Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 20:34
Comme tous les lundis je me dis...vivement vendredi.
Quand arrive le week-end, je me dis...comment je vais faire pour trouver le temps de faire ce que j'aimerais bien faire dans un planning de choses à faire plutôt encombré?
Et puis, le dimanche soir arrive et... c'est reparti pour un tour.

Les zhoms sont ravis, ils mangent ce que bon leur semble. Mais de temps à autre, je leur fais tout de même des surprises à ma façon. En fait de surprise, si je veux que l'effet soit garanti, je n'ai guère le choix. Pour être plus ou moins certaine du résultat, j'opte souvent dans ces cas-là pour un menu poisson. C'est simple et ils apprécient ...

Lieu Noir à la Vodka et son Risotto Citron à l'Aneth
DSC03064

Ingrédients pour 3 personnes:DSC03060

3 beaux filets de lieu noir
300 gr de riz carnaroli (ou arborio ou vialone)
huile d'olive
1 l de bouillon de légumes
1 oignon
3 petites gousses d'ail
1 échalote cuisse de poulet
1 piment rouge frais
2 carottes
1 botte de persil plat
1 botte d'aneth
0.5 dl de vodka
1 citron bio  




1. Emincer finement l'oignon.
Couper l'échalote en fines lamelles. 
Écraser les gousses d'ail sous la lame du couteau. 
emincer le persil plat et l'aneth.
Rincer le citron et en prélever le zeste.
Epépiner et émincer le piment.
Eplucher les carottes et les tailler en petits bâtonnets très fins, le but étant de les ajouter au dernier moment pour qu'ils apportent un peu de croquant à l'ensemble.


La plus gros du travail est terminé. Il faut maintenant vous lancer dans la confection du risotto qui est toujours quelque chose emprunt d'une certaine magie pour moi: voir ces grains de riz se transformer en autant de pépites fondantes, gorgées de saveurs et de douceur au fur et à mesure de la cuisson...


2. Faire chauffer l'huile dans une cocotte à fond épais et y faire revenir l'oignon. Ajouter le riz et bien remuer de manière à ce qu'il s'imprègne bien d'huile. Baiser le feu et verser 2.5 dl de bouillon (pour moi un bouillon maison). Sans cesser de mélanger, laisser au grains le temps d'absorber le liquide. Ajouter alors, petit à petit, le reste du bouillon. Continuer de remuer, patience et douceur de la flamme sont le gage d'un risotto moelleux à souhait.

3. Lorsque le risotto est presque terminé, lancer la cuisson du poisson. Faire chauffer 3 càs d'huile d'olive dans une poêle et cuire les filets de poissons. Les assaisonner de poivre et sel et mettre en attente.

4. dans la poêle de cuisson du poisson, faire revenir l'échalote, le piment et l'ail. Ajouter les bâtonnets de carottes et le persil. Flamber avec la vodka. Dès que les flammes sont éteintes, y déposer les filets de poisson et retirer du feu.

5. Ajouter au risotto les zeste de citron et l'aneth.




... il ne reste plus qu'à déguster...



DSC03062
Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans poissons
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 08:42
Il y a 15 jours... déjà....
Marie-France nous apportait son sourire, sa joie de vivre, ses émotions et son petit air vendéen. Allez voir chez elle le petit compte-rendu tout en finesse qu'elle a partagé: un beau reflet d'instants qui ont passé si vite et qui étaient si remplis de tous ces sentiments qui riment avec amitié que l'esprit se demande si tout cela n'était pas hier.

La réalité fait que ces moments ne durent qu'un instant, nous nous laissons vite happés par la vie. Heureusement , on existe, mais il est de ces séquence d'existence pour lesquelles ont aurait bien envie qu'elles durent longtemps longtemps.

Je vous propose aujourd'hui une petite élucubration que j'ai proposée aux Ecaviens alors que nous étions tous réunis à la maison, première, longue soirée de ce week-end de folie. Ne manquait parmi nous que notre chère Micky et son Math. T'inquiète ma grande ce n'est que partie remise.

Saumon Fumé en Chamallow de Verveine
Crème "Mapuché" à l'eau de vie de Céléri Vert

DSC03036


DSC03037
Ingrédients pour 10 personnes

300 gr de saumon fumé
3 càs de sésame blond doré à la poele anti-adhésive

125 gr de sucre
6 gr de gélatine (3 feuilles pour moi)
50 gr de blanc d'oeuf
1 càc d'arôme de verveine
quelques gouttes de colorant alimentaire vert
25 gr de sucre glace
20 gr de maîzena

150 gr de crème épaisse
MAPUCHe

2 càs d'épices "Mapuché" (piment séché fumé, coriandre toastée, sel) 

 

http://www.terreexotique.com/

2 càs d'eau de Vie de Céleri Vert

Céleri Vert
Cultivé biologiquement dans notre région. L’eau-de-vie est surtout appréciée en accompagnement de plats : assiette de poissons fumés, granité de tomates, moules, vinaigrettes, …


http://www.distilleriedebiercee.be/FR/Di.Eaux-de-vie.htm



quelques feuilles de verveine cristalisées pour la garniture


1. La veille, préparer les chamallow:

a) Tremper les feuilles de gélatine dans une grande quantité d'eau froide.
b) battre les blancs d'oeuf en une belle mousse.
c) Porter l'eau et le sucre à ébullition et verser petit à petit ce sirop sur les blancs tout en continuant de battre.
d) Sans cesser de battre, ajouter l'arôme de verveine, la gélatine bien essorée et quelques gouttes de colorant vert.

d) Mélanger sucre glace et maïzena

e) Recouvrir une plaque de cuisson de papier sulfurisé et bien le graisser au pinceau (beurre fondu). Poudrer avec le mélange sucre-maïzena et laisser prendre la pâte.

Il suffira de découper des cubes de chamallow aux dimensions qui vous conviennent en prenant soin de tremper la lame du couteau dans de l'eau chaude avant chaque incision. Rouler chaque cube dans le mélange sucre glace maïzena et conserver au sec dans une boîte en fer.

2. La crème épicée:

Mélanger intimement la crème épaisse avec les épices Mapuché et détendre avec de l'eau de vie de céleri vert. Tenir au frais jusqu'au service.


Préparer les brochettes en alternant des bandelettes de saumon roulées dont vous aurez trempé l'extrémité dans le sésame et le chamallow passé à la flamme d'un chalumeau (à crème brûlée).

Servir avec la sauce bien froide parsemée de pellicules de feuille de verveine cristalisée et un trait d'eau de vert au céléri vert.

DSC03039




Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans amuse-bouche
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 20:03
Oh la la... l'hiver semble vouloir toucher à sa fin, les petits crocus et les perce-neige pointent leusr corolles colorées et blanches de-ci de-là. En ce qui me concerne, je crois bien que ma petite période d'hibernation vient seulement de se manifester. Depuis 15 jours, lorsque je rentre de l'école, je n'aspire qu'à une chose: ne rien faire, surtout ne pas penser, laisser-aller... C'est grave docteur?
Pas beaucoup de cuisine donc, pas de PC, pas de visite chez l'un ou l'autre, la flemme comme on dit par ici.

Je cuisine bien pour les deux zhoms mais vous les connaissez et je pense que ce qui les régale serait loin de faire l'unanimité parmi vous. Cet après-midi, je me suis tout de même un peu remuée...oh pas vraiment beaucoup, juste de quoi faire une petite douceur avec l'advocaat que j'ai préparée il y 2 mois.

L'advocaat est une recette traditionnelle originaire de la région d'Anvers mais lorsque j'étais enfant, ma grand-maman, et oui encore elle, en avait toujours une bouteille qui attendait que les petits enfants aillent en vacances chez elle. Elle la sortait le soir, lorsque nous avions pris notre bain dans la "tine" (une grande bassine en zinc qui servait de baignoire) et que nous jouions aux cartes ou bien que nous écoutions notre Papy raconter ses histoires d'avant.  

Ah l'advocaat, c'était tout un rituel!
Le petit verre cerclé d'une ligne dorée, les petites cuillères à thé, ramenées telles des trophées de voyages divers avec, sur le bout, ces écussons ou gravures typiques de l'endroit d'où elles venaient...
Lorsqu'il y avait des îles flottantes au menu du dimanche, nous savions qu'une bouteille jaune était prête dans la cave et qu'elle attendait de mûrir suffisamment avant de sortir de ces entrailles de la maison où on se dirigeait à la lueur d'une bougie.
Nostalgie? Non non, juste le souvenir d'instants aux parfums d'amour qui restent là, dans un petit coin de la mémoire et que j'aime retrouver de temps à autre.

L'advocaat a donc mûri depuis 2 mois et je me suis dit, que, tout compte fait, pour un mercredi, un petit dessert au goût de l'enfance pourrait bien me rendre un peu de cette énergie qui semble vouloir me faire défaut. Quelques coups d'oeil dans le réfrigérateur et dans les placards plus tard, 3 petits desserts sur les assiettes attendent que tout le monde soit de retour pour, l'espoir fait vivre, se régaler. L'aubergine chez les deux dont on ne dira pas le nom ne font pas l'unanimité alors...en dessert... On verra... 



Pour mémo, voici la recette de l'advocaat(une parmi beaucoup d'autres). Je l'ai fait avec de l'alcool à 40° mais vous pouvez varier les plaisirs en choisissant un autre alcool (pékèt...pourquoi pas, cognac, ...) .

8 oeufs
200 g de sucre
500 ml d'alcool à 40°
1 càs de jus de citron

Le principe est simple: blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre en fouettant énergiquement. Mettre l'appareil obtenu au bain-marie et le faire tiédir (! pas bouillir !). Ajouter alors petit à petit, en continuant de battre, l'alcool. Mélanger jusqu'à ce que le liquide épaississe (consistance de la crème). Ajouter un filet de jus de citron, embouteiller et mettre au frais pendant  au moins 1 mois. 


Après ce petit préambule, le mille-feuille:

Mille-Feuille Aubergine/Pomme Caramélisé au Curry - Chocolat à l'Espelette - Nage d'Advocaat

DSC03084

DSC03070

Ingrédients pour 3 desserts:


1 aubergine ronde (de Valence)
1 pomme granny
3 càs de sucre de canne brun
3 càs d'huile d'olive
1 pincée de curry en poudre
1 pointe de couteau de piment d'Espelette
sel de Maldon
3 pistoles de chocolat ("Caraïbe" de Valhorna pour moi)
advocaat




1. Débiter l'aubergine et la pomme en tranche de 0.5 cm d'épaisseur. Découper en rectangle à l'emporte-pièce.

2. Faire revenir les tranches d'aubergine dans l'huile, elles doivent un peu caraméliser. Si nécessaire ajouter un peu d'huile et cuire les rectangles de pomme de la même façon.
Déposer sur un papier absorbant pour retirer l'excédent de graisse.

3. Superposer les tranches de pomme et aubergine en mille-feuille en déposant entre chaque feuille une pellicule de sel de Maldon.

4. Dans la  poêle, faire fondre le sucre avec le curry. Dès qu'il commence caraméliser, tremper délicatement les faces latérales du mille-feuille. Partager le restant de caramel sur le dessus du dessert.

5. Faire fondre le chocolat au bain-marie avec une pointe d'Espelette et en tirer quelques lignes.



Servir avec l'advocaat et garnir d'allumettes très fines d'épluchure de pomme.


DSC03077
Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 09:00
DSC02579
Il est temps, grand temps que je publie cette recette à l'orange que j'avais préparée pour le jeu "Le Sucré s'invite chez le salé" lancé sur la blogosphère gourmande par Minouchka.


Cette édition est prise en main par Mamina pour qui c'est la seconde édition. Allez donc voir chez elle si vous voulez en apprendre un peu plus à ce sujet.


















Je lui ai déjà proposé une mijotée de veau au chou à l'orange sanguine il y a quelques temps, mais je tenais vraiment à cette seconde idée: c'est que je me suis lancée dans la grande aventure des blogs grâce à Mamina et sa première organisation du jeu (ingrédient: le pain d'épice).





Croustillant de Boules d'Or au Raz el Hanout -
Suprêmes d'Orange "Gingembrés" en Crumble de Dattes et Pain d'Epice
pour Foie Gras Poêlé




DSC02577Ingrédients pour 2 personnes:

2 feuilles de brick
300 de navets Boule d'Or
1 petit oignon
100 gr de dattes séchées
sel
raz el hanout
beurre fondu

deux oranges
gingembre frais
4 dattes séchées
1 tranche de pain d'épice
poivre noir du moulin
sel
beurre

2 escalopes de foie gras frais
sel
poivre noir du moulin




1. Éplucher les navets boules d'or. Les couper en cubes réguliers d'1 cm. Les pocher 5 min dans de l'eau bouillante salée, rincer sous l'eau froide.

2. Dans une casserole en fonte, faire fondre l'oignon émincé dans un peu de beurre. Ajouter les dattes finement émincées et les cubes de navets. Ajouter le raz el hanout, saler et poivrer. Couvrir d'un papier sulfurisé, mettre le couvercle et laisser confire à très petit feu pendant 40 min.

3. Mixer la tranche de pain d'épice avec les 4 dattes. étaler sur un silpat et passer au four à 150° pour faire sécher.

4. éplucher 1  orange à vif et en lever les suprêmes au-dessus d'un plat afin de récolter le jus. Presser la seconde orange.

5. Râper le gingembre à la microplane.

6. Graisser les feuille de brick au beurre fondu avec un pinceau. Les foncer dans un emporte-pièce et remplir de navets confits au raz el hanout.¨Passer au four à 180° jusqu'à ce que les feuilles deviennent bien croustillantes.

6. Chauffer le beurre dans une poêle anti-adhésive ajouter le gingembre et y faire revenir les suprèmes d'orange rapidement sur chaque face. Saler et poivrer légèrement. Maintenir au chaud.

7. Saisir le foie gras frais dans une poêle  sans matière grasse. Saler et poivrer.



Dresser sur une assiette chaude. Parsemer du "crumble" de dattes au pain d'épice.



DSC02587
Repost 0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 10:01

Un week-end de folie! Je ne m'en remets que très difficilement. Impossible de vous décrire ce que j'ai vécu: trop fort, lourd de partage, 3 jours ... et 3 nuits (le temps a cette particularité de filer quand on est bien) extraordinaires. Je ne vous en referai pas l'histoire, je vous invite à aller voir sur YouTube les photos de Marie-France  http://www.youtube.com/watch?v=LleIAWH9wTs

Dans un premier temps, ce week-end était prévu entre filles... mais vous commencer à nous connaître, et d'idées en idées:

Vendredi

DSC03002


Arrivée de Marie-France en début d'après-midi. Une visite surprise à Micky avant d'aller survoler la ville de Liège et de nous retrouver devant un verre de bière, toutes les deux à discuter. Les Ecaviens nous attendaient à la maison lorsque nous sommes rentrées: surprise, surprise! Vous devinez la suite: menu gargantuesque, rires, ... nous quittons la table à 4h30 du matin après avoir dégusté 36 petites choses préparées par chacun.


DSC02996 DSC03005 DSC03008 DSC03042  DSC03047 DSC03055...
la liste est encore longue... très longue...


Samedi:


DSC03015

Notre journée entre filles. José est notre chauffeur (heureusement que tu étais là toi, kikousss).
Découverte des Ardennes, Dinant et ses couques (étape incontournable...n'est-ce pas Patrice), les vallées de la Molignée et du Samson, l'abbaye de Maredsous, Namur si jolie avec ses petits piétonniers et toutes ces boutiques.

DSC03015 DSC03021 DSC03027 DSC03012 DSC03018

Le soir, l'apothéose: Sang Hoon Degeimbre à nous deux. Je laisse le soin à Marie-France de vous raconter, si elle le désire, cette rencontre. San, tu restes décidément ce grand monsieur que j'ai rencontré pour la première fois il y a 3 ans, par ton talent certes, mais aussi et surtout par ta propension au partage et à ton humilité. Un grand, très grand bonhomme que celui-là.

5119 1151915405514 1456515641 406652 4578008 n

Dimanche:

Retrouvailles à Bruxelles avec Les Ecaviens. Nous petit-déjeunons au Sablon où Aline est venue nous retrouver. De nouveau une journée extraordinaire, visite, gastronomie, terroir, bières, ... et fous rires à n'en plus finir. Apolina est venue nous rejoindre sur la Grand Place pour partager quelques moments avec nous et une  Kriek Girardin à "La Fleur en Papier Doré". Ce dimanche, nous l'avons terminé à 4 devinez où... Assis à une table: Aline, Mark, Marie-France et moi...le quatuor infernal. Que du bonheur, rien que du bonheur! 


Ce week-end une ou deux petites recettes que j'avais préparées pour la soirée du vendredi. En attendant que j'aterisse vraiment


Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Blabla
commenter cet article
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 14:25

Peinture et tapisseriess sont terminés. Les pinceaux, les rouleaux, les seaux et serpillières sont remisés au placard. Ne restent que les courbatures et l'impression étrange que, décidément, les 20 ans s'éloignent de plus en plus. Maintenant, calme et repos nécessaires, je vais en profiter pour préparer au mieux la venue en Belgique de Marie-France. Vous la connaissez sans nul doute, allez donc vous régaler non seulement des papilles mais aussi des beaux mots chez elle. Elle arrive vendredi et reste 4 jours en Belgique. J'ai déjà mes idées mais je ne vous en dirai rien ... secret secret. Je pense que vous pourrez lire certaines choses sur cette rencontre dans quelques jours sur plusieurs blogs belges. Si nous en avons l'occasion nous passerons vous faire un petit coucou un soir pour vous donner un avant-gout de notre "virée entre nanas".

En attendant, une élucubration, encore, autour de la Saint-Jacques. Terre et mer, une association qui donne des résultats toujours très intéressants. C'est la betterave rouge au goût prononcé et brut d'humus qui a été désignée pour représenter la terre. Le foie gras, outre l'apport gustatif qu'il apporte au légume, lui confère aussi une onctuosité intéressante. Je voulais également appoter une touche épicée et exotique. Pou cela, un simple sabayon aux baies rouges et au grué de cacao.


Saint-Jacques
sur Mousseline de Betterave Rouge au Foie Gras
Sabayon au Grué de Cacao et Baies Roses
Tuile au Grué


DSC02987-1


DSC02988-1
Ingrédients pour 2 personnes:

4 noix de Saint-Jacques
100 gr de betterave rouge précuite
1 càs d'airelles séchées
1 dl de fond de volaille
40 gr de foie gras d'oie
1 càs de baies roses
5 cl de fond de volaille
2 càs d'huile d'olive
1 càs de grué de cacao
1 jaune d'oeuf
25gr de grué de cacao
25 gr d'eau
20 gr de beurre fondu
20 gr de farine
70 gr de sucre glace



La tuile:

1. Préchauffer le four à 200°

2. Mélanger la farine, le sucre et le grué dans un bol.

3. Ajouter l'eau et le beurre fondu. Bien homogéniser au fouet.

4. étendre en une fine couche sur silpat et enfoourner pour 5 min.

Laisser refroidir.


Sabayon:

1. Amener 0.5 dl de fond de volaille à ébullition avec l'huile, les baies roses et le grué de cacao. Assaisonner de sel.

2. Couvrir et laisser infuser .


La mousseline de Betterave Rouge:

1. Couper la betterave en petits cubes. La recouvrir avec le dl defond de volaille. Ajouter les airelles.Assaisonner de sel et de poivre. Porter à ébullition et laisser mijoter à petit feu pendant 10 min.

2. Ajouter le foie gras détaillé en petites lamelles.

3. Mixer au plongeant, rectifier l'assaisonnement. Tenir au chaud. Surtout ne pas laisser cuire, afin que le foie gras ne se liquéfie pas. Il doit donner l'aspect mousse aux betteraves.


Au dernier moment, monter le sabayon au bain-marie. Ajouter les jaunes d'oeufs à la préparation au grué et fouetter jusqu'à ce qu'il soit bien onctueux.

Dans une poêle anti-adhésive, faire revenr les noix de SJ (passées au Mycryo pour moi), 1 minute de chaque côté.



DSC02985-1
Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Coquillages - Crustacés
commenter cet article
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 10:48

Des macarons pour se faire plaisir après un week-end peinture et "tapissage".
Les pinceaux et couleurs bien rangés, un bon bain "décolorant" bien chaud, quelques huiles essentielles, la lueur de quelques bougies...relaxation. Le temps d'enfiler un de ces pyjamas dont on n'arrive pas à se débarasser, un de ces trucs qui vous suit depuis des années, qui est loin, très très loin d'être sexy (ah, Saint Valentin c'était hier? ;-) ) mais dans lequel on est si bien, de faire chauffer de l'eau dans la théière, à moi le canapé!

Sur une assiette, tels des pépites arrogantes quelques macarons. J'ai encore le goût de la confiture de melon à la lavande de cet été qui affole mes papilles. Je vous avais déjà donné une recette de bouchées gourmande dans la recette desquelles cette gelée parfumée était déjà entrée pour donner un résultat très très intéressant. 

Un plaid, une musique de fond, je me laisse aller à la gourmandise.

C'est la seconde fois que je me lance dans les macarons. Le premier essai ne fut pas vraiment une réussite. J'avais suivi à la lettre une recette où on utilisait de la meringue à la française; le résultat n'était pas vraiment top. Une corolle si mince que l'on se demandait où elle se cachait, des macarons un peu plats à mon goût, bref pas de quoi trop en faire un plat.
Cette fois, pour assurer le résultat, je me suis laissée guider par la recette de Soso et regarder ce qui est sorti comme par magie de mon four!



Rond Rond Macaron Melon Parfumés à la Lavande


DSC02972



DSC02968Voici les ingrédients dont vous aurez besoin pour faire "exactement" comme il est écrit chez nos deux as des macarons:



200 g de poudre d'amandes
200 g de sucre glace
180 g de sucre semoule + 80 g d'eau ( pour le sirop)
45 g de sucre semoule (à ajouter aux blancs d'oeufs)-75g de blancs d'oeufs (à monter) + 60 g (non montés)








Recouvrir 3 plaques (perforées ou non) de papier sulfurisé (les coller avec une touche de blancs d'oeufs) .
Mixer ensemble la poudre d'amandes et le sucre glace, les tamiser au-dessus d'un saladier. Réserver.
Faire le sirop dans 1 casserole avec le sucre et l'eau pour la réalisation du sirop. Réserver.
Monter les blancs d'oeufs en neige bien ferme en ajoutant peu à peu 45 g de sucre semoule.
Pendant que les œufs montent, chauffer le sirop à à 110 º, et éteindre (sans thermomètre, porter à ébullition en remuant un peu au début, et retirer du feu lorsque le sirop épaissit un peu juste avant qu'il ne se colore ce qui prend 2 et 3 mn).
Dès que les blancs ont la consistance voulue, verser le sirop peu à peu en filet, tout en continuant à battre les blancs en neige. La chaleur du sirop cuit les blancs et donne ainsi la meringue italienne. , Une fois le sirop bien incorporé , continuer de battre au fouet électrique 3 à 4 mn.
A l'aide d'une maryse , incorporer petit à petit, le mélange poudre d'amandes-sucre glace , en soulevant bien la meringue , et en alternant avec les 60 g de blancs d'oeufs non montés .

Colorer l'appareil à macaron à votre convenance, moi, je les ai laissés nature.

Préchauffer le four à 150 º .C'est là la seule difficulté car il faut trouver la bonne température qui varie avec chaque four.
Remplir une poche à douille aux 3/4,  avec embout lisse de 10 mm, en pinçant juste au-dessus de l'embout avec une pince à linge par exemple pendant le remplissage.
Pocher les macarons sur les plaques. Puis tapez les plaques sur votre plan de travail afin de les étaler un peu, et pour faire éclater les bulles éventuelles (la pointe qui peut apparaître sur le dessus disparaît également).
Enfourner si possible les 3 plaques à la fois , sans laisser croûter , et cuire 13 à 14 mn pour des macarons de 4 à 5 cm de diamètre environ.
Sortir les plaques, et faire glisser chaque feuille de cuisson garnies de coques , doucement sur le plan de travail, laisser refroidir. Décoller 10 mn après


En ce qui me concerne, j'ai incorporé la poudre colorante avec la poudre d'amande-sucre glace afin de faciliter un résultat homogène.




Vous ne vous laisseriez pas tenter vous???????




DSC02975

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 17:08
Comment peindre ?L'hiver est bien ancré dans nos campagnes. Neige, gelées, grisaille... Les travaux au jardin et potager, ce n'est pas pour demain. Mais, puisqu'il m'est assez difficile de rester à ne rien faire, que j'ai un besoin certain de bouger, que je ne suis pas une fana de lèche-vitrine et de sport , et bien j'ai trouvé de quoi faire de la gym maison. Et 1, je monte sur l'échelle, et 2 je ponce le mur, et 3 je redescends, et 4 je m'arme de mon rouleau et, en cadence, à gauche, à droite, appuyer sur le rouleau . Attention aux éclaboussures. Et hop, on recommence. On se bouge...!



En deux pans de murs, il faut aussi penser à se rendre un peu de forces. Pour cela, quoi de plus revigorant qu'un bon potage. Un bol, bien chaud, accompagné de deux petites brochettes aux accents campagne. Pas besoin de nappe, juste une cuillère, la banderilla se mange avec les doigts. J'aime!


Crème de Panais à la Verveine 
Banderrillas  aux Deux Boudins
à la Pomme


DSC02963.JPG

DSC02962

Ingrédients pour 1 personne

500 gr de panais
1 gros oignon
2 càs d'huile d'olive
5 dl de bouillon de volaille
3 gouttes d'arôme de verveine
sel
poivre noir
quelques brins de ciboulette
un morceau de boudin blanc
un morceau de boudin noir
beurre
1 pomme
2 stick salés
1 feuille de verveine cristallisée
sésame blond et noir





1. Éplucher les panais et le détaillé, ainsi que l'oignon, en cubes.

2.Dans une casserole, faire revenir les oignons dans l'huile d'olive. Ajouter les panais. Rissoler une ou deux minutes en remuant.

3. Ajouter les 5 de bouillon de volaille, porter à ébullition. Baisser le feu, assaisonner de poivre et de sel, couvrir et laisser mijoter doucement 30 minutes.

4. Éplucher la pomme et découper des rondelles à l'emporte-pièce. Couper le boudin en rondelles de la même épaisseur.

5. Chauffer le beurre dans une poêle. Y faire dorer les rondelles de pommes. Faire revenir les tranches de boudins.

6. Ajouter le cr fraîche, l'arôme de verveine et passer le tout au mixer. Rectifier l'assaisonnement. Garnir de ciboulette.


Tremper les morceaux de pommes et de boudin dans les deux sésames et enfiler sur les stickers salés.
Saupoudrer de la feuille de verveine cristallisée émiettée.

DSC02954
Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans soupes - potages
commenter cet article
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 08:39
Le fiston et moi aimons beaucoup le poulet alors que José déteste toutes les volailles. Parfois, pour satisfaire la gourmandise de Cédric ... et la mienne ,  je nous prépare un petit poulet à l'aigre-doux. Pour un repas, voici donc 3 menus dont les ingrédients vont jouer à passe-passe afin de satisfaire toutes les papilles.

La base viande: filet de poulet et steack haché de boeuf
La base sauce: de l'ananas
La base accompagnement: du riz.

Il suffit de jongler avec tout cela pour dresser 3 assiettes au goût de chacun. Je vous passerai l'accompagnement aigre-doux traditionnel des hommes et leur riz tout aussi traditionnel.
Je vais plutôt vous emmener dans mes élucubrations, ces associations qui en étonnent certain(e)s mais qui, en ce qui me conserne, amusent mon imagination et, surtout, excitent mes papilles.

Filet de poulet Vénéré
Déglacé au Vinaigre au Chocolat
Fenouil Confit à la Vanille et Ananas



DSC02945-copie-1

DSC02942-copie-1

Pour 1 personne:

1 filet de poulet fermier
1 bulbe de fenouil
1 gousse de vanille
3 tranches d'ananas
sel
poivre de sarawak (ou poivre noir)
2 dl d'eau
200 gr de sucre
1 càs de vinaigre au chocolat
1 tasse de riz vénéré





1. Détailler le fenouil en fins bâtonnets. Porter les 2 dl d'eau à ébullition avec les 200 gr de sucre. Dès que le sucre est fondu, ajouter le fenuouil et la vanille coupée en deux sur sa longueur. Baiser le feu, couvrir et laisser confire à petit feu peandant la préparation du reste de la recette (40 min).

2. Cuire le riz vénéré dans le double de son volume d'eau salée à couvert. Compter environ 30 minutes.

3. Dans un poêle, saisir les filet de poulet sur toutes les faces à l'huile d'olive. Saler, poivrer et couvrir. Veiller à conserver la tendreté de la chair, si nécessaire ajouter un peu d'eau en court de cuisson et recouvrir.

4. Egoutter le fenouil et conserver un peu de sirop de cuisson.

5. Détailler les tranches d'ananas en cubes les ajouter au fenouil et réchauffer. 

6. Retirer le poulet et conserver sous un papier alu. Déglacer la poële avec le vinaigre de chocolat et 6 càs de jus sirop au fenouil. Allonger avec du jus afin d'obtenir une sauce onctueuse. Saler et poivrer de sarawak. Rendre un petit bouillon.

Servir aussitôt avec le riz, un trait de sauce et la sauce aigre-douce vanillée.

DSC02948-copie-1
Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Volaille - Lapin
commenter cet article
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 20:00

Le poisson est un ingrédient qui fait ici l'unanimité. C'est chose assez rare et j'en profite autant que je peux.  J'aime beaucoup les préparations traditionnelles et ce sont celle-là que les zhoms aiment. Parfois (je dirais même souvent), il y a deux recettes au menu. Basées sur les mêmes ingrédients de base - ici coeur de cabillaud, spaghettis et agrumes-, je me laisse aller à quelques folies en ce qui concerne mon assiette (bouhhh l'égoïste!!). Pour les deux hommes, petite sauce crémée aux vénus et à l'huile de bergamote; pour moi, un peu de Japon dans l'assiette (algues et wasabi) juste un brin "adouci" par la mangue. 

Cabillaud en Croûte de Graines au Wasabi
sur Carpaccio de Fruits


DSC02927-1


DSC02939-1



Ingrédients pour une personne:


150 gr  de coeur de cabillaud
1 càs de graines de tournesol
1 càs de pignons
1 càs de graines de courges
1 càc de wasabi
2 càs de farine de pistache
huile de riz
1 mangue
1 pamplemousse rose
1 citron vert
algue dulce




1. Mixer les différentes graines avec la farine. Tout en continuant de mixer, ajouter  l'huile en filet  de manière à obtenir une pâte tartinable (3 càs pour moi). Terminer par le wasabi.

2. Découper de fines tranches de lime, de mangue et de pamplemousse.

3. Cuire le cabillaud à la poêle dans une càs d'huile de riz.  en le saisissant dans un premier temps à feu un peu vif. Lorsqu'il est saisi, baisser le feu et poursuivre la cuisson 2 à 3 minutes sur chaque face.

4. Quelques pétales de fleur de sel, un tour de moulin et tartiner le poisson avec la pâte au wasabi et garnir d'algue très finement émincée.


Servir sur le carpaccio de fruits avec quelques spaghetti à l'encre de seiche al dente.



DSC02928-1
Repost 0
Published by savoureusesaveur
commenter cet article

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi