Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 22:19

C'est l'été. Il fait superbe et les journées se passent à l'extérieur, même les soirées se teintent d'un petit air de vacances et se prolongent sur la terrasse. Tout le monde y trouve son compte toute la famille et les amis qui passent à l'imprévu. Le seul problème est qu'avec les imprévus, par définition,  il faut souvent composer avec les quelques ressources qu'offrent le réfrigérateur. Heureusement, la nature, en cette période nous ouvre grand les mains et avec les feuilles tendres qu'elle nous offre grâcieusement et un peu d'épices il y a toujours moyen de s'en sortir de manière bien savoureuse.

 

Dans le réfrigérateur, traînait de quoi préparer une petite entrée toute en fraîcheur: un reste de fèves des marais et quelques champignons.

 

 

Crème Glacée de Fève des Marais et Champignons

Souffle Léger d'Huile de Truffe

 

 

DSC03322.JPG

 

 

DSC03321.JPG

 

Ingrédients pour 6 personnes:

 

 

1 bol de fèves des marais cuites et dérobées

1 bol de champignons bruns nettoyés

1 dl de cr fraîche allégée (bien froide)

2 dl de lait demi-écrémé (très froid)

fleur de sel

baies roses

ciboulette

huile à la truffe

 

 

 

 

 

 

1. Conserver quelques fèves et champignons pour la garniture.

 

2. Mixer le reste avec le lait et la cr fraîche et une càc de baies roses. Assaisonner de sel. Ajouter quelques baies roses entières.

Couvrir et laisser reposer au réfrigérateur au moins une heure.

 

3. Ciseler finement la ciboulette. Couper les champignons de gerniture en lamelles.

 

 

 

 

 

Servir dans des bols glacés avec un morceau de pain grillé.

 

Vaporiser de l'huile de truffe avant de déguster.

 

 

 

 

DSC03326.JPG

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans soupes - potages
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 15:23

Enfin! Me voici de retour après une semaine chargée en travail: les examens de fin d'année approchent à grands pas et , comme toujours à cette époque, les étudiants sont tout à coups beaucoup beaucoup plus attentifs et soucieux de comprendre des choses abordées il y a bien longtemps au cours. Les travaux de fin d'étude se clotûrent  eux aussi dans un ultime sprint. A cela viennent s'ajouter des choses imprévues qui viennent gonfler les horaires et il faut assumer.

 

Ce n'est pas tout, je n'ai pas, comme l'a suggérer Marie-France, fait une grève des casseroles, loin de là!  Pour ce dimanche, j' ai préparer un buffet dînatoire pour 45 personnes. Un assortiment de petites choses à grignoter en chaud et froid. Je n'ai même pas eu l'occasion de faire beaucoup de photos mais je vous glisse une petite gourmandise qui fut fort appréciée par les personnes présentes lors de cette réception. Cette recette, je l'avais déjà testée une fois, après l'avoir découverte dans "La cuisine de Régis et Jacques Marcon" dont je vous ai déjà parlé ici. Je l'avais à l'époque arrangée , non pas à ma façon, mais plutôt en fonction des ingrédients que mes placards avaient à m'offrir.

 

Comme, ces petits cornets avaient rencontré pas mal d'amateurs, je les ai donc réitérés pour 45 personnes. Je ne vous cache pas que le plus long est de confectionner les cônes mais tout se prépare largement à l'avance et c'est donc une recette idéale. Je vous donne ici les proportions pour la réalisation de 10 cornets. A vous de jouer sur leur grandeur en fonction des appétits, la recette se prépare tout aussi facielement  en petites ou en grandes quantités, il suffit de respecter les proportions.

 

 

 

Houmous de Lentilles Vertes au Tahiné en Croustille

 

 

DSC03135

 

 

Ingrédients pour 10 cornets:

 

5 feuilles de brick coupées en deux

50 gr de lentilles vertes

2 fois et demi le volume de lentilles en eau

1 échalote

1 clou de girofle

le jus d'1/2 citron

20 gr de tahiné

1 dl d'huile d'olive

1/2 gousse d'ail

1 càc de cumin

1 ablnc d'oeuf

des graines de lin

sel

poivre noir du moulin

pour la garniture: noisettes concassées-

pousses de betteraves rouges -

amandes effilées 

 

 

 

 

 

1. Rincer les lentilles. Mettre dans une casserole avec l'échalote et le clou de girofle. Couvrir d'eau et cuire pendant une demie heure. Ne saler qu'en fin de cuisson afin de ne pas les faire durcir.

 

2. égoutter en conservant le jus de cuisson. Laisser refroidir.

 

3. Mixer ensemble les lentilles, l'ail; le cumin, le tahiné et l'huile d'olive. Ajouter le bouillon Afin d'otenir une pâte onctueuse. Relever avec le jus de citron, un peu de sel et du poivre du moulin.

 

4. Mettre en poche et placer au réfrigérateur.

 

5. Préparer les cornets en feuille de brick. Badigeonner de blanc d'oeuf au pinceau. Façonner les cônes sur les moules côniques. Sans moule, cela marche très bien aussi, veillez cependant à introduire une petite boule de apaier alu afin qu'ils ne se referment pas à la cuisson.

 

5. Parsemer de graines de lin et cuire au four préchauffer à 180° jusqu'à ce qu'ils soient bien croustillants. Conserver à l'abri de l'humidité.

 

 

 

Remplir les cônes de houmous, garnir d'une pincée de noisette concassées, d'une amande effilée et de germes de betteraves.

 

 

DSC03141

 

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans amuse-bouche
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 15:15

Oui, oui... Il fait bien frais en ce début de joli mois de mai.

Non, non... Je ne suis pas tombée sur la tête (enfin pas ces derniers temps ;-)

Oui, oui... On aurait plutôt envie de petites douceurs ou de potages réconfortants...

Mais voilà: mes papilles, elles, ont envie de fruits, de salade, de fraîcheur.

 

Alors je tente de conciller les deux. Dans ce petit jeu gourmand, le curry apporte sa petite touche chaleureuse que la météo a bien de la peine à nous offrir.

 

Avec les proportions que je vous donne, vous pouvez sans problème envisager un repas pour deux personnes. Mais  en verrines apéritives, je suis sûre que ces crevettes auraient beaucoup de succès.

 

 

Crevettes Grises au Brebis Frais 

Smoothie Epicé Mangue Ananas

Tuile de Flocons d'Avoine

 

 

DSC03302-1.JPG

 

 

DSC03308-1.JPG

 

Ingrédients pour 2 personnes:

 

 

2 mangues sauvages bien mûres (il en existe deux variétés, l'une sucrée, l'autre amère: c'est de la variété sucrée dont je me suis servie)

1/2 ananas frais

1 càc bombée de curry

1 càc rase de curcuma

poivre long

sel

 

 

100 gr de fromage de brebis frais (et non chèvre comme indiqué sur les photos...distraite que je suis!))

1 dl de cr liquide

2 oignons fanes

100 gr de grises de la mer du Nord

1 filet de jus de citron

sel

poivre noir du moulin

 

 

70 gr de flocons d'avoine

2.5 càs d'huile d'olive

1 oeuf

1 càs de farine

1 càc de levure en poudre

1 petit oignon rouge finement émincé

1 càc de tomate séchée finement émincée

sel

poivre noir du moulin

 

 

 

 

1. Les tuiles:

 

Préchauffer le four à 175°.

Mélanger tous les ingrédients et étendre (0.5 cm d'épaisseur) la pâte obtenue sur un papier sulfurisé.

Mettre au four pour 10 min.

 

2. le smothie:

 

Éplucher les fruits. Ôter les yeux de l'ananas à l'aide d'une petite cuillère parisienne. Couper en morceaux.

Mixer avec le poivre long, le sel, le curry et le curcuma. Réserver au frais.

 

3. Le Brebis aux Grises:

 

Monter la crème en chantilly. Y ajouter tout en continuant de battre le fromage de brebis. Assaisonner de poivre et de sel.

Ajouter les oignons fanes finement hachés, le filet de citron et les crevettes grises. Réserver au frais.

 

 

 

 

Mouler à la cuillère des quenelles de fromage aux crevettes que vous disposez sur un fond de smoothie. Servir bien frais avec un morceau de tuile. 

 

 

DSC03306-1.JPG

Repost 0
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 09:54

Depuis que l'été est presque venu et qu'en moins d'une semaine il est déjà reparti... sans relâche l'envie de petites gourmandises toutes fraîches, salées, sucrées, voire épicées vient  énerver mes papilles. Je sais, cette nuit, ici, nous avons de nouveau frôler les températures négatives, et malgré le soleil qui pointe le bout de ses rayons depuis le'aube, il fait encore un peu "frisquounet".  Heureusement, je rentre les semis les plus délicats tous les jours soir mais malgré cette petite attention, la nature semble avoir bien du mal à se mettre en route - pour ce qui est des semis potagers en tous cas.

 

Heureusement, sur les étals, apparaissent des choses intéressantes, telles ces petites gariguettes qui sont venues se réfugier dans mon sac à provision. La rhubarbe du jardin est toute prête à subir mes élucubrations et c'est tout naturellement que mon plan de verveine citronnelle est venu se mêler à la ronde des saveurs. Entrez donc aussi dans la danse!

 

Sorry pour les photos: pas vraiment top, elles, pas du tout du tout. Mais il était tard, très tard... ;-(

 

Nid de Rhubarbe Gariguettes 

en Gelée de Pastèque à la Verveine

 

DSC03285.JPG

 

DSC03286.JPG

 

 

 

 

 Ingrédients pour 3 personnes:

 

 

2 raviers de gariguettes

1 quartier de pastèque

5 bâtons de rhubarbe

5 càs de sucre de cane (sirop)

2 càs de feuilles de verveine hachées

1 gr d'agar agar

 

 

 

 

1. Eplucher et couper la rhubarbe en bâtonnets.

 

2. Porter le sirop de canne à ébullition. Plonger la rhubarbe, couvrir et retirer du feu. Laisser refroidir à couvert. Les bâtonnets ne doivent pas se défaire.

 

3. Passer la pastèque à la centrifugeuse. Porter à ébullition le jus et y plonger la verveine. Laisser infuser. Filtrer.

 

4. Rendre un bouillon au jus de pastèque et y dissoudre l'agar agar au fouet. Retirer du feu.

 

4. Recouvrir l'intérieur de 3 emporte-pièces à l'aide des bâtons de rhubarbe.

 

5. Disposer les fraises entières de façon régulière.

 

6. Recouvrir de jus de pastèque à la verveine et laisser prendre au réfrigérateur.

 

 

 

Servir bien frais.

 

 DSC03291

 

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 16:51

 

 

Il fait beaucoup moins chaud en ce 1er Mai. Dans le jardin, malgré les beaux jours passés, le muguet est loin d'être prêt, ses clochettes sont encore à l'état de petites billes verdâtres. C'est donc avec un brin cueilli sur le net que je vous envoie plein de grands et petits bonheurs.

 

 

 

 

 

Malgré la chute des températures, j'avais envie pour ce midi d'un petit quelque chose de léger et surtout de frais. Dès le lever, en espérant pouvoir profiter un maximum des quelques heures que Monsieur Météo nous promettait sans pluie, je me suis donc mise aux fourneaux. Est-ce les travaux au potager qui me donnent des envies de verdure et de crudités? Toujours est-il que vous risquez fort de trouver quelques salades dans les prochains jours.

Chaque année, à cette époque, c'est  avec grande gourmandise que j'oublie les mets d'hiver et  que je croque dans toutes ces merveilles qui arrivent avec l'éveil de la nature.

 

Ce petit bavarois, servi tout frais, a su, à lui seul, satisfaire mes envies de fraîcheur et de légèreté tout en ravissant  mes papilles avides de saveurs un brin piquantes.

 

 

Bavarois de Brebis sur Petit Épeautre au Vadouvan -

Cru de Chandelle de Glace, Alénois et Fèves des Marais

Emulsion à la Vodka

 

DSC03283-1

 

 

DSC03282-1

 

 

 Ingrédients pour 1 personne

 

 

150 gr de yaourt de brebis à la grecque

2 càs de jus de citron

1/2 càc de piment rouge très finement émincé

1/4 oignon rouge émincé

sel

poivre de sarawak

1 gr d'agar-agar

 

50 gr de petit épeautre

3 dl d'eau

1 càs bombée de vadouvan

 

4 radis chandelles de glaces

400 gr de fèves des marais

1 petite poignée de cresson alénois

 

1 jaune d'oeuf

1 càs de vodka

sel

poivre de sarawak 

 

 

 

 

 1. Porter l'eau à ébullition avec le vadouvan renfermé dans un morceau de tissu "tulle". Réduire le feu et ajouterle petit épeautre. Couvrir et laisser cuire à petit feu au minimum 30 min. Égoutteret laisser refroidir.

 

2. Assaisonner de sel et de poivre le fromage de brebis additionné de jus de citron. Y mélanger le piment et l'oignon rouge. Porter à ébullition et dissoudre l'agar agar. Verser dans un emporte-pièce sur le petit épeautre refroidi. Laisser prendre au frais.

 

3. écosser les fèves des marais et les plonger dans de l'eau bouillante salée 2 à 3 min. Rafraîchir et ôter le fine pellicule qui les enrobe. Gratter les chandelles de glace et les couper en bâtonnets. Laver et essorer le cresson alénois.

 

4. Préparer une émulsion en mixant le jaune d'oeuf avec la vodka, le sel et le poivre de sarawak.

 

 

Servir bien frais:  le printemps dans l'assiette!  

 

 

 

DSC03278-1

Repost 0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 19:05

Comme tous les printemps, le renouveau de la nature me donne des envies de choses nouvelles, d'essais, de découverte. La nature à cette période m'apporte une profusion d'élucubrations plus farfelues les unes que les autres parfois.

Je sais, vous qui passez par ici n'avez pas nécessairement la chance de vivre à la campagne et, pour certain(e)s, les plantes sauvages, celles que l'on ne trouve jamais sur les étals de nos marchands, sont encore reliées à une sonnette d'alarme.

C'est logique et c'est sans doute bien ainsi, cela peut éviter des petits incidents. Mais, mises à part quelques plantes réellement toxiques, et un rien de bon sens, la nature est une véritable source de saveurs qui valent la peine.

 

Il suffit de se promener et de s'éloigner des grands chemins pour aborder une nature encore intacte, d'ouvrir les yeux et de bien vouloir regarder.

 

 collage1

 

 

 

 

 

Certaines choses sautent aux yeux, comme une évidence...

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

collage

 

 

 d'autres se font plus discrètes...

 

 

 

 

...mais toutes méritent que l'on se penche vers elles et qu'on donne à nos papilles la chance de découvrir des saveurs inconnues. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne pas confondre le lierre terrestre et le lamier pourpre:  ni l'un ni l'autre ne sont toxiques mais le lamier est une sorte d'ortie non piquante à grosse tige carrée - le lierre terrestre quant à lui rampe au sol et ses feuilles sont plus rondes.

 

 

 

Gratinade de Courgette et Tomate à la Vinaigrette de Lierre Terrestre

 

 

 

 DSC03239

 

 

   DSC03242

Ingrédients pour 1 personne (repas)

 

1 courgette ronde

2 tomates

1 gousse d'ail

parmesan râpé

sel

poivre noir du moulin

huile d'olive

6 càs d'huile pistache

le jus d'un demi citron

quelques pistaches

6 càs bombées de feuilles de lierre terrestre bien lavées et essorées

des fleurs de lierre terrestre

 

 

 

1. La vinaigrette:

 

émulsionner au mixeur plongeant l'huile de pistaches avec le jus de citron. Assaisonner de poivre du moulin et de sel.

Ajouter les feuilles et les fleurs de lierre terrestre . Laisser infuser une heure au frais.

 

2. Couper la courgette et les tomates en tranches épaisses régulières.

 

3. Chauffer l'huile d'olive dans une poële et y faire revenir les courgettes sur les deux faces.

 

4. Assaisonner de poivre et de sel et ajouter l'ail âvec parcimonie car trop d'ail risquerait de masquer la saveur caractéristique du lierre.

 

5. Déposer une cuillerée de parmesan râpé sur chaque courgette. Attendre qu'il fonde et recouvrir d'une tranche de tomate. Arrêter le feu et laisser couvrir.

 

Dès que la tomate est tiède, arroser généreusement de vinaigrette, agrémenter de pistaches et de fleurs de lierre terrestre fraîches. Savourer avec un morceau de pain multi-céréales.

 

 

DSC03241

 

 

et la seconde, plus connue, dont Chef Damien a parlé il y a peu ici, et qui, elle aussi, vaut le coup:

 

Miel de Pissenlit

 

DSC03232

 

DSC03233

 

 

Ingrédients:

 

fleurs de pissenlits fraîchement cueillies

eau

le jus d'une orange

sucre semoule (j'ai utilisé 1 kg de sucre pour 8 dl de jus recueilli)

 

 

1. Séparer les fleurs jaunes des parties vertes qui donneraient de l'amertume à votre miel.

 

 

 coupe d'une fleur de pissenlit

 

2. Couvrir d'eau et laisser  infuser 4 heures au frais.

 

3. Porter à ébullition. Retirer du feu et laisser refroidir.

 

4. Passer dans une étamine et bien presser.

 

5. Ajouter le sucre et porter lentement à ébullition comme pour une gelée de fruits. Mélanger sans cesse jusqu'à la nappe.

 

6. Verser dans des pots préalablement ébouillantés et celler.

 

 

 

  Des idées d'utilisation d'ici quelques jours?

 

 

 

DSC03231

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans sauvageonnes
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 10:40

Cette fois, on dirait bien que l'hiver est loin. Attention, les gelées des Saints de Glaces peuvent encore nous surprendre.

Comme c'est le week-end et qu'hier il a fait très beau (un bon coup de soleil dans la nuque, cela fait partie des joies du jardinage aussi), j'avais cru  faire plaisir en lançant l'idée d'un guacamol pour accompagner quelques crevettes. Bien mal m'en a pris: "Bof..." d'un côté et "Pas envie ..." de l'autre.

 

Pas grave les amis. Pas grave du tout. De un, j'ai pas trop de temps à passer en cuisine, de deux j'ai 2 avocats plus que mûrs à point qui attendent votre bon vouloir au frigo. C'est mathématique: un plus deux associés à une inconnue "je vais vous avoir", cela donne un dessert tout frais, tout bon, tout comme il faut pour manger au soleil couchant sur la terrasse après une journée passée dans le jardin.

 

 

 

Avocat Givré Passionnément Chocolat

 

 

DSC03194

 

 

 

 

DSC03188

 Ingrédients pour 4 verrines glacées:

 

 

 

2 avocats bien mûrs

2.5 dl de lait

70 gr de sucre semoule

3 jaunes d'oeufs

 

2 càs bombées de pistoles chocolat Sao Thomé

2 càs de sucre glace

2 càs de poudre d'amande

une pointe de cannelle en poudre

 

6 fruits de la passion

 

 

 

 

1. Préparer une crème anglaise traditionnelle en amenant le lait et 50 gr de sucre à ébullition sur feu moyen.

 

2. Blanchir les jaunes d'oeufs avant le restant de sucre au fouet. Ils doivent former un ruban léger.

 

3. Verser le lait bouillant sur les jaunes d'oeuf sans cesser de fouetter. Transvaser dans la cassorole et, sans cesser de remuer à la spatule, à feu doux, finir la crème jusqu'à ce qu'elle nappe la spatule.

 

4. Couper les avocats épluchés en dés et les mixer. Ajouter la purée à la crème anglaise et faire rendre en sorbetière.

 

5. Mixer ensemble les pistoles de chocolat, la sucre glace, les amandes et la canelle.

 

6. Récupérer la chaire des fruits de la passion et la mixer également. Passer au chinois afin d'en ôter les pépins. Réserver au froid.

 

 

 

Servir la glace à l'avocat recouverte de  chocolat amades/canelle et déposer sur le dessus une bonne cuillère de jus de fruit de la passion.

 

Dites les zhoms, les avocats c'est pas si "bof" que cela tout compte fait... 

 

 

 

DSC03197

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 13:27

ça y est! C'est le week-end! Le soleil brille! C'est -presque- l'été ;-)

 

Le potager va encore devoir me supporter. Tant pis pour lui... un bain d'énergie, de la vraie, ce genre de bien-être qui fait qu'au bout de la journée on a mal partout (et oui, bêcher, ratisser,... les os me rappelle que je n'ai plus20 ans) mais qu'est-ce qu'on est bien.

 

Avant de sortir râteaux et tamis, la fin des morilles! Et oui, tout a une fin. Mais n'est-ce pas justement ce petit sentiment de trop peu qui donne aux choses ce petit côté féerique?

Après m'être régalée des oeufs de cailles, j'ai profité de quelques fonds d'artichaut qui me restaient dans le surgélateur pour me faire plaisir autrement. Un petit potage, cela vous dit? 

 

 

Pâte de Morilles pour Velouté d'Artichaut 

aux Pépins de Courges

 

DSC03223-1

 

 

 

DSC03222-1

 Ingrédients pour environ 1.5 litre de velouté:

 

 

600 gr de fonds d'artichaut (surgelé)

8 dl de bouillon de volaille

le jus d'1/2 citron

2 oignons

1 càs de beurre

sel

poivre noir du moulin

1 tasse à café de graines de courges

huile de pépin de courges

un peu de crème fleurette

 

un reste de morilles cuites selon les conseils de Chef Simon (voir ici): ne pas ajouter le Sherry

 

 

 

 

 1. Émincer les oignons et les faire revenir dans un peu de beurre.

 

2. Ajouter les fonds d'artichauts coupés en cubes. Recouvrir le tout avec le bouillon de volaille. Saler et poivrer. Cuire à petit feu à couvert pendant 20 min.

 

3. ajouter les Pépins de courge et laisser encore cuire une dizaine de minutes. Rectifier l'assaisonnement et mixer.

 

4. Mixer les morilles dégelée. Ajouter un peu de crème si nécessaire afin d'obtenir une pâte qui se tient.

 

 

C'est tout! Simple mais... aie aie aie! Juste un trait de crème, quelques pépins et quelques gouttes d'huile de courge pour la dégustation...

 

 

 

 

DSC03225-1

 

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans soupes - potages
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 22:00

DSC03203Ce matin, je vous ai raconté comment, au cours de la promenade très matinale de Xcel, au-delà des brumes de l'aube conjuguées à celles qui, conséquence directe d'une nuit toujours trop courte, brouillent mon regard, me sont apparues, tel un rêve, des petites protubérances brunâtres.

Je ne me suis pas pincée mais j'ai eu vite fait de les mettre dans un endroit frais ... à la maison.

 

Je savais que les zhoms ne se laisseraient pas tenter, une chance pour moi. Avec ce que la nature m'a offert gracieusement , deux recettes ont eu le temps de mûrir durant la journée.

 

Chef Simon conseille:

"Les morilles: C'est le champignon du printemps. Fraîche ou déshydratée, son prix et sa rareté en font un accompagnement recherché. Il y a 2 espèces de morilles, la brune et la blonde. On déconseille de laver les morilles mais le bon sens le commande. Il suffit d'éviter de les laver trop longtemps à l'avance et de les laisser un temps prolongé dans l'eau. Il est préférable de les brosser avec attention avant le lavage. On les cuira plusieurs fois, on pourra aussi réserver le jus de cuisson pour les sauces. Ensuite on peut aussi hacher ou tailler les champignons en salpicon pour garnir sauces ou appareils. Il est important de blanchir les morilles avant des les utiliser. Pour cela la cuisson dans un blanc est utilisée par de nombreux cuisiniers: bouillir de l'eau salée, citronnée avec une belle noix de beurre (le beurre captera les arômes liposolubles et l'eau les arômes hydrosolubles) c'est pour cela que l'on ne jettera pas cette eau de cuisson qui réduite servira de fond de sauce ou sera intégrée dans une sauce, un fond ou une cuisson."

 

 C'est ce que je me suis empressée de faire dès que je suis rentrée à la maison. Une moitié de la récolte pour une préparation ultra rapide, ce genre de choses que j'affectionne tout particulièrement lorsque je quitte l'école à 21h00, le reste sous vide pour mercredi. Le bouillon de cuisson m'a servi d'eau de cuisson pour les ravioles.

 

 

 

Morilles et Ravioles... cela me rappelle une autre recette, avec des orties celle-là: oser c'est la saison des petites orties justes comme il faut ;-)

 

 

Oeufs de Caille en Ravioles Sur Morilles au Dry Sherry

 

 

DSC03215.JPG 

 DSC03208

Ingrédients pour 1 personne:

 

quelques morilles fraîches

1 càs de beurre non salé

1 échalote

sel

poivre noir du moulin

2 càs de cr fraîche

0.5 dl de dry sherry

quelques brins de ciboulette

3 carrés de pâte à raviole

3 oeufs de caille

ciboulette

 

 

1. Blanchir les morilles comme préconisé par Chef Simon. veiller à recueillir l'eau de cuisson.

 

2. Fondre le beurre dans une poêle anti-adhésive. Y faire revenir les morilles bien égouttées et asséchées dans un drap.

 

3. Ajouter l'échalote très finement émincée, saler, poivrer et  laisser cuire  à petit feu 5 min.

 

4. Déglacer au dry sherry. Laisser réduire.

 

5. Déposer un oeuf de caille au milieu des carrés de pâtes à raviole. Saler, poivrer et refermer en rabattant les côté vers le centre.

 

6. Porter l'eau de cuisson des morilles à faible ébullition et y plonger les ravioles. Cuire 4 min. Egoutter.

 

 

Terminer la sauce aux morilles en la liant avec les deux càs de cr fraîche et ajouter la ciboulette ciselée.

 

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 10:42

Lundi 19 avril: les choses sérieuses ont recommencé.

 

Comme chaque matin, avant de partir pour l'école, une promenade avec Xcel est de mise. En rentrant, un petit café bien serré et mes neurones sont enfin rechargés d'air frais et de leur booster et peuvent commencer à fonctionner.

 

Ce matin, ils ont reçu une décharge plus tôt que d'habitude et surtout beaucoup plus efficace. A mi-chemin, au détour d'un sentier...

 

DSC03200.JPG

 

 

... d'un coup, un flash, le réveil total, l'énergie qui débride les muscles. Vite, rentrer. Vite, mettre la main sur le petit panier d'osier. Vite courir dans l'autre sens...

 

 

Elles sont là! au frais à la maison, elles n'attendent plus que mon retour.

 

Ce soir, il y aura des morilles au menu!

 

Une journée de recommence qui commence plutôt bien vous ne trouvez pas?

 

 

DSC03203.JPG

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Blabla
commenter cet article

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi