Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 22:00

DSC03203Ce matin, je vous ai raconté comment, au cours de la promenade très matinale de Xcel, au-delà des brumes de l'aube conjuguées à celles qui, conséquence directe d'une nuit toujours trop courte, brouillent mon regard, me sont apparues, tel un rêve, des petites protubérances brunâtres.

Je ne me suis pas pincée mais j'ai eu vite fait de les mettre dans un endroit frais ... à la maison.

 

Je savais que les zhoms ne se laisseraient pas tenter, une chance pour moi. Avec ce que la nature m'a offert gracieusement , deux recettes ont eu le temps de mûrir durant la journée.

 

Chef Simon conseille:

"Les morilles: C'est le champignon du printemps. Fraîche ou déshydratée, son prix et sa rareté en font un accompagnement recherché. Il y a 2 espèces de morilles, la brune et la blonde. On déconseille de laver les morilles mais le bon sens le commande. Il suffit d'éviter de les laver trop longtemps à l'avance et de les laisser un temps prolongé dans l'eau. Il est préférable de les brosser avec attention avant le lavage. On les cuira plusieurs fois, on pourra aussi réserver le jus de cuisson pour les sauces. Ensuite on peut aussi hacher ou tailler les champignons en salpicon pour garnir sauces ou appareils. Il est important de blanchir les morilles avant des les utiliser. Pour cela la cuisson dans un blanc est utilisée par de nombreux cuisiniers: bouillir de l'eau salée, citronnée avec une belle noix de beurre (le beurre captera les arômes liposolubles et l'eau les arômes hydrosolubles) c'est pour cela que l'on ne jettera pas cette eau de cuisson qui réduite servira de fond de sauce ou sera intégrée dans une sauce, un fond ou une cuisson."

 

 C'est ce que je me suis empressée de faire dès que je suis rentrée à la maison. Une moitié de la récolte pour une préparation ultra rapide, ce genre de choses que j'affectionne tout particulièrement lorsque je quitte l'école à 21h00, le reste sous vide pour mercredi. Le bouillon de cuisson m'a servi d'eau de cuisson pour les ravioles.

 

 

 

Morilles et Ravioles... cela me rappelle une autre recette, avec des orties celle-là: oser c'est la saison des petites orties justes comme il faut ;-)

 

 

Oeufs de Caille en Ravioles Sur Morilles au Dry Sherry

 

 

DSC03215.JPG 

 DSC03208

Ingrédients pour 1 personne:

 

quelques morilles fraîches

1 càs de beurre non salé

1 échalote

sel

poivre noir du moulin

2 càs de cr fraîche

0.5 dl de dry sherry

quelques brins de ciboulette

3 carrés de pâte à raviole

3 oeufs de caille

ciboulette

 

 

1. Blanchir les morilles comme préconisé par Chef Simon. veiller à recueillir l'eau de cuisson.

 

2. Fondre le beurre dans une poêle anti-adhésive. Y faire revenir les morilles bien égouttées et asséchées dans un drap.

 

3. Ajouter l'échalote très finement émincée, saler, poivrer et  laisser cuire  à petit feu 5 min.

 

4. Déglacer au dry sherry. Laisser réduire.

 

5. Déposer un oeuf de caille au milieu des carrés de pâtes à raviole. Saler, poivrer et refermer en rabattant les côté vers le centre.

 

6. Porter l'eau de cuisson des morilles à faible ébullition et y plonger les ravioles. Cuire 4 min. Egoutter.

 

 

Terminer la sauce aux morilles en la liant avec les deux càs de cr fraîche et ajouter la ciboulette ciselée.

 

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 16:41


1 heure à combler... calme dans la classe, lumières éteintes,  le ronronnement du ventilateur du PC à peine audible: j'en profite! Je vous glisse la pasta aux saveurs sauvageonnes que m'a inspiré le concours de nos joyeux de 750 gr.com.




Ortica e Spugnola in Parmigiano
Orties et Morilles en Parmesan



Ingrédients pour 3 personnes en entrée:

la pasta:
200 gr de farine de blé 
2 oeufs
1 cas d'eau tiède
1 cas d'huile d'olive
1 cac de vinaigre
5 gr de sel 

la garniture:
+/- 200 gr de feuilles de jeunes orties
(mettez des gants pour les récolter, les effeuiller,
et les laver car elles pîîîqueuh les petiotes!)
30 gr de parmesan
1 échalote cuisse de poulet
huile d'olive
1.5 dl de bouillon de légumes
50gr de parmesan
50 gr de beurre en petits cubes
quelques morilles
jus d'1/2 citron
persil haché finement
poivre de cayenne
noix de muscade
sel



1. Préparer la pâte:

a.  Verser en la tamisant la farine dans un plat. Creuser une fontaine dans laquelle vous mettez les oeufs, le      vinaigre, le sel et l'eau.
b. Travailler la pâte avec à la main (si nécessaire refroidir les mains sous l'eau froide)
Rectifier l'humidité selon le pouvoir d'absorption de votre farine.
c. Emballer dans un film alimentaire et laisser reposer au  réfrigérateur pendant une heure.

2. Pendant le repos de la pâte, préparer la farce:

a. Laver les feuilles d'orties, les sécher dans un linge propre et les émincer finement au hachoir.
b. Émincer finement l'échalote et la faire fondre dans de l'huile d'olive.
c. Ajouter les orties et couvrir.
d. Laisser étuver 15 min.
e. Hors feu, ajouter les 30 gr de parmesan râpé  et assaisonner de poivre de cayenne et de sel.

3. La sauce:

a. Râper les 50 gr de parmesan.
b. Porter le bouillon de légumes à ébullition.
c. Fondre le fromage dans le liquide. Assaisonner de poivre et de muscade et rectifier en sel.
d. laisser en attente.

4. Les morilles:

a. Nettoyer précautionneusement les morilles avec un pinceau.
b. Les sauter simplement dans du beurre.


4. Les ravioles:

Si vous avez un laminoir à pâte, laminer en augmentant la pression des rouleaux (5 à 6 fois sans problème). Sans laminoir, utilisez un rouleau à pâtisserie.
Découper des formes (rondes pour moi) à l'emporte-pièce. Passer le contour au jaune d'oeuf. Déposer une cuillère de farce au centre. Couvrir d'un second cercle et sceller.

5. Cuisson des ravioles:

Je cuis mes ravioles dans une plaque à pâtisserie dans laquelle je mets suffisamment d'eau salée maintenue à frémissement. Déposer vos ravioles sans les chevaucher et laisser cuire 5 min maximum.


Au dernier moment, monter la sauce  parmesan au beurre, ajouter le jus de citron et émulsionner au plongeant.





Version Imprimable ICI
Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 11:02
Je n'ai guère de temps à consacrer à vos blogs et encore moins au mien mais, envers et contre tout, je continue de m'amuser en cuisine. Certes, il s'agit de plats moins élaborés mais ce n'est pas pour déplaire à mes deux hommes. Alors quand je leur dis " Demain pasta", c'est vraiment étrange: je n'entends pas la sempiternelle ritournelle "Encore!"... Soyez certains que le refrain reviendrait en grandes pompes si c'était des pommes de terre ou du riz! ;-)
Quoiqu'il en soit, temps ou pas temps, pasta ou pas, il s'agit tout de même de leur donner de quoi satisfaire leur appétit vorace et surtout de faire en sorte de ne point trop heurter leurs si sensibles papilles. Je vous livre donc en un coup de cuillère, deux recettes de pâtes agrémentées au Saumon (l'accent norvégien c'est lui...): la première aujourd'hui et la seconde ce soir ou demain.
 Et puis, une semaine de vacances cela se justifie: je me suis donc lancée dans la pasta maison. Grâce à une collègue qui m'a gentiment prêté un laminoir (depuis le mois de novembre....), je me suis risquée à faire "ma pasta"...je vais de ce pas me faire offrir un laminoir! Sans laminoir, il vous suffit d'acheter des pâtes fraîches.

Les Tortellini aux Deux Saumons en Crème de Ricotta aux Epinards au Poivre des Fontaines*





*Le poivre des fontaines ou le "Poor Old Man Pepper"
du
Comptoir de Epices: de tout temps l'homme gourmet a tenté de donner à sa nourriture un petit goût piquant. Raifort, moutarde, poivres de toutes sortes se trouvent maintenant sur tous nos étals. Avant cette profusion, en Angleterre, les cuisiniers avaient trouvé une petite graine pour apporter cette touche piquante qui va si bien à bon nombre de plats: la graine de cressonnette, la "poor Old Man Pepper"... Dans cette recette, elle confère au plat non seulement son piquant tout en discrètion  mais également son aspect croquant qui apporte une note bien intéressante.







Ingrédients pour 3 personnes

200 gr de ricotta
200 gr de jeunes épinards
1 échalote
lasagne maison ou fraîche
1l d'eau
1 oignons piqué de 4 clous de girofles
1 carotte
1 poireau
bouquet garni
2 beaux pavés de saumon sans peau
150 gr de saumon fumé
1 oeuf
1 dl de cr fraîche allégée
aneth
poivre des fontaines*
sel
poivre noir du moulin


1. Amener l'eau à ébullition avec la carotte, l'oignon, le poireau, le bouquet garni, sel et poivre. Laisser mijoter à petit feu pendant une demi heure.

2. Pocher les pavés de saumon dans le bouillon. Égoutter.

3. La farce: découper les deux saumons en petits dés, ajouter un oeuf entier et mélanger délicatement. Rectifier l'assaisonnement.

4. Étaler la pâte à lasagne et y déposer des petits paquets de farce. Découper en triangle à l'emporte pièce . Recouvrir d'un triangle de pâte et souder.

5. Ciseler l'aneth et râper le parmesan.

5. La sauce: Fondre les épinards finement émincés dans un peu d'huile avec l'échalote. Ajouter la cr fraîche et la ricotta. Laisser fondre sans cesser de remuer à feu doux. Saler et poivrer. Garder au chaud.

6. Cuire les tortellini dans une grande quantité d'eau salée. Les jeter dans l'eau dès l'ébullition et compter 3 min si vous utilisez des pâtes fraîches. Égoutter.

Garnir généreusement l'assiette de tortellini, napper de sauce et parsemer d'aneth et de Poivre des Fontaines.












Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 00:00

Ce que j'aime par-dessus tout quand il me prend une idée farfelue d'association de saveurs, c'est de m'amuser. Alors pour joindre l'utile à l'agréable, je me laisse aller devant les fourneaux, vide dans la tête, seules mes papilles me guident pour tenter - vous savez que cela est assez compliqué à la maison - de faire plaisir à mes deux hommes. 



Mais tout en m'amusant, je voulais inviter le soleil dans nos assiettes. Quelques conchiglioni plus loin, un pot d'épices Bruschetta du Comptoir des Epices, un peu de steak de boeuf qu'il suffit de passer au hachoir et le tour était joué. Et je me suis à nouveau amusée avec mon tour à légumes... José a raison, la cuisine c'est un peu mon bac à sable... ;-)

Rapide et gouteuse, voici une recette de Pasta sortant un peu des traditionnelles, et néanmoins délicieuses, bolognaise et quatre fromages.

Conchiglioni Farcis Façon Bruschetta et leur Sauce Courgettes/Orange


Ingrédients pour 3 personnes

500 gr de boeuf maigre haché
2 échalotes
2 gousses d'ail
1 branche de thym
1 càs d'épice à  Bruschetta
2 petites courgettes
2 oranges non traitées
1 dl cr fraîche allégée
parmesan fraîchement râpé
basilic frais
conchiglioni
sel
poivre noir du moulin



1. Cuire les pâtes à grande eau salée. Les égoutter parfaitement 


2. Peler et émincer finement les échalotes . Les faire suer dans une càs d'huile d'olive.

3. Ajouter le boeuf haché et faire prendre couleur sans cesser de remuer sur feu vif.

 4. Ajouter l'ail écrasé et la branche de thym. Saler et poivrer. Couvrir et laisser cuire à petit feu une dizaine de minutes.

5.Hors feu, incorporer l'oeuf et les épices à bruchetta. 

6. Farcir les pâtes et les réserver au chaud sous papier alu dans le four.

7.  Rincer les oranges. Prélever le zeste d'une orange et extraire le jus des 2 oranges.

8. Rincer les courgettes et couper les extrémités. Les couper en spaghettis à l'aide d'un tour à légumes ou en fins bâtonnets. Les faire fondre 5 min à la poêle, dans une càs d'huile d'olive, avec le zeste de l'orange. Saler et poivrer.

9. Ajouter le jus des deux oranges, donner un bouillon et lier avec la cr fraîche. Ajouter le basilic frais finement ciselé.

Servir immédiatement . Couvrir largement les conchiglioni de sauce et de parmesan fraîchement râpé.



Un petit aperçu "live" de la Norvège vous tente? C'est ici!
Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 22:32

Des pâtes oui! Mais des... ravioli! et bien non, ce seront des cannelloni. Ou comment, en deux temps trois mouvements, passer de l'un à l'autre parce que votre Hom, grand bricoleur devant l'éternel, lance un S.O.S, non pas d'un terrien, mais d'un peintre en détresse.

Des pâtes fraîches...un vrai régal. J'adore quand j'ai l'occasion passer à l'épicerie italienne et acheter ces "pasta". Je voulais nous faire quelques petits raviolis pour le repas d'hier soir. C'était sans compter sur le fait que si je ne suis plus en vacances, il en est tout autrement en ce qui concerne l'Hom. Il lui restait une semaine à profiter seul des derniers travaux in-dis-pen-sables... Tout était prêt: la farce, la sauce, la pasta. Tout. J'avais déjà consciencieusement commencer à disposer des petits paquets de farce sur ma pâte quand un cri raisonna dans la maison: "Viens un peu! Vite!".

ravio1

Abandon de ma pâte, de ma roulette, laisser lâchement tomber le tablier, tentative rapide de s'essuyer les mains, grimper les escaliers 4 à 4, arriver haletante devant l'Hom ( et ce n'est pas une scène de cinéma!!!)...debout sur un escabeau, le pinceau dans une main, un pot de peinture dans l'autre, la casquette vissée sur la tête (c'est qu'il ne faut pas se colorer les cheveux) et l'équilibre bien sommaire, à la limite de se briser à cause d'une guêpe!

L'attaque de la bestiole étant contrée, l'Hom rétablit sur de bonnes bases, ma pâte devait avoir un peu séché et impossible de souder ces ravioles! Pas d'autre solution que de changer mon fusil d'épaule et de travailler tout cela en cannelloni!

Cannelloni de Serrano
aux Deux Tomates

ravio3

Ingrédients pour 2 personnes:ravio9

6 feuilles de pâte à lasagne fraîches
1 petite courgette
1 dizaine de tomates cerises
4 tomates mi-séchées à l'huile
la chair de 2 belles tomates
6 oignons fanes
6 càs de parmesan
1 belle mozzarella di bufala
3 càs de lait
4 tranches de jambon de Serrano
2 gousses d'ail
1 échalote
basilic
1.5 dl de cr fraîche allégée
sel
poivre noir du moulin

  1. Couper la courgette en deux et ôter les pépins. Découper en petits dés.

  2. Saisir les dés de courgette dans 2 càs d'huile de macération des tomates mi-séchées. Égoutter.

  3. Couper la mozzarella en morceaux. Faire fondre à feu doux dans le lait avec le parmesan.

  4. Ajouter les tomates coupées en cubes,les tomates séchées en fines lanières et les oignons fanes ciselés.

  5. Incorporer le serrano finement ciselé et rendre un bouillon. Saler et poivrer.

  6. Déposer un peu de farce sur un rectangle de pâte et rouler.

  7. Faire fondre l'échalote dans un peu d'huile. Ajouter l'ail écrasé et la chair de tomates. Saler et poivrer. Allonger de crème fraîche. Laisser cuire à petit feu quelques minutes.

  8. Déposer les cannelloni dans un plat. Couvrir de sauce, parsemer de parmesan et gratiner sous la salamandre.

ravio5

La rentrée m'a apporté son lot de surprises,
je vais enfin avoir le temps de passer chez vous
tous et toutes et rattraper tout ce que j'ai raté
au cours de cette semaine.

A demain.

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article
15 juillet 2008 2 15 /07 /juillet /2008 07:05

Hier, je n'avais pas trop de courage. Après les travaux de jardinage et le repassage, je dois bien avouer que je n'avais guère envie de rester debout devant les fourneaux. Ce sont des choses qui arrivent. Je me suis donc laissée aller à utiliser quelques "cûtès peûres" qui attendaient sagement dans le congélateur qu'une idée me passe par la tête.

"Cûtè peûre" (prononcer comme cela s'écrit) en wallon liégeois signifie "poire cuite".

« Cûtès peûres, qui veut mes bonnes cûtès peûres », un cri que l’on entendait encore début des années 60
dans de nombreux quartiers populaires de Liège et alentours.
Ces succulents fruits, cuits généralement à l’étouffée dans les fours des boulangers, n’étaient autre que des poires de St Remy provenant des vergers et bocages et fermes de notre région qui regorgeaient de bien d’autres variétés de pommes et poires aujourd’hui disparues.
La poire de Saint-Remy, cueillie début octobre, se conservait, généralement pour être cuite et
accompagner divers plats, mais dans les années 60 – culture intensives obligent – le nombre de vergers traditionnels a diminué de l'ordre de 90%.

Autrefois, pour cuire les poires de Saint Remy, on plaçait les fruits dans une caissette de forme spéciale, au fond à claire-voie et nommée crûle, qu'on déposait à l'entrée du four du boulanger et dans les familles, les poires étaient cuites à l'étouffée dans un récipient en terre cuite.
C’est souvent dans une boîte avec un couvercle en zinc que les marchandes qui portaient les poires sur la tête, déambulaient très tôt dans la ville et les villages.

Aujourd’hui on a quelque peu amélioré la recette. Mais pour la réussir il vous faudra toujours une bonne St Remy. Pelez les poires (sans détacher la queue) et posez-les sur leur base dans une casserole. Pour un bon jus sirupeux pour 8 petites poires : 3 dl de vin rouge - une cuillère à soupe bombée de sirop de Liège - cannelle - 100 gr de sucre - le jus de citron - 1 clous de girofle et l'écorce d'une orange. Filtrez ce jus et versez sur les poires et laissez cuire à feu doux jusqu'à ce que les poires soient fondantes. On peut aussi y incorporer du pèkèt en portant à ébullition quelques instants. Il ne reste plus qu'à servir les poires nappées de leur sirop. Si vous voulez que ce soit encore plus "riche", ajoutez-y une boule de glace à la vanille, ou de la chantilly. Vous pouvez risquer les deux si vous n'avez pas peur du cholestérol. C'est, dans tous les cas: délicieux.

http://www.proxiliege.netwww.proxiliege.net/index.php?page=article&id=2347&idrub=2

Mes cûtès peûres ne respectaient pas la recette traditionnelle. Je les avais préparées pour un dessert en remplaçant le vin rouge par du Monbazillac et le sirop de Liège par du miel d'acacia.

Cavatelli aux Poires
au Monbazillac et Roquefort

roquepoirevinai1

Ingrédients pour 2 personnesroquepoirevinai8

200 gr de cavatelli

ITEP008_1Les cavatelli (ou caserecci) sont des pâtes
italiennes de blé dur typiques de la région
des Pouilles. Elle mesurent environ 3 cm de
long et sont légèrement recourbées.

Si leur forme est similaire à celle des gnocchi
leur composition est très différente,
car les gnocchi sont la plupart du temps
à base de pomme de terre.

150 gr de roquefort
2 poires cuites au MonbazillacMonbazillac
un mélange de jeunes pousses de blette rouge et de salade de blé
quelques jeunes oignons
huile d'olive
vinaigre balsamique
sel
poivre noir du moulin

  1. Cuire les pâtes al dente. Passer sous l'eau froide et bien égoutter. Réserver au frais.

  2. Laver les salades.

  3. Couper le Roquefort et 1 poire et demie en cubes de 0.5 cm.
    Couper la demi poire restante en éventail.

  4. Préparer une vinaigrette avec l'huile, le balsamique, sel et poivre.

  5. Couper les oignons.

  6. Conserver le tout au réfrigérateur jusqu'au repas.

Au moment de servir,
mélanger délicatement les ingrédients.
Assaisonner à votre convenance de vinaigrette.
Servir avec du pain de seigle (pain noir)
simplement tartiné de beurre demi-sel.

Suivi d' un dessert
aux framboises du jardin
dont je vous donnerai la recette demain
ce petit repas avait tout pour plaire.

roquepoirevinai5

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 14:53

Vous savez que pour le moment tout doit aller vite. Je me rassure en me disant que c'est la dernière ligne droite.

En vitesse donc, juste avant de continuer mes corrrections et la rédaction de mes cahiers de matière, je vous glisse ce petit risotto, prétextebien gourmand pour utiliser les quelques légumes qui craignaient de prendre le chemin du compost si je ne les utilisais pas bien vite. Donc, pour ce midi, un risotto aux restes de légumes verts...

Risotto tout Vert et son Speck
Mousseline de Bourrache

risotvert5

Ingrédients pour 2 personnes:risotvert4

150 g de riz arborio ou carnaroli
1/2 l de bouillon de légumes 
2 càs d'huile d'olive
1 échalote
1/2 bol de fève des marais
1/2 bol de courgette en petits dés
1/2 bol de petits pois
une vingtaine d'asparagus-acutifolius (asperges ssauvages)
parmesan
sel
poivre
une petite poignée de feuilles de bourrache
quelques fleurs de bourrache
3 càs de cr fraîche
2 càs d'eau gazeuse

  1. Faire cuire les légumes séparément à la vapeur.

  2. Préparer la mousseline de bourrache en mixant les feuilles rincées avec un peu d'eau gazeuse et de cr fraîche. Assaisonner de sel et poivre.

  3. Chauffer l'huile d'olive et faire revenir les échalotes jusqu'à ce qu'elles soient transparentes.

  4. Ajouter le riz et remuer pour qu'il soit bien enrobé.

  5. Verser une louche de bouillon chaud. Dès qu'il est absorbé, ajouter une louche et ainsi de suite jusqu'à épuisement du bouillon.

  6. Ajouter alors les légumes.

  7. Terminer en incorporant le parmesan râpé

  8. Rectifier l'assaisonnement.

Garnir de fleurs de bourrache,
parsemer de peluches de parmesan
et déguster aussitôt.

risotvert7

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article
30 octobre 2007 2 30 /10 /octobre /2007 11:32

Ce sont les vacances d'automne et l'automne est bien là. Il pleut, il vente, les feuilles virevoltent. Avec ce changement d'heure, une atmosphère toute particulière enveloppe les maisons dès 16h00. L'heure où les enfants en vacances rentrent des quelques rares jeux extérieurs que l'espace entre les gouttes de pluie leur a octroyé.

Trois! Trois petiots de 6, 8 et 9 ans courent ainsi dans mon jardin, dans ma maison, dans ma cuisine... depuis hier. Notre espace, d'habitude si calme, n'en revient toujours pas et moi non plus ;-) Il faut improviser pour occuper ce petit monde, jouer d'adresse pour leur faire accepter de manger comme chez "marraine" parce que "chez Maman, je ne mange pas des haricots", parce que "beurk, des moules, j'aime pas moi!", parce que "j'ai pas faim...". Pas toujours évident de se remettre au diapason de ces jeunots. Un bon moyen, les faire participer: ça sera le post de demain. Sinon, jouer d'astuces: cacher les haricots par exemple et les transformer en flan. "Flan" mot magique dont la seule prononciation permet de transformer le plus immonde des légumes aux yeux des enfants en un plat de prince et princesse.

Voici donc, pour émerveiller les yeux, les voir s'écarquiller devant l'assiette et -victoire suprême- débarrasser une assiette bien vide, voici donc

Flan de Princesses sur Lit Noir
de Pétoncles et Crevettes Grises

flan_haricot_crevettes_p_toncles0

Ingrédients pour 2 adultes et 3 petiots

flan_haricot_crevettes_p_toncles1

750 gr de pétoncles (surgelées)
400gr de crevettes grises de la mer du Nord
500 gr de tagliatelles à l'encre de seiche
1 càs de beurre
400 gr de haricots verts
4 dl de cr fraîche
6 oeufs
2 gousses d'ail
1 feuille de laurier
un bonne vingtaine de feuilles de basilic frais
4 cm gingembre frais râpé
8 càs de persil plat haché
8 càs d'huile d'olive
sel, poivre noir du moulin
1 càs de gomasio

  1. Préchauffer le four à 180°.

  2. Équeuter et cuire les haricots à l'eau bouillante salée avec la feuille de laurier. Les rafraîchir à l'eau froide et laisser bien égoutter.

  3. Ciselez le basilic. Hacher le persil. Peler et râper le gingembre. Mélanger les 3 ingrédients avec l'huile et l'ail écrasé. Saler et laisser reposer.

  4. Huilés au pinceau des ramequins allant au four.

  5. Mixer les haricots coupés avec la crème fraîche, les oeufs, le gomasio et le poivre. Répartir le mélange dans les ramequins et cuire au bain-marie au four à 180° pendant 30 min.

  6. Cuire les pâtes al dente

  7. Dans une grande poêle, faire fondre au beurre la cuillère de beurre. Faire revenir rapidement les pétoncles et ajouter le mélange d'huile aux herbes et gingembre. Laisser mijoter juste le temps de bien enrober les noix de pétoncles des parfums. Ajouter les crevettes grises. Retirer du feu.

  8. Répartir les pâtes dans les assiettes, garnir de sauce aux fruits de mer et démouler les flans.

Bon appétit!

flan_haricot_crevettes_p_tonclesgp

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 21:16

Pas le temps, pas le temps. Stop! Que ceux qui pédalent, on ne sait où, pour faire avancer les aiguilles prennent un peu de repos svp! ... "et arrête de te plaindre puisque tu trouves encore le temps de venir sur le blog et ceux des autres" - sic "IL" ;-), n'est-ce pas Tiusha... "Il" ne connaît pas, lui, le lapin blanc qui court, qui court, et qui jamais ne semble vouloir s'arrêter.

Et bien pour trouver un peu de temps facilement, je me venge. "Il" n'apprécie pas les olives plus que cela, moi j'adore! "Il" aime beaucoup les brocolis, moi un peu moins. On associe les deux, juste compromis non . Avec cela des anchois...je craque! Et pour tout rassembler en de goûteuses retrouvailles: des fettuccelle fraîches...je tombe! Et pour parfaire la tradition et les sensations, pour montrer,aussi, que tout compte fait, même avec des journées de 48 heures alors qu'elles n'en comptent que 24, avec le lapin qui court tout le temps, le blog et les blogs, les cours à préparer, les exam qui pointent le bout de leur nez, les mauvaises herbes sur les 3000 m² -tu l'as voulu tu l'as -sic "Il" - la tondeuse et j'en passe, et bien mes neurones m'ont soudain rappelé qu'une bouteille de vin achetée pour je ne sais plus quelle occasion n'attendait qu'une chose: être dégustée au calme...Un petit truc en provenance de Toscane du Sud:un péché m'avait dit alors le vendeur - Morellino di Scansano "Titolato" 2003 (help Claude- Olivier, help! c'est sûr que ça vaut pas le Chassagne-Montrachet mais c'est bien aussi dans son genre) Et bien alors, là, si avec tout cela les olives et le reste ils passent pas...????

Fettuccelle Anchois Brocolis

fettucelle_anchois_brocoli0

Ingrédients pour 2 personnes

  • 400 gr de brocolis

  • 25 gr de pignons de pin grillés à sec

  • 1 oignon rouge

  • 2 gousses d'ail

  • 2 càs d'huile dolive

  • filets d'anchois (à volonté...mais attention salé!)

  • olives vertes (à volonté... mais idem)

  • fettucelle

  • basilice frais

  • parmesan

  • un petit verre de cr fraîche allégée

  • fleur de sel

  • poivre noir fraîchement moulu

  1. Laver les brocolis sous l'eau fraîche et séparer les petits bouquets. Les blanchir rapidement (j'aime conserver le croquant des légumes vraiment croquant), égoutter et conserver l'eau de cuisson.

  2. Dans l'huile, faire revenir l'oignon et l'ail émincés et ajouter les anchois qui doivent fondre. Allonger avec 1dl deau de cuisson des brocolis.

  3. Ajouter brocolis et olives et couvrir. laisser mijoter à petit feu pendant 5 min. Saler (!!! anchois et olives sont déjà salés) et poivrer. Ajouter la cr frâîche.

  4. Cuire les pâtes al dente.

  5. Les mélanger avec la sauce . Parsemer de copeaux de parmesan, de basilic frais ciselé et des pignons. Un tour de moulin à poivre et....         

fettucelle_anchois_brocoli

fettucelle_anchois_brocoli1

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans la pasta et risotti
commenter cet article

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi