Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 22:22
DSC02453







Les fêtes et leurs savoureuses dégustations sont déjà derrière nous. Deux menus aussi gourmands en si peu de temps... il faudra quelques jours de diète pour récupérer et  perdre les quelques grammes accumulés on se demande bien pourquoi.  

En rentrant de l'école, j'aurais bien apprécié une bonne petite soupe (n'est-ce pas Mamina ;-) ). Il était déjà 21h30 et la soirée ne faisait que commencer. En prévision de l'énergie que je devais absolument retrouver pour terminer un rapport, j'ai décidé de jouer avec deux trois petites choses qui traînaient dans le fond du réfrigérateur et des placards.
pendant que je me dégustais une petite Kriek Girardin - et oui, cela fait du bien de décompresser en savourant un petit péché de gourmandise.

Du réconfort doux acidulé apporté par les airelles, l'amertume revigorante du chicon, l'onctuosité conférée par la ricotta, le tout rehaussé par le croustrillant crumble et hop, en deux tours de cuillères j'étais repartie pour le round de la soirée. et, tant qu'à faire, autant en prévoir un peu plus pour me réserver un moment de détente gourmande demain à midi.

DSC02456






Ingrédients pour 1 personne:




2 chicons
une càs de beurre
un brin de thym frais
sel
poivre noir du moulin
2 càs bombées de ricotta
2 oignons fanes
2 bonnes càs d'airelles
une tasse de Kriek Grirardin (bière élaborée par la brasserie Girardin à Sint-Ulrich-Kappel)
noix et noisettes grossièrement hachées
2 càs de farine de d'épeautre
1 peu de beurre




1. émincer les chicons. Les fondre légèrement au beurre dans une poêle anti-adhésive.

2. Ajouter les oignons fanes finement émincés ainsi que le thym effeuillé.

3. Ajouter la ricotta pour lier le tout. Assaisonner de poivre et de sel. Réserver.

4. Pendant la préparation des chicons, réhydrater les airelles dans la tasse de Kriek sur  feu doux. Assaisonner. Laisser légèrement caraméliser de manière à obtenir une texture sirupeuse.

5. Du bout des doigts, mélanger les noix et noisettes concassées avec la farine d'épeautre et le beurre afin d'obtenir une pâte sablonneuse. Assaisonner légèrement.



Dresser à l'aide d'un emporte-pièce en terminant par le crumble. Passer au four.

C'est simple, rapide  mais qu'est-ce que c'est bon!


DSC02458
Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans légumes
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 20:07
Projet0Noël...
31 janvier...

demain, quatre journées seront déjà barrées sur le nouveau calendrier...
demain, l'hiver avec ses températures polaires et son manteau blanc nous reviendra,
demain, je retrouve mes étudiants, ensemble nous nous jetterons dans la réalisation de tous les projets qui ont vu le jour l'année dernière.

D'ores et déjà, je sais, que même si le temps me sera compté, je ferai mon possible pour continuer à venir me régaler de toutes vos recettes;  pour, le temps d'un café, venir me plonger dans vos photos gourmandes et me dire que, décidément, ce monde tout particulier de la blogosphère culinaire est un petit monde bien agréable et plein de partage et d'amitié.

Chaque année nouvelle  voit un tas de bonnes résolutions poindre dans les esprits, une des miennes est de mieux gérer mon temps dans 11 mois afin de vous donner un menu de Noël un peu à l'avance.
Maintenant, tout ces plats ont l'air complètement dépassés mais je tenais à ouvrir cette année 2010 avec ce dessert gourmand qui a illuminé la table du réveillon du 24 décembre. 



Sphère Chocolatée Farcie de Nougat Glacé à l'Orange
Mandarine Napoléon

Tout les éléments peuvent se préparer à l'avance. Les demi sphères de chocolat de conserveront à l'abri de la lumière et de la chaleur dans une boîte. La glace attendra au congélateur. Seules les amandes effilées au caramel risquent de fondre si les conditions de conservation ne sont pas à leur goût (en aucun cas au réfrigérateur qui est bien trop humide).

DSC02709

DSC02710
Ingrédients pour 6 sphères:

pour les 12 demi sphères:

300 g de chocolat fondant (pistolles Valhorna grands Crus "Caraïbes")
poudre dorée
moule polycarbonate (à défaut silicone) demi-sphère (diam: 7 cm)

pour le nougat glacé:

40 g de pignons de pin
40 gr de zestes d'orange confits
40 gr de poudre d'amandes
100 g de pralin en poudre

4 blancs d'oeuf

1 pincée de sel

40 g de sucre

30 g de miel liquide

30 cl de crème liquide

3 càs de Mandarine Napoléon

pour la garniture:

6 amandes blanches entières
8 càs de sucre
1 càs d'eau
1 càc de poudre dorée
6 zestes d'orange confits


Les demi sphères: (tempérage du chocolat)

1. Faire fondre le chocolat au bain-marie. À l’aide d’un thermomètre, monter à 55°-58°, ensuite laissez-le descendre ensuite à 28°-29° puis enfin remontez à 32°-33°. C'est le tempérage du chocolat, étape primordiale qui vous donnera un résultat optimal: des sphères bien lisses et brillantes.

2. A l'aide d'un pinceau, tapisser chaque demi sphère de chocolat. Faites cristalliser au frais. Recommencer l'opération pour une seconde couche. Il faut obtenir des sphères les plus fines possibles. Démouler délicatement et passer à la poudre dorée à l'aide d'un pinceau (de maquillage...neuf).


Le nougat glacé:

1. Préchauffez le four à 180°C et étaler  les pignons sur un silpat. Enfourner et laisser dorer pendant 5 minutes.

2. Monter les blancs en neige avec une pincée de sel.

3.Dans une casserole, sans mélanger, porter  le sucre et le miel à 118°.

4. Verser le sucre en filet sur les blancs tout en continuant de battre. Battre jusqu'à refroidissement complet.

5. Battre la crème en chantilly et l'incorporer délicatement aux blancs. Ajoutez le pralin et l'alcool et mélangez délicatement.

6. Ajoutez  les pignons refroidis et légèrement concassées, le pralin, les zestes d'orange émincés et la mandarine napoléon.

7. Faire prendre au  réfrigérateur.


L'amande effilée:

1. Réaliser un caramel avec le sucre, l'eau et la poudre d'or.

2. Piquer une amande sur un cure-dent et la plonger dans le caramel. Tirer pour former un fil. Laisser durcir. 


DSC02712


3-01-2010



Au moment de déguster,



coller une demi sphère sur l'assiette à l'aide d'un peu de chocolat fondu, la remplir de nougat glacé et refermer à l'aide d'une autre demi-sphère.
Garnir de l'amande et d'un zeste d'orange confit.

Porter de la Mandarine Napoléon à ébullition et verser sur la sphère qui fondra et laissera découvrir aux yeux gourmands son contenu glacé.






Ne pas attendre les prochains réveillons...
à varier dans toutes les gammes possibles!




Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 14:41

3r3cztvk

Avec leur bonne bouille, ils ont réussi à m'aider à m'échapper quelques instants...

Je leur ai pris la main et je me suis laissée emporter dans une ronde enfantine où tout s'oublie, où ne subsistent que des étincelles de joie, des bulles de bonheur, des étoiles à partager, des milliers de petites choses toutes simples qui font que la vie peut être, elle aussi, un rêve.   

Prenez vous la main et entrez donc avec nous dans cette farandole  qui fera de 2010 une année pleine de tant de bonheurs.

 Je vous le souhaite du fond du coeur...



Le réveillon de Noël est déjà rangé dans les souvenirs et je n'ai pas eu l'occasion de vous en donner la couleur. Toute la famille réunie autour du sapin, c'est un de ces moments de l'année que j'apprécie particulièrement. Je le prépare en général dès le mois de novembre mais cette année, il en fut tout autrement. J'ai avancé à l'aveuglette, en accommodant des recettes déjà parues sur le blog (donc dont j'étais sûre) et quelques petites élucubrations qui me chatouillaient les neurones depuis quelques temps mais que je n'avais jamais pris la peine de réaliser.

Je vous glisse quelques photos juste pour l'ambiance

DSC02658

DSC02651

DSC02648

Aujourd'hui, le passage en 2010 se fera de manière beaucoup, beaucoup plus calme: rien que nous deux...

Comme il nous reste quelques heures avant de faire sauter les bouchons, voici 3 petites bouchées apéritives que j'ai servies à Noël et qui pourraient rapidement venir égayer vos papilles ce soir.

Les Tomates cerises en Caramel de Sirop de Lavande

DSC02663
(sur une idée de Benjamin Colombat)

Ingrédients pour 4 personnes

4 tomates cerises
100 gr de sucre
4 càs d'eau
une branche de thym frais effeuillée
2 càs de sirop de Lavande
de la fleur de sel
1 càc de fleurs de lavande séchée



1. Préparer le caramel en faisant fondre le sucre avec l'eau. Ajouter le sirop de lavande.Éviter de mélanger. Laisser cuire jusqu'à l'obtention d'un beau caramel brun.

2. Piquer les tomates sur le bâtonnet de présentation et les plonger dans le caramel afin de bien les enrober. Laisser égoutter le surplus.

3. Parsemer de fleur de sel, thym frais et fleurs de lavande avant la prise du caramel.


Une petite bouchée vite faite très savoureuse.



Les Gigonnettes de Grenouille en Tandoori



DSC02701Ingrédients pour 4 personnes

4 cuisses de grenouilles
1 càs de tandoori
1 feuille de laurier
une bonne pincée de thym frais
huile d'olive

2 càs de persil plat frais haché
1 càs d'estragon frais haché
1 càs de basilic frais haché
1 oeuf mollet
0.5 dl d'huile d'olive
10 gr de câprons
sel,
poivre noir du moulin

1. Un petit peu de travail: détacher les cuisses du coffre. Ôter les pieds. Détacher la chair du mollet et couper sous l'articulation. A l'aide d'un couteau (ou mieux d'un petit scalpel... non non nous ne sommes pas en train de tourner un épisode des Experts ;-) ), couper les tendons au niveau de l'articulation du "fémur". Retourner la chaire de la cuisse sur le mollet. Bien nettoyer l'os.

2. Saler et poivrer les gigonnettes. Les rouler dans le tandoori et laisser s'imprégner des saveurs au frais.

3. Blanchir les feuilles vertes dans de l'eau bouillante salée pendant 5 min. Rafraîchir sous l'eau froide.

4. Cuire l'oeuf mollet et l'ajouter aux feuilles. Mixer doucement à l'aide du plongeant.

5. En continuant de mixer doucement, ajouter les câprons.

6. Dès que vous avez obtenu une pâte lisse, ajouter, comme pour une mayonnaise, l'huile en filet. Augmenter petit à petit la vitesse de mixage.



La Cigarette Croustillante en Espuma de Petits Gris

DSC02671

Ingrédients pour 4 personnes

1 bocal d'escargots en bouillon (petits gris pour moi)
75 gr de persil frisé
35 gr d'ail
0.5 dl de vin blanc
0.5 dl de fond de volaille
1 dl de crème fraîche
25 gr de créa d'anchois
2 feuilles de brick
2 càs de beurre
huile d'olive
poivre de Sarawak fraîchement moulu
1 càc de sésame

1. Couper les feuilles de brick en deux et les badigeonner d'huile d'olive au pinceau. Les rouler en cigarettes et cuire au four à 150° jusqu'à ce qu'elle soient bien dorées.

2. égoutter les escargots et les couper grossièrement. ajouter l'ail et le persil émincés et faire suer dans une poêle anti-adhésive. Déglacer avec le vin blanc et le fond de volaille.

3. Centrifuger (si vous ne possédez pas de centrifugeuse, vous pouvez mixer au plus fin et puis filtrer dans une mousseline afin de récupérer le jus)

4. Mesurer la quantité de jus d'escargot et ajouter la même quantité de crème fraîche.

5. Incorporer la crème d'anchois.

6. Mettre en siphon avec une cartouche de gaz. 


Remplir la cigarette d'espuma au moment de servir et tremper une extrémité dans un hachis de persil plat et de sésame.




3r3cztvk





... Réveillon Gourmand à tous et toutes

et ...

à l'Année Prochaine.


Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans amuse-bouche
commenter cet article
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 15:05

Les vacances... les préparatifs pour le Réveillon de Noël... la neige... l'impatience de réunir toute la famille autour du sapin...
Depuis hier, je passe le plus clair de mon temps en cuisine: il y avait longtemps que mes casseroles, fouets, cuillères et batteurs en tous genres n'avaient plus partagé l'aire de jeu avec les pots d'épices chatoyantes, les odeurs qui embaument, le chaud et le froid qui jouent à cache-cache, le sucré et le salé qui s'unissent pour le meileur (et parfois le pire....)... et moi, au milieu de tout cela, qui m'amuse comme une sotte ;-) Ce que cela fait du bien!!!

Entre les premiers préparatifs pour jeudi (des sorbets salés et sucrés, le nougat glacé, du chocolat au look très très Noël, des mirepoix et confissages de légumes divers), ma gourmandise n'a pas résisté et j'ai voulu tenter une expérience de sucré salé. J'ai beaucoup aimé le résultat tant visuel que gustatif et, pour une fois, le plaisir fut partagé.

Voici un petit potage bien vite préparé qui, si vous avez la possibilité de vous procurer des petits potimarrons, peut très aisément prendre un air de fête. La météo bien de saison nous rend ces petites gourmandises chaudes et réconfortantes gourmandes à souhait.
J'ai encore joué avec mon appareil à Barbe à Papa... ça c'est du ludique sans mesure... mais vous pourriez envisager de tremper le jambon dans un caramel de manière à lui confectionner une croûte légère et croquante toute sucrée.



Velouté de Potimarron aux Pommes en Saveurs Ardennaises


DSC02545
DSC02544



Ingrédients pour 4 personnes


600 gr de potimarron coupé en cubes
3  pommes coupées en dés
2 càs de beurre de ferme
1.5 l de bon bouillon de volaille
2 échalotes cuisses de poulet
200 gr de jambon d'Ardenne (jambon fumé)
oignons fanes
sel
poivre noir du moulin
1 trait de cr fraîche pour le service
sucre pour la barbe à papa (ou le caramel)









1. Faire fondre les échalotes au beurre dans une casserole avec le jambon d'Ardenne (en conserver une belle tranche pour la garniture).

2. Ajouter les pommes en dés  et laisser un peu caraméliser.

3. Ajouter le potimarron et  le bouillon de volaille. Saler et poivrer. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser cuire à couvert jusqu'à ce que le potimarron s'écrase à la fourchette.

4. Mixer et rectifier l'assaisonnement.

5. Confectionner les piques de jambon fumé en les enrobant de barbe à papa (ou de caramel).



Servir tout chaud avec un trait de crème fraîche et de l'oignon fane finement émincé.





DSC02543

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans soupes - potages
commenter cet article
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 19:52
Voeux de Tous les Horizons...
... avec un brin d'avance ...

16-12-2009

je voulais partager avec vous ces voeux qui ont tapissé une partie des murs de la classe lors du buffet concocté par mes étudiants

16-12-20091



Seraient-ce toutes ces bonnes choses aux accents venus d'ailleurs qui se retrouvent et se comprennent sans difficulté lorsqu'il s'agit de partager dans la joie ou les flocons de neige qui virevoltent dans le jardin??? Hier, j'avais envie de cuisiner quelque chose de simple mais de réconfortant, relevé d'épices chaudes. Pour faire plaisir à mes deux hommes, des boulettes (la tradition a de grands adeptes)... mais leur accompagnement était à cent mille lieues de Liège, je me suis laissée porter par des senteurs d'autres décors: plage bleues et sourires d'enfants, palmiers et cocotiers, les plages blanches (sans neige): la Thaïlande et son curry rouge.

Embarquez donc avec nous dans ce voyage gustatif, le voyage en vaut la peine et est des plus réconfortant.


Boulettes de Veau à la Nigelle
Petits Pois au Potimarron en Curry Rouge






Ingrédients pour 3 personnes:

Pour les boulettes:
700 gr de viande de veau hachée
5 tomates mi séchées
4 càs de nigelle
1 petit piment rouge épépiné et finement émincé
sel
poivre noir du moulin

1 càs d'huile de riz
1 càs de curry rouge thaïe
500 gr de potimarron en petits cubes (de la taille d'un petit pois)
4 dl de bouillon de légumes
4 dl de lait de noix de coco
10 feuilles de kaffir
3 tasses de petits pois surgelés
2 càs de sauce soja
le jus d'1 lime
feuilles de coriandre
sel




1. Préparer les boulettes en mélangeant les ingrédients. Confectionner de petites boulettes régulières. Les ébouillanter dans une casserole remplie d'eau salée pendant 15 minutes. Bien égoutter.

2. Dans un wok, faire chauffer légèrement l'huile de riz. Ajouter la pâte de curry rouge et la diluer dans l'huile.

3. Ajouter les dés de potimarron  et faire prendre un peu couleur. Ajouter le bouillon de légumes, le lait de coco et les feuilles de kaffir émiettées. Portez à ébullition, réduire le feu. Ajouter les boulettes de veau et laisser mijoter à couvert 15 minutes. Les dés de potimarron doivent être cuits.

4. Ajouter les petits pois, la sauce soja, le jus de lime et laisser encore mijoter 5 minutes.


Servir avec un Basmati dans de jolis bols: la Thaïlande vous accueille...

C'est simple, réconfortant et surtout cela donne le temps de commencer à plancher sur le menu du Réveillon . Je sais, je ne suis pas à l'avance, mais j'ai tout de même quelques petites idées qui pourraient satisfaire mes 16 convives, il ne me reste plus qu'à.... Et cette année pas question d'essais préalables, on se lance sans filet ;-)

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 09:19
12 jours... 12 jours sans avoir eu l'occasion de publier quoi que ce soit! Cela devient vraiment inquiétant. Ce n'est pas l'envie qui manque, loin, très loin de là mais ce sont encore et plus que jamais ces aiguilles des heures qui se sont pris une dose de "je ne sais quoi" et se métamorphosent en trotteuses, tant et si bien que les journées filent à une allure VV'.

C'est que de nouveaux et palpitants projets se sont mis à poindre dans les pensées de mes étudiants. Je vous en parlerait dès que les choses seront concrétisées. Un petit aperçu: trois nouveaux groupes d'étudiants qui désirent se lancer dans l'élaboration "éducative" de repas depuis la production des légumes et petits fruits jusqu'à leur préparation en cuisine sous forme d'ateliers permettant de faire découvrir des légumes inconnus ou des modes préparations qui sortent de l'ordinaire. Trois groupes à emmener vers la réalisation concrète de leur projet: un potager bio, un second potager pour et par les enfants, une épicerie sociale, un atelier de cuisine mais surtout des lieux de rencontre et de partage.

Entre les réunions, les embûches à enjamber, les autorisations à obtenir, les coups de bambous et les énormes moments de bonheurs et bien il ne me reste plus guère de temps à consacrer à mon blog. Les fêtes approchent à grands pas et je ne veux en aucun cas laisser passer ces instants.
Réunion de toute la famille pour Noël: ce week-end a été consacré à la décoration de la maison: pur bonheur pour moi, une évasion. 
Repas des profs offerts par les membres du secrétariat et pour lequel j'ai pris énormément de plaisir à concocter le dessert (la recette mercredi, si le temps m'est donné).
Demain soir, buffet de fin d'année avec tous mes étudiants de Français Langue Étrangère et d'Alphabétisation où, comme chaque année, chacun prépare une recette typique de son pays pour un buffet qui laisse toujours des souvenirs impérissables (cette année, des plats turcs, espagnols, arméniens, tchètchènes, belges, italiens, croates, hongrois, polonais, ukrainiens, américains, marocains).

Emploi du temps surchargé, surchargé de moments superbes!

En attendant, les créations à la maison se font plus rares mais en voici tout de même une qui mérite d'être partagée:


Mousse de Patate Douce au Sirop d'Espelette
pour Magret Fumé Rafraîchi au Granité de Gueuze Framboise




Ingrédients pour 2 personnes


2 patates douces
1 échalote cuisse de poulet
150 gr de framboises surgelées
1 bouteille de Gueuze Framboise
75 gr de sucre glace
magret de canard fumé en tranches
3 càs de sirop de piment d'espelette
1 petit verre de lait
1 càc d'agar agar
1 càs de farine
sel
poivre noir du moulin
piment d'espelette






1. Éplucher et débiter en cubes les patates douces. Les couvrir d'eau salée et cuire à couvert.

2. Mixer les framboises (en conserver pour la garniture). Chinoiser pour éliminer les pépins.

3. Ajouter du piment d'espelette, un pointe de sel et porter à ébullition. Ajouter l'agar agar en fouettant énergiquement. Mouler dans des formes rondes sur 1/2 cm d'épaisseur et faire prendre au froid.

4. Dissoudre le sucre glace dans la gueuze framboisée et faire prendre en sorbetière.

5. Égoutter les patates douces.

6. Faire revenir l'échalote finement émincée dans un trait d'huile d'olive. Ajouter les patates douces. Écraser en purée. Rectifier l'assaisonnement en sel et poivre noir du moulin.

7. Épicer la purée avec du sirop d'espelette.

8. Prélever 2 càs de purée de patates douces et y incorporer la farine. Étendre en fine couche sur un silpat et cuire au four préchauffé à 170° de manière à obtenir des tuiles croquantes.

















Servir la purée chaude sur des palets de framboises en avec  quelques tranches de magret fumé.


En accompagnement, le granité de Gueuze Framboise surmonté d'une tuile de patate douce.

... et quelques gouttes de sirop de piment d'espelette pour "énergiser" l'ensemble.






Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Entrée
commenter cet article
2 décembre 2009 3 02 /12 /décembre /2009 12:58
Dimanche, il y a eu un vent de liberté dans la cuisine, je vous ai promis le dessert: le voici donc. Une recette de poires traditionnelle que je me suis amusée à relooké à la Liégeoise.





Ingrédients

Qui dit Tatin dit pâte brisée et celle faite maison a tout de même pas mal d'atouts. En plus elle se prépare vite et à l'avance...

200 g de farine
100 g de beurre  en petits morceaux
50 g de lait à peine tiédi 
1 pincée de sel


5 poires 
125 g de sucre
75 cl de  de vin rouge
2 bâtons de  cannelle
2 clous de girofle

poivre long

le zeste d'un 1/2 citron

le jus d'une 1/2 orange

3 càs bombées de sirop de Liège

2 dl de crème fraîche
2càs de sucre glace
1 cartouche de gaz




Préparer la pâte: 
 

1. mélanger la farine, le beurre et le sel du bout des doigts afin d'obtenir un mélange sablonneux.


2. Faire un puits dans le mélange et y mettre le lait tiède. Incorporer petit à petit.

Ne pas trop travailler la pâte. En faire une boule, emballer dans un cello et laisser reposer au réfrigérateur au moins 1 heure. Préparer les poires pendant ce temps.

La crème chantilly:

Mélanger le sucre à la cr fraîche. Passer au chinois et mettre sous pression au siphon avec 1 cartouche de gaz. Maintenir au froid.


Les poires:

1. Eplucher les poires et les laisser entières.


2. Porter le vin  à ébullition dans une casserole. Ajouter le sucre, la canelle, les clous de girofle, le poivre long et le zeste de citron et le jus d'orange. Laisser f'rémir à petit feu.

3.  Pocher  les poires pendant 15 minutes à tout petit frémissement .

4. Egoutter les poires et les couper en deux. Retirer les pépins et découper en tranches d'1 cm d'épaisseur.


Le Sirop:

1. Porter le vin de cuisson des pâtes à ébullition. Y faire fondre le sirop de Liège et laisser réduire à la consistance d'un sirop nappant.



Beurrer le moule et y disposer joliment les morceaux de poires. Couler le sirop sur l'ensemble. Recouvrir de la pâte abaissée en prenant soin de bien la faire retomber le long des parois du moule.

Cuire au four préchauffé à 180° pendant 30 min.


Servir tiède avec un peu de chantilly... une tarte Tatin réconfortante pour un dimanche où je voulais me laisser un peu aller à la paresse.
 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 12:15
Parfois, les dimanches m'offrent le temps de me faire plaisir. Ce fut le cas avec cette recette. Alors que ces messieurs se régalaient d'un médaillon de veau aux champignons de Paris, je me suis laissé emporter par des saveurs terre-mer que j'affectionnetout particulièrement. Et comme c'était dimanche, il y a eu un dessert...très terroir relooké. Vous l'aurez un autre jour.

Saint Jacques sur Foie Gras Poêlé aux Cèpes de Bordeaux







Ingrédients pour 1 personne:




1 beau cèpe de Bordeaux
une noix de CSJ avec son corail
une tranche de foie gras frais
1 petite échalote
2càs d'huile d'olive
fleur de sel de Maldon
poivre noir du moulin
1 càs de cr fraîche allégée
une feuille de brick (facultatif)





1. Nettoyer le cèpe avec un linge. Le couper en lamelles. En conserve une entière et détailler le reste en mirepoix.

2. Parer la CSJ tout en conservant son corail. Bien l'essuyer.

3. Faire chauffer l'huile dans une poêle et y faire revenir la tranche de cèpe des deux côtés. Garder au chaud.

4. Faire fondre l'échalote très finement hachée . Ajouter alors le mirepoix de cèpes . Saler et poivrer. Retirer la moitié de la préparation et garder au chaud.

5. Ajouter le corail de la CSJ et la cr fraîche. Écraser grossièrement à la fourchette. Mettre de côté.

6. Poêler à feu vif la tranche de foie gras frais .Assaisonner de fleur de sel et de poivre noir.

7. Pendant le dressage de l'assiette, saisir la noix de SJ sur les deux faces rapidement (elle doit rester crue au centre).



Déposer la noix de Saint-Jacques sur le foie gras. Garnir (facultatif) avec une spirale de feuille de brick et un brin de ciboulette.



Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Entrée
commenter cet article
27 novembre 2009 5 27 /11 /novembre /2009 00:00
Une recette réalisée ...le 16 novembre...


ce lundi-là, sur le chemin qui me ramenait de l'école, je me posais la sempiternelle question: "Qu'est-ce que je vais encore faire comme accompagnement pour les zhoms?" Déjà qu'il n'est point question d'oser leur présenterdu gibier... Mais tant pis pour ces messieurs, je voulais me faire plaisir:  tournedos de boeuf pour eux, tournedos de marcassin pour moi. Et de un! Des frites avec une salade pour eux et des crosnes pour moi! Et de deux!

Ni une ni deux, sauter hors de la voiture. Enfiler mes bonnes vieilles bottes de "cayoutchouk" et hop, me voilà dans le potager à la lumière de la lampe de poche. Les crosnes, où sont les crosnes? Ah, ici! Un petit coup de fourche bêche et les trésor se dessine dans le faisceau de la lampe. Aussitôt sortie de terre, la motte aux précieuses racines est délicatement déposéesdans le panier et je rentre aussi vite, fière comme Artaban, à la maison. Mes premiers  crosnes à moi, de mon petit carré de potager (merci José, merci Anne et vive Pomone!).

La récolte retirée avec une tendresse toute particulière des rhizhomes est posée, telles des pépites, dans un petit panier.
Le fiston arrive et... oh rage, oh désespoir! "Où es-tu allée chercher ces trucs-là. Tu nous prends pour des participants de Kho Lanta? Tu crois pas que je vais manger des asticots!..."
Elan coupé net! Moral de maman raplapla. Il ne comprendra donc jamais rien!


"Et bien non, je ne te ferai pas l'affront de te servir des "asticots", les asticots - que l'on appelle "crosnes du Japon" est un légume! Et si tu n'en veux pas et bien j'en aurai plus, rien que pour moi! ". Maman devient égoïste...



Le crosne du Japon est une plante de la famille des labiacées et qui provient, comme son nom l’indique, du Japon, mais aussi de Chine.Il s’agit d’une espèce vivace par ses tubercules. Sur ses racines se forment des rhizomes tubéreux en forme de chapelet, mesurant quelques centimètres dont le goût ressemble à celui de l'artichaut.

Le crosne du Japon ne contient aucun lipide, tout en étant très énergétique: pourquoi s'en priver, nos fesses n'auront rien à nous reprocher!

Sa culture ressemble à celle de la pomme de terre, dès que le feuillage flétrit (novembre) jusqu'au mois de janvier, vous aurez de quoi vous régaler.  




Ceux et celles qui ont eu la chance de participer  au salon du Blog de Soissons ont pu, grâce à Anne et José, se familiariser avec ce légume qui, pour ma part fut déjà un régal en toute simplicité, à la "croque au sel".




Et à propos de ce salon, je n'ai pas assez de synonymes dans mon dictionnaire pour le qualifier: super, géant, extraordinaire, palpitant, riche, incontournable, ...
et tout cela grâce à qui?????

grâce à "THE TEAM" (photo lâchement "piquée sur Facebook" car je n'avais pas d'appareil photo avec moi pendant ce week-end de folie)



Mille Mercis à vous!




Crosnes du Japon Brésiliens à la Chaleur Martiniquaise
pour Marcassin de chez nous.... tout un voyage







Ingrédients pour 1 personne:


1 médaillon de filet de marcassin
200 gr de crosnes
du gros sel (pour le nettoyage des crosnes)
du bon beurre de ferme
2 càs d'huile
une dizaine de noix du brésil
1 petit verre de rhum
1 botte de persil plat
poivre de sarawak
fleur de sel Maldon
1 càc de pâte de tomate





1. Nettoyage des crosnes (pour ceux et celles qui n'ont pas assisté à la démo d' Anne à Soissons)

Rouler délicatement les crosnes dans un linge avec du gros sel. Ils vont ainsi petit à petit se débarrasser de la terre et "blanchir". Il suffit alors de les rincer à l'eau afin d'en ôter toutes les impuretés. Bien les égoutter et les essuyer dans un linge propre.

2. J'adore les légumes un peu (beaucoup ... ;-)) croquant sous la dent. J'ai donc choisit de ne pas précuire mes crosnes à l'eau bouillante salée. Je les ai donc directement mis dans la poêle avec un bon morceau de beurre, couvert et laisser cuire ainsi pendant 15 minutes à feu doux. Égoutter.

3. Dans une seconde poêle, faire fondre le restant de beurre avec une càsd'huile d'olive. Y faire revenir le médaillon de marcassin . Poivrer au Sarawak et saler. En fin de cuisson. Retirer et déposer sur une grille en attente.

4. Déglacer les sucs de cuisson de la viande avec le rhum, flamber. Ajouter la càc de purée de tomate et mélanger. Rectifier l'assaisonnement. Ajouter les noix de brésil grossièrement émiettées.


Réchauffer les crosnes dans la sauce, parsemer de persil plat émincé et servir avec la viande et ... chuttt!





Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans légumes
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 09:32


Granny en Muffin de Lavande
Caramélisée  à la Fleur de Sel de Noirmoutier
Flambée au Peket







Quatre pommes Granny expressément "commandées" par   le fiston il y a ...oh la la . Au vu de leur état, il y a bien trop longtemps. Il s'agissait de ne pas leur laisser l'occasion de prendre l'aspect des nèfles que j'ai récoltées il y a peu et qui sont entrain de vivre leur blettissement sur une couche de paille dans l'abri de jardin. Je vous en reparlerai très bientôt.

Revenons à nos Granny qui commençaient doucement à ne plus vraiment ressembler à des Granny... Rien ne se perd, tout s'accommode, les Granny furent sauvées par une élucubration de dessert qui - ah si j'avais su... - a eu comme un petit goût de trop peu.













Ingrédients pour 12 pièces :

4 pommes Granny un peu flétries (on est dans la récup ne l'oublions pas)

1 oeuf
60 gr de beurre fondu
2.5 dl de lait
125 gr de sucre
250 gr de farine
1 sachet de levure
1/2 càc de bicarbonate
1 càs rase de fleurs de lavande séchées

100gr de beurre doux
6 càs bombées de sucre de canne
fleur de sel de Noirmoutier
1 dl de Peket













1. Préchauffer le four à 180°C

2. Tamiser farine et levure dans un saladier et ajouter la pincée de sel et le sucre.

3. Battre l'oeuf avec le lait et ajouter le beurre fondu. Incorporer délicatement  à la farine.
 
4. Éplucher 3 pommes. Ôter les pépins et râper la chair. L'incorporer à la pâte.

5. Remplir les moules en silicone aux deux tiers, mettre au four et laisser cuire 25 minutes. Vérifier la cuisson en piquant une aiguille qui doit ressortie sèche. Si vous le désirez vous pouvez, comme ici, glacer les muffins (sucre/ eau /
lavande)
6. Ôter le centre de la pomme restante (conserver la peau) et la couper en tranches (1cm épaisseur).

7. Faire fondre le beurre dans une poêles, ajouter le sucre et laisser caraméliser. Ajouter les tranches de pommes et les parsemer de fleur de sel. Retourner à mi-cuisson. Veiller à ce que les pommes ne se laissent pas aller pas!


Flamber les pommes caramélisées au Peket juste avant de servir. Dresser dans une coupe et déguster en vous servant des muffins comme mouillettes.




Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Desserts et douceurs
commenter cet article

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi