Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 décembre 2009 6 19 /12 /décembre /2009 19:52
Voeux de Tous les Horizons...
... avec un brin d'avance ...

16-12-2009

je voulais partager avec vous ces voeux qui ont tapissé une partie des murs de la classe lors du buffet concocté par mes étudiants

16-12-20091



Seraient-ce toutes ces bonnes choses aux accents venus d'ailleurs qui se retrouvent et se comprennent sans difficulté lorsqu'il s'agit de partager dans la joie ou les flocons de neige qui virevoltent dans le jardin??? Hier, j'avais envie de cuisiner quelque chose de simple mais de réconfortant, relevé d'épices chaudes. Pour faire plaisir à mes deux hommes, des boulettes (la tradition a de grands adeptes)... mais leur accompagnement était à cent mille lieues de Liège, je me suis laissée porter par des senteurs d'autres décors: plage bleues et sourires d'enfants, palmiers et cocotiers, les plages blanches (sans neige): la Thaïlande et son curry rouge.

Embarquez donc avec nous dans ce voyage gustatif, le voyage en vaut la peine et est des plus réconfortant.


Boulettes de Veau à la Nigelle
Petits Pois au Potimarron en Curry Rouge






Ingrédients pour 3 personnes:

Pour les boulettes:
700 gr de viande de veau hachée
5 tomates mi séchées
4 càs de nigelle
1 petit piment rouge épépiné et finement émincé
sel
poivre noir du moulin

1 càs d'huile de riz
1 càs de curry rouge thaïe
500 gr de potimarron en petits cubes (de la taille d'un petit pois)
4 dl de bouillon de légumes
4 dl de lait de noix de coco
10 feuilles de kaffir
3 tasses de petits pois surgelés
2 càs de sauce soja
le jus d'1 lime
feuilles de coriandre
sel




1. Préparer les boulettes en mélangeant les ingrédients. Confectionner de petites boulettes régulières. Les ébouillanter dans une casserole remplie d'eau salée pendant 15 minutes. Bien égoutter.

2. Dans un wok, faire chauffer légèrement l'huile de riz. Ajouter la pâte de curry rouge et la diluer dans l'huile.

3. Ajouter les dés de potimarron  et faire prendre un peu couleur. Ajouter le bouillon de légumes, le lait de coco et les feuilles de kaffir émiettées. Portez à ébullition, réduire le feu. Ajouter les boulettes de veau et laisser mijoter à couvert 15 minutes. Les dés de potimarron doivent être cuits.

4. Ajouter les petits pois, la sauce soja, le jus de lime et laisser encore mijoter 5 minutes.


Servir avec un Basmati dans de jolis bols: la Thaïlande vous accueille...

C'est simple, réconfortant et surtout cela donne le temps de commencer à plancher sur le menu du Réveillon . Je sais, je ne suis pas à l'avance, mais j'ai tout de même quelques petites idées qui pourraient satisfaire mes 16 convives, il ne me reste plus qu'à.... Et cette année pas question d'essais préalables, on se lance sans filet ;-)

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 09:12
Courir n'est certes pas le propre de l'homme, mais il s'avère que je doive tout de même faire preuve de quelques capacités en ce sport. Courir après le temps fut mon marathon de cette année scolaire. Avec les beaux jours (bien qu'aujourd'hui, la pluie soit au rendez-vous), je me suis posée un peu. Je veux prendre le temps de m'occuper un peu de mes quelques mètres carrés de potager. Pour ne point me décourager lorsque les mauvaises herbes arriveront en force pour envahir mes "cultures" , j'ai choisi d'organiser mes plantations et semis dans de petites "parcelles de  curé". La semaine dernière et ce weekend, j'ai donc mis à profit les quelques heures de bon et libre temps pour semer les petites graines que José et Anne m'ont confiées: les panais de Guernesey, le persil tubéreux, l'ail chinois, le persil plat géant de Naples, le navet de Milan, la tétragone cornue. J'ai profité du soleil pour m'installer sur la terrasse avec mes pots de tourbe et terreau pour planter mes courges et potirons en godets et repiquer mes petits plants de tomates et de piment d'Espelette. Ce n'est que le début d'une aventure passionnante et j'ai hâte de voir les premières feuilles tendres pousser le bout de leur nez. 

Comme le jardin m'a joyeusement occupée à l'extérieur, je n'ai consacré que peu de temps à la cuisine. J'ai certes peaufiné mes recettes pour Chef Damien mais les deux gourmands de la maison ne se seraient pas contentés de tester mes élucubrations autour de la fraise et de la rhubarbe. Pour eux donc, un petit plat rustique, simple, rapide et plein de saveurs.

Patate aux Deux Jambons




Ingrédients pour 3 personnes:

5 grosses pomme de terre (bintje)
150 gr de jambon
150 gr de jambon d'Ardennes
1 échalote cuisse de poulet
1 branche de romarin frais
ciboulette
200 gr de crème épaisse
100 gr d'Emmenthal
chapelure
sel
poivre noir du moulin
laitue
mélange de graines de courge et sésame
huile de pépin de courge
vinaigre de pomme au miel




1. Laver les pommes de terre et les faire cuire dans la peau dans de l'eau salée.

2. Couper les pomme de terre en deux dans la longueur et les évider en veillant à laisser suffisamment de chair à la peau afin de leur conserver de la fermeté.

3. Ecraser la chair prélevée à la fourchette.

4. Émincer finement les deux jambons, l'échalote, le romarin et la ciboulette. Les mélanger à la purée de pomme de terre.

5. Incorporer délicatement la crème aigre et l'emmenthal râpé. Rectifier l'assaisonnement.

6. Farcir les demi pomme de terre du mélange. Parsemer de chapelure et passer sous le grill pour former une belle croûte dorée.

7. Préparer une salade à la vinaigrette aux graines.


Tout en simplicité mais goûteux. Le genre de plat qui fait plaisir avec un petit vin de pays frais...





Version Imprimable ICI
Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 12:54

750 gr.com et ses concours! Après ma récompense, je me devais de proposer une recette pour honorer la patate... Je voulais aussi donner un peu de mon temps à ML et à tous ceux qui font en sorte que,chaque fois, les événements de 750 gr soient une véritable réussite de partage, d'amour des produits et de gourmandise. N'oubliez pas le salon des blogs...plus on est de fous, plus on rit!



La potée Liégeoise, encore un plat bien de chez moi, que ma grand-maman réalisait à merveille...souvenirs souvenirs. La tradition donne deux versions de la Potée: une sur la rive gauche de la Meuse et une sur la rive droite. Ceux de droite utilisent de la salade frisée et du vinaigre de d'alcool au lieu de vinaigre de vin. Les pommes de terre en sont aussi absentes. Ma version remaniée trouve donc ces origines dans la recette de la rive gauche. Quoiqu'il en soit, que ce soit en hiver, servie tiède, quand elle permet de requinquer ou, en été, servie froide, quand elle rafraîchit , la potée liégeoise est toujours appréciée et la bienvenue sur les tables de la région. Dans les deux cas, un Peket en guise de rincette sera de mise...

 

 

 

A l’instar de ma grand-maman, j’y ai ajouté un morceau de bouilli de bœuf et j’ai remplacé le vinaigre de vin par du vinaigre de pommes…il est des traditions culinaires familiales…

Potée Liégeoise Déstructurée

 



Ingrédients pour 2 personnes

500 gr de haricots "princesse"

500 gr de pommes de terre à chair ferme

100 gr de lard fumé coupé très fin

200 gr de bouilli de bœuf

1 carotte

1 oignon piqué de 3 clous de girofle

½ poireau

Bouquet garni

2 échalotes

1 gousse d’ail

Persil

Vinaigre de pommes

0.5 dl de cr fraîche

1 jaune d’œuf

50 gr de beurre

Sel

Poivre noir du moulin

Noix de muscade



1. le bouilli (la cuisson peut se faire la veille) nettoyer et couper en tronçons carotte, poireau et oignon, piquer ce dernier de 4 clous de girofle. Placer le tout dans une cocotte en fonte avec le bouquet garni, le bouilli, sel et poivre. Porter à ébullition et laisser mijoter à couvert pendant 1 bonne heure minimum. Il faut que la chair du bouilli s’effiloche facilement à la fourchette.  

2. Cuire les pommes de terre en chemise dans de l’eau bouillante salée. Les éplucher. En réserver quelques-unes entière pour l’assiette et écraser le reste à la fourchette. Ajouter la cr fraîche et le jaune d’œuf. Saler, poivrer et une pointe de muscade. Passer au chinois et mettre dans le siphon avec 1 cartouche de gaz. Maintenir au chaud au bain marie.

3. Amener de l’eau salée à ébullition et y plonger les haricots. Laisser cuire 5-6 min et rincer immédiatement à l’eau froide pour leur conserver le croquant et la couleur. Réserver.

4.Effilocher le bouilli refroidi. Le faire revenir dans un peu de beurre avec un càs d’échalote très finement hachée. Assaisonner et garder au chaud.

5. Faire rissoler le lard dans une poêle anti adhésive préalablement frottée d’un peu de beurre. Il doit être bien croquant. Réserver 4 tranches pour l’assiette et broyer le reste. Conserver le jus de cuisson.

6.Faire revenir les pommes de terre réservées coupées en rondelles dans la graisse de cuisson du lard ; Les égoutter sur un papier cuisine et faire fondre les échalotes restantes. Ajouter les miettes de lard. Déglacer l’ensemble avec 2 à 3 càs de vinaigre de pommes.  

 

 

Dresser le bouilli et les haricots à l’emporte pièce. Garnir d’un peu de bouilli et de persil.

Tapisser un emporte pièce de rondelles de pommes de terre et remplir, au siphon, d’espuma de pommes de terre.
Un peu de sauce au vinaigre et le lard en guise de garniture…

Bon Appétit

 

 

 

La potée liégeoise traditionnelle se sert dans un plat profond où tous les ingrédients sont mélangés. Ne pas craindre de mélanger les saveurs pour déguster cette version un peu à ma façon.

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 00:00
Je vous l'ai dit et redit: le temps, pourquoi il court comme cela, celui-là.

Mais là, 1 semaine qui se présente sous un bananier et un cocotier avec ,entre les deux, en guise de trait d'union, un hamac. Dans le hamac...moi!

Vous y croyez vous?

Moi non, malheureusement, mais ça fait drôlement du bien de savoir que pendant 7 petits jours, je vais pouvoir me la jouer no stress, cool et en profiter un maximum.

Je passerais chez vous tous et toutes -enfin!

En attendant, chose promise, chose due: mes recettes express pour se faire plaisir même quand on n'a pas le temps.

Une entrée et un palt, il suffit d'y ajouter un petit dessert et vous obtiendrez un menu qui pourrait réconforter le plus fatigué des gourmets-gourmands: un assiette avec des couteau précédée d'un crumble de Tourraine (Merci Mélanie).

Le Petit Crumble de Tourraine à ma Façon

Sa petite histoire: lors de la semaine Cuisine Cup, j'ai rencontré une jeune maman formidable, Mélanie. Elle et son époux, Hervé, qui est venu la rejoindre le dimanche de la finale m'ont offert  fromage typique de leur région: le Saint Maure de Tourraine, un jeune et un vieux. Ils avaient été spécialement affinés par un maître fromager  pour Mélanie qui les a utilisés dans sa recette dans sa recette.
En souvenir des moments que nous avons partagés, je lui dédie cette recette avec une petite pensée pour Ilyas... sans rancune, ils comprendront pourquoi!
Biz ma grande, à toi, à Hervé, à la Petiote et à Maman.


Ingrédients pour 2 verrines:

1/2 St Maure jeune
1 dl de cr fraîche
1 feuille de gélatine
sel
poivre noir
fraises des bois surgelées (il m'en restait de la saison dernière)
1 piment oiseau séché 
20 gr de fraises séchées en petits morceaux
40 gr de graines de courge
50 gr de sucre
100 gr de farine
50gr de beurre en morceaux
20 gr d'huile de pépins de courge


1. La vieille, préparer un crumble:

Du bout des doigts, malaxer le sucre, le beurre et la farine pour obtenir la pâte granuleuse du crumble.  Ajouter les fraises séchées et les graines de courge grossièrement écrasées. Parsemer d'huile de pépins de courge et retravailler.
Étaler sur un silpat et cuire au four à 180) pendant  20 à 30 min. Surveiller la cuisson. Laisser refroidir.
J'ai gardé ce qui était de trop dans une boîte hermétique: parfait pour garnir le yaourt du petit déj.

2. Préparer la compotée de fraises en les faisant fondre à feu doux avec le piment oiseau. Ajouter une pointe de sucre si cela vous paraît nécessaire. Retirer le piment et laisser refroidir.

3. Faire fondre le St Maure dans la cr fraîche. Saler et poivrer. Dissoudre la gélatine et verser dans le fond d'une verrine. Faire prendre au froid. Couler une couche de compotée de fraises et recouvrir du reste de fromage.

5. laisser prendre au réfrigérateur.

6. Au moment de servir, couvrir de crumble.





Les Couteaux au Sancerre

A chaque recette son histoire. Celle-ci, je la dédie tout spécialement à Mamina. Elle aussi comprendra pourquoi. Biz à toi ma Mamina.



Ingrédients pour 2 assiettes:

une quinzaine de couteaux bien vivants
4 càs de crevettes grises de la mer du Nord
50 gr de salicorne
une échalote
un verre de Sancerre
1 dl de cr fraîche liquide
ciboulette
fleur de sel de maldon
poivre noir du moulin
1 càs de beurre



1. Laver les couteaux à grande eau.

2. Faire fondre l'échalote finement ciselée dans le beurre. Ajouter les couteaux, le verre de Sancerre, le sel et le poivre et couvrir. Laisser cuire à couvert pour que les coquillages s'ouvrent.

3. Retirer les couteaux de leur coquille et les réserver au chaud.

4. Filtrer le jus de cuisson et faire réduire.

5. Ajouter la cr fraîche, les crevettes et la salicorne émincée. Rendre un bouillon, rectifier l'assaisonnement.

6. Présenter les couteaux dans des demi coquilles nappés de la sauce.


Se déguste simplement, avec un tranche de pain de campagne qui saucera l'assiette et accompagné d'un petit verre de...






Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 15:09

Avant toute chose,
je tiens à vous remercier tous et toutes pour
tous les gentils messages que
vous avez laissés sur le blog
après ma qualification aux demi finales de
la Cuisine Cup 2009.

Depuis dimanche, j'ai eu le temps d'atterrir. Mon petit nuage était, certes, bien confortable  mais l'estomac de mon José ne pouvait se contenter de mousse, aussi aérienne soit-elle, plus longtemps. Je ne vous cacherai pas que lundi je n'ai pas cuisiné...pour nous. J'avais promis à mes collègues et étudiants de leur préparer quelques petites douceurs si j'étais qualifiée pour les 1/4 de finale: donc, chose promise étant due, j'ai mis en oeuvre quelques 6 kilos de farine pour la préparation de ces "boubounes" dont je n'ai même pas eu le temps de faire des photos. Qu'à cela ne tienne, les fêtes arrivant, je vous promets de les refaire et là je ne manquerai pas de vous en donner et les photos mais aussi, et surtout, les recettes.

Mercredi étant le seul jour de la semaine où je ne retourne pas en soirée à l'école, je voulais mettre à profit un reste de Lomo Curado et , aussi, le dernier des potimarrons de mon jardin. Mon estomac m'a dicté une recette gourmande qui a fait l'unanimité. Facile et rapide, je vous la donne aujourd'hui pour réchauffer vos papilles:

Tajine aux Saveurs Espagnoles

tajib_rique4

Ingrédients pour 2 personnes:tajib_rique7

200 gr de pois chiches séchés
100 gr de Lomo Currado
400 gr de potimarron
la chair de 2 tomates
3 gousses ail
1 bonne càs de gingembre frais râpé
1 piment oiseau
3 càc de garam massala
3 càc de poudre de coriandre
1 càc de cumin noir
150 gr de coulis de tomate
1 càs de jus de citron
quelques feuilles de coriandre fraîche
huile d'olive
sel
poivre noir

  1. La veille, ne pas oublier de faire tremper les pois chiches dans une grande quantité d'eau froide.

  2. Faire mijoter les pois chiches 1 heure dans de l'eau salée. Les égoutter.

  3. Peler et couper le potimarron en petits cubes réguliers. Faire de même pour la chair des tomates.

  4. Faire revenir à l'huile d'olive le Lomo Currado coupé en fines tranches. Mettre de côté sur un papier absorbant.

  5. Préparer le "hachis" épicé dans le tajine: récupérer l'huile de cuisson du lomo et en ajouter si nécessaire. Ajouter l'ail écrasé, le gingembre, le piment, le garam massala, la poudre de coriandre, le curcuma et le cumin et faire revenir.

  6. Ajouter alors les dés de potimarron, le coulis de tomate et un petit verre d'eau. Couvrir et laisser mijoter à couvert 20 min.

  7. Ajouter les pois chiches et laisser encore cuire 5 à 10 min. Il faut que le liquide soit presque tout absorbé. Saler et poivrer.

Au service, verser le jus de citron,
garnir de feuilles de coriandre
et disposer les tranches de Lomo Currado.

tajib_rique6

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 14:54

Les filets de rougets étaient trop tentants: je ne sais que très difficilement résister à un produit de la mer, alors vous pensez bien que ces filets que l'on finissait de lever à mon arrivée n'ont pas eu le temps d'être exposés à la vente. Hop! Tous dans mon panier!
Pour les accompagner, je voulais quelque chose d'un peu relevé. Le cresson, et sa pointe piquante, associé au wasabi allait me donner la note que je voulais dans la sauce. Mais quid pour le reste? Fouiller dans mes réserves et m'apercevoir qu'il me restait un peu de polenta, lever les yeux vers le jardin et me rendre compte que les capucines vont très bientôt se faner jusqu'au printemps prochain...et si? Et si le piquant des graines de capucines apportait à la polenta cette nuance poivrée et piquante. Restons dans la même gamme pour une fois!

Wasabi et Cresson pour Rouget
Polenta aux Herbes et Capucines

rougetcreswasab2

Ingrédients pour 2 personnes:rougetcreswasab3

10 filets de rouget (levés par le poissonnier)
2 càs d'huile
1 petite courgette
1 botte de cresson
1 càc de wasabi
sel
poivre noir du moulin
1,5 dl de crème fraîche
2 càc de jus de citron
100 gr de polenta
60 cl de lait entier
persil plat
cerfeuil
cresson
1 càs de graines de capucines

  1. Équeuter et laver le cresson. Mettre une tasse  de feuilles de côté pour la polenta.

  2. Amener la cr fraîche à ébullition et y plonger le cresson. Baisser le feu et laisser mijoter  pendant une dizaine de minutes.

  3. Ajouter le Wasabi, le jus de citron. Émulsionner au mixer plongeant. Saler et poivrer.

  4. Hacher finement le persil, le cerfeuil et la tasse de feuilles de cresson. Ajouter les graines de capucines broyées au mortier.

  5. Porter le lait à ébullition avec du sel et verser alors  la polenta en pluie tout en mélangeant. Cuire à feu moyen en remuant sans cesse, jusqu’à absorption  complète du liquide.

  6. Façonner des boulettes de polenta et les paner avec  le mélange d'herbes. Conserver au chaud.

  7. Cuire les filets de rouget dans l'huile en commençant par le côté peau.
    Profiter de ce court moment de cuisson pour râper la courgette simplement lavée et essuyée.

Dresser le rouget,
garni de courgette,
servir la sauce bien chaude à part.
Accompagner des  boulettes de Polenta.

rougetcreswasab6

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
24 juillet 2008 4 24 /07 /juillet /2008 12:49

Imprévu, l'imprévu, un imprévu... je ne sais pas pour vous mais en ce qui me concerne, j'aime assez jouer dans l'improvisation. Surtout quand il s'agit d'improviser plus vite que son ombre!

C'est un peu cela qui est arrivé hier. Je vous explique:

DRRRIIIINNNNNNNGGGGGGGDRRRIIIINNNNNNNGGGGGGG!

- M...E!  (Je suis en train de tondre la pelouse...)
- Coucou, c'est nous! On ne dérange pas? On passait dans la région et on s'est dit que comme tu es en vacances tu devais t'ennuyer...   (ben voyons, c'est normal de s'ennuyer en vacances non?)
-
Oh quelle bonne surprise!
Mais où êtes-vous?
- On revient du LuxembourgLuxembourg et on s'est dit... qu'on viendrait bien vous faire un tit bonjour...
- c'est gentil ça! Vers quelle heure pensez-vous être là?
- On arrivera vers 19h00...juste pour le souper, c'est bien non?
- ...
- Allo?
- Excuse...j'arrêtais la tondeuse. Il est quelle heure?
- 13h30
- Bon , je termine et je vous attends. Vers 19h00, c'est ça?
- Yes! A toute!
-.....
Même pas eu le temps de dire à toute, elle avait raccroché!

Bon! Il me reste donc, à vue de nez, 1500 M² à tondre, un repas à préparer et entre les deux : me prendre une douche. Allez hop, qu'une solution: enclencher le turbo! Imaginer que la tondeuse a une 7ème vitesse et que mes jambes vont pouvoir courir derrière. Espérer après cela grimper les escaliers 4 à 4 et prendre une douche à la vitesse de l'éclair. Redégringoler les escaliers, déraper dans la cuisine devant le réfrigérateur, en évaluer le contenu. Faire de même devant le surgélateur dans la buanderie, devant l'étagère à réserves. Zut plus de" charbon de bois...donc pas de barbeuk! Allez, allez, cool mais on ne traîne pas! Du nerf que diable! de l'imagination! Faut que ça roule! ....vivement la rentrée...

Au menu donc:CarresGourmands


- sauvageonnes, jolies serviettes et bougies sur la table
- des tomates croustifondantes pour accompagner le vin de sureau (que je dois mettre direct au réfrigérateur)
- une salade liégeoise revue et corrigée
- des petites douceurs en guise de dessert et en suffisance pour terminer la soirée sur la terrasse autour d'une prunelle et d'un thé à la menthe. Petites douceurs tout droit sorties du livre "Carrés Gourmands" que je n'avais encore jamais utilisé...à grand tort!

Je vous livre le tout en un seul post...

Tomates Croustifondantes
Confit de Tomates Vertes
au Piment d'Espelette

Copie_de_S4100001

Pour 4 personnes:Copie__2__de_Copie_de_S4100001

8 petites tomates cerises grappe
un oeuf battu en omelette
farine à tempura
panko (merci Anne et José)
confit de tomate verte au piment d'espelette Favols (merci Anne et JOsé)
4 sommités de basilic frais
huile de tournesol

  1. Laver les tomates, bien les essuyer. Conserver une longue tige.

  2. Plonger la tomate dans l'oeuf battu puis dans la farine à tempura. Replonger dans l'oeuf et terminer par le panko.

  3. Faire frire dans l'huile de tournesol à 175°.

  4. Egoutter et servir avec un peu de confit et de basilic.

Salade Liégeoise
Revisitée

sallgviol3

Pour 4 personnes:

300 gr de speck à cuire
300 gr de haricots princesse frais
300 gr de haricots longs frais
Bouquet garni

4 petites pommes de terre à chaire ferme par personnes
une botte de jeunes oignons
50 gr de beurre salé
sel
poivre noir du moulin
vinaigre de violette

  1. Jetez les princesses et le bouquet garni dans une casserole d'eau bouillante salée..Vérifier la cuisson, ils doivent rester croquants. Égoutter et refroidir directement sous l'eau froide. Conserver l'eau de cuisson.
  2. Faire de même avec les haricots longs..Conserver l'eau de cuisson.
  3. Faire cuire les pommes de terre épluchées dans l'eau de cuisson des haricots.
  4. Faire fondre le lard à petit feu et sans matière grasse dans une casserole avec couvercle.
  5. Lorsque le lard est bien fondu et légèrement doré, le retirer.
  6. Ajoutez dans la graisse du lard, les oignons coupés et les laisser blondir.
  7. Verser un peu de vinaigre de violette afin de déglacer.
  8. Mettez les légumes bien égouttés dans une assiette chaude, versez la sauce aux oignons dessus et garnissez la salade avec le lard.

Simple et efficace...
nous on aime toujours!
certains ajoutent de la crème fraîche à la sauce,
j'ai fait l'impasse ce coup-ci, sans quoi je n'arriverai bientôt plus
à suivre le rythme de la tondeuse...

sallgviol0

Et pour terminer les petits carrés gourmands du dessert

g_t2

CARRES SURPRISES AU MARSHMALLOW ET MALTESERS

g_t13

Ingrédients pour 8 pièces:

100 gr de caramels mous
1 càs de cr fraîche
30 gr de rice Krispies
50 gr de marshmallows
80 gr de maltesers

  1. Beurrer un moule  rectangulaire et le tapisser de papier sulfurisé.

  2. Chauffer les caramels mous à feu doux . Quand le mélange est lisse, ajouter, hors feu, les rice krispies et les marshmallows découpés en morceaux.  Bien incorporer. Remettre sur feu doux si nécessaire de manière à bien faire filer les marschmallows.

  3. Ajouter les maltesers et remuer vigoureusement.

  4. Garnir le moule de la pâte et conserver au réfrigérateur.

Triangles de Fruits Secs au Chocolat

g_t9

Ingrédients pour 10 carrés:

100 gr de gâteaux secs émiettés
300 gr de beurre fondu
40 gr d'amandes mondées
grossièrement hachées
30 gr de pistaches grossièrement hachées
30 gr de noix de macadamia hachée grossièrement
50 gr d'ananas confit grossièrement émincé
200 gr de chocolat blanc
200 gr de chocolat noir

  1. Beurrer un grand moule rectangulaire et le tapisser de papier sulfurisé
  2. Travailler le beurre et les biscuits émiettés en pommade. Garnir le fond du moule de cette préparation et la placer au réfrigérateur.
  3. Mélanger les fruits sec et l'ananas. Diviser en deux la masse obtenue.
  4. Fondre au bain marie le chocolat blanc avec 120 gr de beurre. Incorporer la moitié des fruits secs. Verser sur la base refroidie et placer au surgélateur.
  5. Fondre le chocolat noir au bain marie avec le reste de beurre et incorporer le seconde moitié des fruits secs. Étendre sur le chocolat blanc refroidi. Placer le tout au réfrigérateur.

Carrés Céréaliers au Beurre de Cacahuètes

Ingrédients pour 12 pièces

30 gr de beurre en morceaux
45 gr de miel
55 gr de sucre roux
50 gr de beurre de cacahuètes
2 càs de confiture d'orange
45 gr de flocons d'avoine
25 gr de rice Krispies
20 gr de noix ce coco râpée
40 gr de fruits séchés (figues, dattes, abricots)
25 gr d'ananas confit
haché finement

  1. Beurrer un moule carré
  2. Chauffer le beurre avec le miel, le sucre, le beurre de cacahuètes et la confiture à feu doux. Éviter l'ébullition.
  3. Dès que le sucre est dissout, porter rapidement à ébullition et retirer la casserole du feu.
  4. Ajouter les ingrédients restants et bien mélanger le tout.
  5. Verser dans le moule et placer au réfrigérateur.

CARRES AUX NOIX DE CAJOU ET GINGEMBRE (à cuire)

g_t12

Ingrédients pour 10 pièces:

100gr  de beurre
30 gr de sucre en poudre
100 gr de farine
1 càc de gingembre frais râpé
1 càc de levure
80 gr de sucre glace
60 gr de beurre
2 càs de sirop d'érable
150 gr de noix de cajou grossièrement hachées
50 gr de gingembre confit finement ciselé

  1. Préchauffer le four à 180°. Beurrer un plat rectangulaire et le tapisser de papier sulfurisé.
  2. Fouetter beurre et sucre pour obtenir un mélange mousseux blanc. Incorporer farine tamisée et gingembre frais.
  3. Verser dans le moule et cuire 20 min. Laisser refroidir dans le moule.
  4. Faire chauffer le sucre glace, le beurre et le sirop d'érable. Ajouter Noix de cajou et gingembre. 2taler sur le biscuit refroidi. Placer au réfrigérateur.

Petits Glacées aux Dattes et à la Banane(à cuire)

g_t7

ngrédients pour 10 pièces:

40 gr de dattes séchées grossièrement hachées
30 ml d'eau
1 càs de miel
45 gr de beurre
80 gr de cassonade
80 gr de farine
1 càc de levure
1/2 càc de noix de muscade moulue
25 gr de sésame
1/2 banane écrasée à la fourchette

200 gr de sucre glace
15 gr de beurre pommade
1 càc de jus de citron
1 càs d'eau

  1. Préchauffer le four à 180 °
    Beurrer un plat rectangulaire et le chemiser de papier sulfurisé.
  2. Mélanger dattes, eau et miel dans une casserole. Porter à ébullition et laisser mijoter 2 min à découvert pour faire épaissir. Laisser refroidir.
  3. Fouetter beurre et cassonade en un mélange homogène, incorporer la farine tamisée, la noix de muscade, les dattes et la banane. Étaler dans le moule.
  4. Cuire 30 min à 180°
  5. Préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace, le beurre, le jus de citron et l'eau. Faire chauffer au bain-marie jusqu'à l'obtention d'un liquide onctueux.
  6. Laisser reposer le gâteau 20 min hors four et le napper ensuite avec le glaçage au citron. Saupoudrer de noix de muscade.

Un moment bien agréable
partagé autour de plats

quelque peu improvisés
...
Je vous recommande tout particulièrement les carrés
Cajou-Gingembre et Dattes-Citron-Muscade

g_t16

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 13:02

Avant toute chose, je vous invite à aller faire une balade gourmande et pleine de saveurs chez Apolina. Son sourire et sa cuisine vous accueilleront avec beaucoup de chaleur.

Je ré-apprivoise tout doucement ma cuisine et mes casseroles. C'est vrai que je les avais un peu abandonnées ces derniers temps. Encore quelques jours et les vacances seront là. En attendant, je me complaît à prévoir des plats qui peuvent se préparer à l'avance, et qui font tout leur effet, présentés dans des verres. C'est facile, c'est beau, c'est frais, et ça se mange à toute heure! J'aime bien ce genre de chose...encouragement au picorage quand au retour d'une partie de tondeuse ou d'un set de lutte avec les mauvaises herbes, l'estomac rouspète un peu et qu'il suffit d'ouvrir la porte du réfrigérateur. Pour satisfaire ces grignotages intempestifs, rien de tel que ces salades: il suffit d'en prévoir un peu plus et de laisser le trop à disposition de votre fourchette gourmande!Pas vraiment très bon pour la ligne tout cela diront certain(e)s mais je leur crie haut et fort: pas de remords!

Artichauts aux Coques sur Nuage d'Ail

artichcoqueai4

Ingrédients pour 2 personnes + grignotagesartichcoqueai5

3 artichauts
environ 0.5 L de coques
un petit verre de vin blanc sec
1 feuille de laurier
une tête d'ail nouveau
la jus d'un citron
15 tomates cerises
ciboulette
2 dl de cr fraîche
100 gr de ricotta (Tu vois Mamina que je prends de bonnes habitudes...)
huile d'olive
sel
poivre noir du moulin

  1. Préchauffer le four à 80°

  2. Séparer toutes les gousses de l'ail. Sans les éplucher, les déposer  dans un plat et les arroser d'une bonne càs d'huile d'olive. mettre au four à 80° pour 45 min. Augmenter la température à 100° et laisser encore cuire une bonne demie heure.

  3. Si vous avez la chance d'avoir de trouver des petits poivrades, les tourner simplement. Moi je n'avais que de gros artichauts. J'ai tranché le haut des feuilles au couteau, croqué la queue et coupé en 4 afin de retirer le foin. Mettre directement dans de l'eau citronnée.

  4. Faire cuire les artichauts à l'eau bouillante salée et un peu citronnée (le temps dépend de la grosseur de vos artichauts).

  5. Faire ouvrir les coques avec un peu de vin blanc, du sel, du poivre et une feuille de laurier. Égoutter et décortiquer.

  6. Éplucher l'ail.

  7. Mixer la chair de l'ail avec la cr fraîche. Incorporer la ricotta et saler. Garder au réfrigérateur

  8. Faire chauffer 2 càs d'huile dans une poëlepoeeeeeële. Faire sauter les artichauts. Ajouter les coques  et les tomates coupées en 8 quartiers. saler, poivrer et mélanger délicatement.

  9. Dès que les tomates ont un peu fondu, ajouter la ciboulette. Rectifier l'assaisonnement.

Tiède ou froide une poêlée délicieuse...
servie sur un nuage de crème à l'ail
accompagnée de gressins au sésame

Un repas dans un verre.

artichcoqueail_t1

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 16:02

ALI BABA EXISTE! J'AI VISITE SA CAVERNE...

Mardi dernier, je me suis promenée à Liège avec deux étudiantes. L'une d'entre elle a épousé un Pakistanais et elle m'a emmenée dans un épicerie digne des plus beaux rêves des Milles et Une Nuits. La caverne! Et les portes s'ouvrent sans le "Sésame"! J'ai eu l'impression de me retrouver telle une enfant devant une vitrine de Noël où les jouets, les marionnettes et les colliers de perles côtoient les bonbons aux couleurs acidulées les plus extravagants .

Des épices, des farines, des légumes, des fruits, des senteurs, des cosmétiques,... de la vaisselle, des casseroles et des ustensiles de cuisine de là-bas! Le rêve. Il a fallu me retenir de tout acheter...heureusement que j'avais prévu le coups et laissé ma carte Visa à la maison!
Une de mes collègues, "accro" à la cuisine indienne, m'avait déjà parlé de cet endroit qui ne paie pas de mine mais qui se révèle être LA mine. Elle m'avait d'ailleurs donné quelques recettes tirées d'un de ses livres.

Depuis lors, je m'essaye à toutes sortes de préparations, je broie au mortier, je grille à blanc des épices diverses, je parfume mes plats de saveurs envoûtantes: je m'amuse pour le plus grand bonheur de nos papilles. Je vous donne ici le premier de mes essais. Étonnant!

250px_Bucket_of_raw_okra_podsimagesLes Gombos - ou Okras - ce sont ces espèces de haricots de forme pyramidale qu'il vaut mieux ne pas trop cuire  sans quoi ils émettront un jus gélatineux, gluant pas très appétissant. Fruits d'un hibiscus, ils sont souvent utilisés en cuisine en Amérique du Sud et en Afrique. Ils constituent également un légume très apprécié au Pakistan. L'époux de mon apprenante les prépare avec une simple compotée de tomates fraîches et un mélange d'épices.images

Le Panir quant à lui est une sorte de fromage typiquement indien à base de lait de vache. Pas très fort en goût, proche de la mozzarella, il se présente sous une texture similaire à celle du tofu. Facile à réaliser, je me suis laissée tenter par cette expérience et je ne suis vraiment pas mécontente d'avoir succombé.

Gumbos en Curry au Panir

combo4

combo1Ingrédients pour 2 personnes

400 gr de gumbos
1 l de lait
2 càs de jus de citron
1 càc de garam massala
1 càc de gingembre frais râpé
1 càc d'ail frais écrasé
2 capsules de cardamome noire
1 càc de piment en poudre
1 càc de sel
1/2 càc de cumin noir
6 cm de bâton de cannelle
1 yaourt nature
2 càs d'huile

papadums (préparation rapide voir ici, la seule différence: je les ai badigeonner non pas d'huile mais de ghee fondu)

Commencer par le panir:

  1. Porter lentement le lait à ébullition et ajouter le jus de citron. Remuer sans cesse jusqu'à ce que le lait commence à cailler.
  2. Couler le lait dans une étamine fine et maintenir pressé sous un poids au moins pendant 2 heures. Il en résulte un bloc qu'il suffit de débiter en cubes ou selon toute forme qui vous plaira.
  3. Le panir se conserve comme du fromage frais.

Le curry de Gumbos:

  1. Bien mélanger le garam masala, le gingembre, la cardamome, l'ail, le sel, le piment, le cumin et le yaourt. Ajouter le bâton de cannelle et laisser macérer.
  2. Laver et bien essuyer les gumbos et les couper en tronçons.
  3. Dans une cocotte, faire revenir à l'huile l'oignon émincé. Ajouter les épices et bien mélanger. Laisser un peu prendre chaleur. Ajouter alors les gumbos et surtout arrêter la cuisson dès qu'ils commencent à rendre leur jus. Couvrir et mettre en attente.

Il ne reste plus qu'à faire revenir
les dés de panir dans une poêle à l'huile,
cuire les papadums et
servir le tout sur une assiette chaude.

Une bière blonde remplira pleinement son rôle de boisson rafraîchissante.

combo3

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 11:32

"Bruxelles ma belle...Bruxelles, attends-moi, j'arrive..."chantait Dick Annegarn en 1974. C'est que Bruxelles a été chantée, louée, peinte, écrite, déclamée dans toutes ses attitudes, sous tous ses angles, dans toutes les langues. Mais Bruxelles, c'est aussi un patrimoine gastronomique: Bruxelles-Gastronome et ses incontournables croquettes de crevettes grises, son stoemp, ses choux de Bruxelles, son "américain-frites", son lapin à la gueuze , son waterzooi et ses moules-frites. Bruxelles et ses chocolats, ses gaufres, ses spéculos, ses caricoles...
Bruxelles et ses produits terroirs: son fromage de...Bruxelles, un des plus vieux fromage de Belgique avec le Herve, affiné pendant 4 mois. Une explosion pour les papilles.
Bruxelles, c'est aussi l'héritage de ce "temps où Bruxelles brassait", une mine non pas d'or mais de bière, la Bière, des Bières, blondes, brunes, ambrées, fruitées, ... Pour en savoir plus aller faire une petite visite sur le site de Guy, il vous donnera l'envie de faire plus ample connaissance avec ce fleuron.

Et puis si Bruxelles a ses choux, il ne faut pas oublier de parler des CHICONS  qui auraient vu le jour par hasard à l'époque où la Belgique avançait à grands pas vers son indépendance - allez lire l'histoire du chicon ici, si cela vous dit.

J'aime beaucoup notre chicon braisé au jambon, je vous en ai déjà parlé et vous en ai donné une version avec du fromage de chèvre (et oui! on ne se refait pas!), voici maintenant ma version toute personnelle à la mode de Bruxelles avec une pensée pour Mark qui m'a rappelé - à l'occasion d'un débat en commentaires avec Philou- que le fromage de Bruxelles avait plus d'un tour dans son sac! Allez donc leur faire un coucou, balades qui vous enchanteront j'en suis certaine.

Chicons au Jambon en Croûte de Bruxelles,
Mousseline de Pomme de Terre
à
La Gueuze 100% Lambic Cantillon

S4100005

Ingrédients pour 2 personnes

S4100006

2 chicons pleine terre
2 belles tranches de jambon à l'os
2 dl de crème fraîche
1 fromage de bruxelles (une boulette)
1 oeuf
chapelure

farine
1 càs de beurre
sel
poivre noir du moulin
muscade
4 grosses pommes de terre de type bintje
la verdure de jeunes oignons
une bouteille 1/2 (37.5 cl) de Gueuze Lambic Cantillon
Bain de friture (blanc de boeuf...)

une bouteille 1/1 (75 cl) pour les verres...évidemment!

  1. Ôter les feuilles abîmées des chicons. Les laver et les ébouillanter à l'eau salée pendant 15 minutes. Égoutter.

  2. Couper les chicons en deux sur la hauteur et en retirer le pied - plus dur et plus amer. Reconstituer et maintenir en roulant la tranche de jambon autour de la racine.

  3. Préparer une sauce blanche au fromage de Bruxelles. Faire fondre une càs de beurre dans un poêlon à fond épais. Tout en mélangeant au fouet, ajouter 4 bonnes càs de farine tamisée et réaliser un roux blond. Verser la crème fraîche et émietter le fromage. Porter à ébullition sans cesser de remuer. Lorsque la sauce a atteint une consistance assez ferme, saler, poivrer et "muscader.

  4. Tapisser d'une fine couche de sauce le fond d'un plat carré,  y déposer la roulade et recouvrir avec le reste de sauce. Laisser refroidir et placer au frigo jusqu'au moment du repas. La sauce en refroidissant va prendre et il sera alors possible de démouler.

  5. Préchauffer le bain de friture à 160°

  6. Éplucher et laver les pdt, les faire cuire à l'eau salée. Les égoutter et les écraser à la fourchette avec une cs de beurre, sel, poivre et muscade. Faire sécher à feu doux.  Verser dans le bol du mixer et réduire en mousseline très fine en ajoutant petit à petit la bière. Réserver au chaud.

  7. Démouler les roulades. Les passer dans la farine, dans l'oeuf battu et dans la chapelure en appuyant bien. Plonger dan le bain de friture et faire prendre une belle couleur dorée.

Couper en deux dans la diagonale
servir aussitôt avec la purée
parsemée de rondelles de verdure d'oignon
et d'une Gueuze bien fraîche.

S4100009

 

 

 

 

Repost 0
Published by savoureusesaveur - dans Menus complets
commenter cet article

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi