir de manière à obtenir une pâte.

 

6. Ajouter l'huile d'olive petit à petit en mixant comme si pour monter une mayonnaise.

 

7. Incorporer la margose épongée et coupée en très petits dés (quantité selon votre tolérance à l'amertume) et le zeste de lime.

 

Tenir au frais jusqu'à dégustation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC03523

 

 

 

 

Il ne reste plus qu'à picorer au gré des ses goûts.

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans amuse-bouche
commenter cet article
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 11:44

Une salade rapidement élucubrée  pour accompagner quelques petites mises en bouches partagées avec des amis arrivés à l'improviste. Comme je vous l'ai raconté dans le billet précédent, la nature est prodigue en cette période alors sachons ouvrir les yeux, laissons apprivoiser nos papilles et osons découvrir ce qu'hier nous n'imaginions pas un jour déguster.

 

Vous avez probablement tous et toutes déjà foulé ces plantes lors de promenades à la campagne , ces herbes que certains -beaucoup trop encore- qualifient de "mauvaises". J'ai, pour ma part , souvent vu ma grand-maman utiliser ces cadeaux dans la cuisine. Mais c'est sans nul doute grâce à Anne et José et leurs merveilleux Jardins de Pomone que je me suis vraiment lancée dans une utilisation moins craintive de ces ingrédients mis gracieusement à notre disposition. Ils dévoilent toute leur richesse gustative sans retenue dès lors que nous les respectons et que l'on veuille bien admettre que bien des choses sont possibles. 

 

DSC03517

 

 

Des feuilles, vous avez dit des feuilles?

On n'est pas des lapins que diable! Mais on le deviendrait ...

 

Herbes aux oies, épinard sauvage ou Chénopode Bon-henri: vous saurez tout sur lui en vous promenant ici.

Un peu d'oseille, celle-là vous la connaissez bien!

Quelques feuilles d'arroche rouge: au besoin allez refaire un tit tour là-bas...

un peu  d'agastache mexicaine pour sa saveur menthe-citron

 

et, puisqu'on mange aussi avec les yeux, quelques fleurs:  ciboulette, ail des ours, consoude et raifort.

 

 

 montage feuilles

 

Salade de Feuilles et Fleurs Sauvages ...

si rapidement préparée que ce n'est pas vraiment une "recette".

 DSC03520

 

 

Ingrédients pour 6 personnes (accompagnement)

 

un mélange de jeunes feuilles tendres

de chénopode bon-henri, d'agastache mexicaine,

d'oseille et d'arroche rouge

 

des fleurs de ciboulette, ail des ours, consoude

et raifort

 

un mélange de pignons, graines de courges,

raisins de corinthe bruns et pistaches

 

4 càs d'huile de noisette

1 càs de jus de citron

fleur de sel

poivre de sarawak

 

Pour la recette, rien de bien sorcier: laver et essorer délicatement les feuilles. Les ciseler au couteau et les mélanger à la main.

Émulsionner au plongeant les éléments de la vinaigrette.

Mélanger juste au moment de déguster.

 

Plus simple... difficile mais si sauvagement bon! 

 

DSC03522

 

 

la fin de l'année scolairde approche à grand pas et avec elle son lot de paperasseries administratives qui, j'en conviens, ne sont pas du tout dans mes occupations préférées mais elles sont obligatoires et prennent pas mal de mon temps libre.

 

De plus depuis une semaine, nous avons accueilli un nouveau petit compagnon- en fait c'est d'UNE qu'il s'agit. Xcel n'est plus seul à courir dans le jardin et le potager: à ses jeux vient se joindre JOY, une petite femelle Bouvier des Flandres de 9 semaines.

 

DSC03535.JPG

 

 

 

 

      "mwai... et mes privilèges, vous croyez que je ne dois pas me battre pour les conserver!!!!...."

 

 

 

 

 

 

DSCN1893.JPG

 

 

Un bon week-end à tous et toutes.

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans sauvageonnes
commenter cet article

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi