Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 14:26

Hier, il faisait très très chaud, à la limite du supportable. L'orage était annoncé par Monsieur Météo et je n'ai pas eu de peine à le croire. Tout semblait s'être arrêté, les hommes, les oiseaux, même le feuillage des arbres était figé comme si le moindre mouvement allait épuiser le peu d'humidité qu'il leur restait.

 

Avec ce temps, pas question d'allumer four et plaques de cuisson. Même le barbecue allait rester à l'abri. Juste une petite salade fraîcheur en direct du potager pour mettre à l'honneur de la feta marinée aux baies roses qui attendait patiemment dans le réfrigérateur depuis 2 bonnes semaines.

 

DSC03899

 

DSC03898

 

 

 

 

C'est en allant chercher les salades au potager que j'ai remarqué sur les ombelles de carottes que je surveille régulièrement afin d'en recueillir les graines que j'ai surpris ces deux amoureux qui ne semblaient en rien accablés par la chaleur. Sans même remarquer ma présence, ils profitaient du doux lit immaculé des ces petites fleurs blanchâtres pour s'adonner à un exercice que la censure me demandait de zapper. Mais, loin de moi l'idée de pratiquer le voyeurisme, j'ai trouvé cette image tellement magique et si belle que je me suis empressée d'aller chercher l'appareil photographique pour saisir l'instant.

 

  

Je tenais à vous le faire partager: la nature est si belle! Il suffit d'ouvrir les yeux et de vouloir découvrir...

 

 

Ne me demandez pas le nom de cet insecte, je ne le connais pas. Si quelqu'un spécialisé en la matière passait par ici, je serais heureuse qu'il me présente ces messieurs, dames.

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC03902

 

DSC03897

 

 

 

 

 

Après cet interlude champêtre, passons maintenant à notre salade.

 

 

 

 

 

La salade à couper et le pourpier envahissant sont les bienvenus par cette chaleur. Je voulais leur apporter un peu de croquant  et  mon choix s'est porté sur les petites baies d'épinard fraisier. Si les feuilles se cuisinent comme l'épinard traditionnel, ses petites baies rouges et granuleuses, semblables à un croisement de fraises et de framboises, au goût peu prononcé, certes, mais frais et terreux à la fois ont apporté à cette recette ce côté "croccroc"  que je lui demandais.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 DSC03891

Ingrédients pour une personne:

 

 

Feta Marinée aux Baies Roses (marinade de 15 jours au moins)

 

200 g de fêta

thym frais

romarin frais

1 feuille de laurier fraîche

une dizaine de baies roses

1 piment oiseau séché

25 cl d'huile d'olive

 

Salade:

 

pourpier

salade à couper rouge et verte

baies d'épinard fraisier

sel

poivre noir

vinaigre de Xérès

 

 

 

 

Préparation de la feta (prévoir 15 jours de marinade)

 

1. Éponger le fromage dans un linge et le détailler en cubes réguliers.

 

2. Mixer les herbes aromatiques avec le piment oiseau.

 

3. Mélanger l'huile d'olive aux herbes et ajouter les baies rose. Selon goût, ajouter un peu (très peu) de sel (la feta est déjà salée) et un tour de moulin de poivre noir.

 

4. recouvrir les cubes de feta de ce mélange, fermer hermétiquement et laisser mariner dans le bac du réfrigérateur pendant une quinzaine de jours.

 

La salade:

 

1. Laver et essorer toute les feuilles. Les disposer joliment sur une assiette.

 

2. Ajouter la feta marinée.

 

3. un peu de sel , du poivre noir. Deux bonnes cuillères à soupe d'huile de la marinade et un bon trait de vinaigre de Xérès.

 

Parsemer des baies d'épinard fraise et déguster ... en attendant l'orage ...

 

 

DSC03892

Repost 0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 10:54

Voilà une réalité qui va vous sembler un peu difficile à croire: désorganisation totale! Fautives: les Vacances!

 

. Et oui, depuis que je peux enfin me dire que j'ai toute la journée pour faire ce que je veux, quand je veux, comme je veux (enfin, presque;-)), je suis un brin désorientée. C'est qu'il y a tant et tant de choses que j'aimerais faire! Le stress du non-stress vous y croyez vous? Moi non...jusqu'à aujourd'hui.

 

Hier, en soirée, les températures étaient bien fraîches, j'ai même enfiléun vieux pull-over pour arroser le potager, c'est tout vous dire. Alors, d'un recette que je voulais servir froide, j'ai fait un chaud-froid. Salade liégeoise revue en fonction du potager, du réfrigérateur et de la température. Oh, je sais, c'est pas la vraie! La vraie, vous la trouverez à plusieurs adresses gourmandes ici, , ou encore par ici  et par ... bref, il y en a pour tous les goûts et surtout une recette traditionnelle pour chaque cuisine. Vous l'aurez compris, il n'y a pas une salade liégeoise mais DES salades liégeoises. Les puristes m'accorderont donc leur pardon, encore une élucubration! 

 

 

 

 

Boudin Blanc aux Deux Haricots

Sabayon Liégeois

 

 

DSC03549

 

 

Ingrédients pour 3 personnes: Recette

300 gr de boudin blanc (liégeois ;-) )

300 gr de haricots verts fins

300 gr de haricots blancs (un reste de haricots blanchis et surgelés pour moi)

1 oignon rouge

salade

persil plat

persil frisé

2dl d'huile d'olive

1 càs de poivre des fontaines

3 càs de vianigre de pomme

4 càs de sirop de Liège

2 càs de peket

3 jaunes d'oeufs

sel

poivre noir du moulin.

1. Laver tous les légumes, bien essorer la salade

 

2. Cuire les haricots verts dans une grande quantité d'eau salée. Ils doivent rester un peu croquants. Rafraîchir sous l'eau glacée pour leur conserver leur belle couleur et réserver au frais.

 

3. Cuire les haricots blancs 15 min dans de l'eau salée (si vous utilisez des haricots séchés, le temps de cuisson sera plus long et n'oubliez pas de les faire tremper longtemps au préalable). Réserver au frais.

 

4. Ciseler finement les deux persils, la salade et émincer l'oignon rouge.

 

5.Ôter le boyau qui entoure le boudin et couper en rondelles.

 

 

Garnir vos assiettes et parsemer d'une càc de poivre des fontaine.

 

 

6. Préparer le sabayon au dernier moment:réaliser une "vinaigrette" homogène enmélangeant au fouet le vinaigre de pomme, le sirop de Liège, le Peket et l'huile d'olive. Assaisonner de poivre noir et de sel.

Incorporer au mélange les 3 jaunes d'oeufs. Placer au bain marie et monter au fouet jusqu'à l'obtention d'un sabayon bien mousseux.

 

 

 

 

 

 

 

 

Verser le sabayon sur les assiettes, une petite bière de Pays fraîche et il ne vous freste plus qu'à vous régalez!

 

 

 

DSC03552

 

 

Repost 0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 15:15

Oui, oui... Il fait bien frais en ce début de joli mois de mai.

Non, non... Je ne suis pas tombée sur la tête (enfin pas ces derniers temps ;-)

Oui, oui... On aurait plutôt envie de petites douceurs ou de potages réconfortants...

Mais voilà: mes papilles, elles, ont envie de fruits, de salade, de fraîcheur.

 

Alors je tente de conciller les deux. Dans ce petit jeu gourmand, le curry apporte sa petite touche chaleureuse que la météo a bien de la peine à nous offrir.

 

Avec les proportions que je vous donne, vous pouvez sans problème envisager un repas pour deux personnes. Mais  en verrines apéritives, je suis sûre que ces crevettes auraient beaucoup de succès.

 

 

Crevettes Grises au Brebis Frais 

Smoothie Epicé Mangue Ananas

Tuile de Flocons d'Avoine

 

 

DSC03302-1.JPG

 

 

DSC03308-1.JPG

 

Ingrédients pour 2 personnes:

 

 

2 mangues sauvages bien mûres (il en existe deux variétés, l'une sucrée, l'autre amère: c'est de la variété sucrée dont je me suis servie)

1/2 ananas frais

1 càc bombée de curry

1 càc rase de curcuma

poivre long

sel

 

 

100 gr de fromage de brebis frais (et non chèvre comme indiqué sur les photos...distraite que je suis!))

1 dl de cr liquide

2 oignons fanes

100 gr de grises de la mer du Nord

1 filet de jus de citron

sel

poivre noir du moulin

 

 

70 gr de flocons d'avoine

2.5 càs d'huile d'olive

1 oeuf

1 càs de farine

1 càc de levure en poudre

1 petit oignon rouge finement émincé

1 càc de tomate séchée finement émincée

sel

poivre noir du moulin

 

 

 

 

1. Les tuiles:

 

Préchauffer le four à 175°.

Mélanger tous les ingrédients et étendre (0.5 cm d'épaisseur) la pâte obtenue sur un papier sulfurisé.

Mettre au four pour 10 min.

 

2. le smothie:

 

Éplucher les fruits. Ôter les yeux de l'ananas à l'aide d'une petite cuillère parisienne. Couper en morceaux.

Mixer avec le poivre long, le sel, le curry et le curcuma. Réserver au frais.

 

3. Le Brebis aux Grises:

 

Monter la crème en chantilly. Y ajouter tout en continuant de battre le fromage de brebis. Assaisonner de poivre et de sel.

Ajouter les oignons fanes finement hachés, le filet de citron et les crevettes grises. Réserver au frais.

 

 

 

 

Mouler à la cuillère des quenelles de fromage aux crevettes que vous disposez sur un fond de smoothie. Servir bien frais avec un morceau de tuile. 

 

 

DSC03306-1.JPG

Repost 0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 16:51

 

 

Il fait beaucoup moins chaud en ce 1er Mai. Dans le jardin, malgré les beaux jours passés, le muguet est loin d'être prêt, ses clochettes sont encore à l'état de petites billes verdâtres. C'est donc avec un brin cueilli sur le net que je vous envoie plein de grands et petits bonheurs.

 

 

 

 

 

Malgré la chute des températures, j'avais envie pour ce midi d'un petit quelque chose de léger et surtout de frais. Dès le lever, en espérant pouvoir profiter un maximum des quelques heures que Monsieur Météo nous promettait sans pluie, je me suis donc mise aux fourneaux. Est-ce les travaux au potager qui me donnent des envies de verdure et de crudités? Toujours est-il que vous risquez fort de trouver quelques salades dans les prochains jours.

Chaque année, à cette époque, c'est  avec grande gourmandise que j'oublie les mets d'hiver et  que je croque dans toutes ces merveilles qui arrivent avec l'éveil de la nature.

 

Ce petit bavarois, servi tout frais, a su, à lui seul, satisfaire mes envies de fraîcheur et de légèreté tout en ravissant  mes papilles avides de saveurs un brin piquantes.

 

 

Bavarois de Brebis sur Petit Épeautre au Vadouvan -

Cru de Chandelle de Glace, Alénois et Fèves des Marais

Emulsion à la Vodka

 

DSC03283-1

 

 

DSC03282-1

 

 

 Ingrédients pour 1 personne

 

 

150 gr de yaourt de brebis à la grecque

2 càs de jus de citron

1/2 càc de piment rouge très finement émincé

1/4 oignon rouge émincé

sel

poivre de sarawak

1 gr d'agar-agar

 

50 gr de petit épeautre

3 dl d'eau

1 càs bombée de vadouvan

 

4 radis chandelles de glaces

400 gr de fèves des marais

1 petite poignée de cresson alénois

 

1 jaune d'oeuf

1 càs de vodka

sel

poivre de sarawak 

 

 

 

 

 1. Porter l'eau à ébullition avec le vadouvan renfermé dans un morceau de tissu "tulle". Réduire le feu et ajouterle petit épeautre. Couvrir et laisser cuire à petit feu au minimum 30 min. Égoutteret laisser refroidir.

 

2. Assaisonner de sel et de poivre le fromage de brebis additionné de jus de citron. Y mélanger le piment et l'oignon rouge. Porter à ébullition et dissoudre l'agar agar. Verser dans un emporte-pièce sur le petit épeautre refroidi. Laisser prendre au frais.

 

3. écosser les fèves des marais et les plonger dans de l'eau bouillante salée 2 à 3 min. Rafraîchir et ôter le fine pellicule qui les enrobe. Gratter les chandelles de glace et les couper en bâtonnets. Laver et essorer le cresson alénois.

 

4. Préparer une émulsion en mixant le jaune d'oeuf avec la vodka, le sel et le poivre de sarawak.

 

 

Servir bien frais:  le printemps dans l'assiette!  

 

 

 

DSC03278-1

Repost 0
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 09:00
DSC02579
Il est temps, grand temps que je publie cette recette à l'orange que j'avais préparée pour le jeu "Le Sucré s'invite chez le salé" lancé sur la blogosphère gourmande par Minouchka.


Cette édition est prise en main par Mamina pour qui c'est la seconde édition. Allez donc voir chez elle si vous voulez en apprendre un peu plus à ce sujet.


















Je lui ai déjà proposé une mijotée de veau au chou à l'orange sanguine il y a quelques temps, mais je tenais vraiment à cette seconde idée: c'est que je me suis lancée dans la grande aventure des blogs grâce à Mamina et sa première organisation du jeu (ingrédient: le pain d'épice).





Croustillant de Boules d'Or au Raz el Hanout -
Suprêmes d'Orange "Gingembrés" en Crumble de Dattes et Pain d'Epice
pour Foie Gras Poêlé




DSC02577Ingrédients pour 2 personnes:

2 feuilles de brick
300 de navets Boule d'Or
1 petit oignon
100 gr de dattes séchées
sel
raz el hanout
beurre fondu

deux oranges
gingembre frais
4 dattes séchées
1 tranche de pain d'épice
poivre noir du moulin
sel
beurre

2 escalopes de foie gras frais
sel
poivre noir du moulin




1. Éplucher les navets boules d'or. Les couper en cubes réguliers d'1 cm. Les pocher 5 min dans de l'eau bouillante salée, rincer sous l'eau froide.

2. Dans une casserole en fonte, faire fondre l'oignon émincé dans un peu de beurre. Ajouter les dattes finement émincées et les cubes de navets. Ajouter le raz el hanout, saler et poivrer. Couvrir d'un papier sulfurisé, mettre le couvercle et laisser confire à très petit feu pendant 40 min.

3. Mixer la tranche de pain d'épice avec les 4 dattes. étaler sur un silpat et passer au four à 150° pour faire sécher.

4. éplucher 1  orange à vif et en lever les suprêmes au-dessus d'un plat afin de récolter le jus. Presser la seconde orange.

5. Râper le gingembre à la microplane.

6. Graisser les feuille de brick au beurre fondu avec un pinceau. Les foncer dans un emporte-pièce et remplir de navets confits au raz el hanout.¨Passer au four à 180° jusqu'à ce que les feuilles deviennent bien croustillantes.

6. Chauffer le beurre dans une poêle anti-adhésive ajouter le gingembre et y faire revenir les suprèmes d'orange rapidement sur chaque face. Saler et poivrer légèrement. Maintenir au chaud.

7. Saisir le foie gras frais dans une poêle  sans matière grasse. Saler et poivrer.



Dresser sur une assiette chaude. Parsemer du "crumble" de dattes au pain d'épice.



DSC02587
Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 08:35

Je profite d'une pause pour vous glisser cette recette rapide qui m'a bien réconfortée lundi après ma journée de cours.
Sur le chemin du retour, l'envie de crudités m'a titillé les papilles. Un peu assez des plats de fêtes et des plats d'hiver. Mais la neige et le froid sont toujours bien là.

Concilions donc!
Le chou rouge - non pas aux pommes et chaud - mais râpé et cru!...
La vinaigrette non pas froide mais tiède!...
un peu de Magret fumé juste revenu dans une cuillère de graisse d'oie (ça c'est pour braver le froid!).

GIF_Lendemain_fête-120

Et comme je n'ai plus guère le temps de participer à tous les défis culinaires de notre Chef Damien préféré et sa Bande de 750 grammes , je profite de cette envie décalée pour la proposer à leur concours Lendemain de fête.



Cru de Chou Rouge - Émulsion Tiède de Pignons et Grenade
au Vinaigre de Banuyls - Croustilles de Magret Fumé


DSC02774



DSC02777

Ingrédients pour 1 personne:


1/4 de chou rouge débarrassé du trognon et de ses premières feuilles
une poignée de mélange de jeunes pousses
1 tasse de pignons de pin
1 tasse d'eau
4 càs d'huile de pignons
2 càs de vinaigre de Banuyls
sel
poivre noir du moulin
2 càs de graisse d'oie (récupérée des repas de fêtes sinon dans le commerce en bocal)
quelques tranches fines de magret de canard fumé
une grenade bien mûre
une botte de persil plat





1. Émincer le chou rouge en fines lanières.

2. Fondre la graisse d'oie dans une poêle anti-adhésive et y faire revenir les tranches de magret fumé. Dès qu'elles sont bien croustillantes, les déposer sur un linge afin d'ôter l'excédent de gras.

3. Déglacer la poêle au vinaigre de Banuyls.

4. Préparer l'émulsion en mixant au plongeant les pignons, l'eau , l'huile de pignon, le déglaçage de la poêle
 et le persil plat. Saler et poivrer. Réserver.

5. Égrener la grenade.


Mélanger aux doigts le chou rouge et les jeunes pousses. Parsemer des croustilles de magret de quelques pignons et des grains de grenade.
Verser l'émulsion tiède et croquer à pleines dents!!!


DSC02778


"Très léger, le chou est l'un des légumes les moins énergétiques. Il ne fournit en effet pas plus de 22 kcal/100 g et, pour ne rien gâcher, il est délicieux tout simplement cuit à la vapeur, à l'eau ou dans une soupe, autrement dit sans (ou avec très peu) de matières grasses.

Valeurs nutritionnelles
pour 100 g
Protides 2,8 g
Glucides 2,8 g
Lipides 0 g
Calories 22 kcal

Il est, en outre, gorgé de vitamine C aux vertus tonifiantes : une simple portion de 200 g en couvre 50 % des besoins quotidiens. Il fournit également une belle quantité de vitamine E ainsi que de provitamine A (plus de 100 % des besoins couverts par la même portion de 200 g). A savoir qu'il s'agit de précieux antioxydants qui protègent efficacement des agressions extérieures. De plus, sa richesse en minéraux, à commencer par le potassium, contribue aussi à nous maintenir en forme tout l'hiver.

Par ailleurs, des études ont prouvé son efficacité anticancéreuse. Ainsi, il est si vitaminé et contient tant de substances bénéfiques (du soufre notamment) que le consommer deux fois par semaine suffirait à voir réduire significativement les risques de cancer, notamment du poumon.

Enfin, il est très riche en fibres (3,4 g/100 g) qui agissent activement sur les transits les plus paresseux.
En conclusion, le chou est l'allié de la forme et de la ligne, ou, autrement dit le compagnon idéal d'une alimentation saine et équilibrée. "

http://www.linternaute.com/femmes/cuisine/encyclopedie/fiche_composant/196/chou.shtml

... Il faut donc en profiter au maximum!!!!

Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 21:49


Chef Damien , encore lui, sévit à nouveau avec ses jeux culinaires. Avant de partir pour la Vendée, entre deux piquets de clôture, j'ai voulu m'amuser avec la tomate de Marmande. Cette tomate de terroir à la chair pleine et généreuse, parfumée à souhait  est mise à l'honneur dans ce concours.



Cette "pomme d'amour" (ainsi nommée par la belle Ferline lorsque qu'un  jeune homme amoureux lui en offrit à son retour du nouveau monde) dégustée crue nous offre son bouquet de saveurs qui croque sous la dent. C'est donc pour respecter sa chair et ses saveurs et profiter au maximum de la note sucrée qui s'en dégage que j'ai choisi une recette où elle règne en maître toute en crudité. Seule la mousse de fèves des marais apporte une note tiède qui donne à l'ensemble la possibilité d'exhaler des parfums plus subtils.


Millefeuille de Marmande à la Mangue
en Ecume Tiède de Fèves des Marais



Ingrédients pour 4 personnes:


4 tomates de Marmande
2 tomates de Marmande (farce)
zeste et jus d'1 citron bio
1 mangue
1 kg de fève des marais
8 oignons nouveaux avec fanes
2 gousses d'ail
2 dl de bouillon de volaille
origan frais
4 feuille de pâte à brick
1 baguette
fleurs de ciboulette américaine et de thym citron
pour la décoration
sel de Maldon
poivre Maniguette
poivre des Fontaines (graines de cresson de fontaine)



1. Écosser les fèves des marais. Les plonger 1 minute dans de l'eau bouillante salée et les rafraîchir sous l'eau froide.
Ôter la peau qui les entoure et réserver.

2. Préchauffer le four à 180°. Découper les feuilles de brick en carrés (en nombre égal aux lamelles de tomates) et en évider le centre à l'emporte pièce rond. Badigeonner au pinceau les 2 faces d'huile . Placer entre deux feuille de papier cuisson avec un poids par-dessus. Cuire 5 minutes au four à 180°.

3. Couper 4 tomates en lamelles de 0.5 cm et en vider le centre ( à conserver) à l'aide d'un emporte-pièce.

4. Découper la chair de la mangue en petits cubes.

5. Préparer des petits croustillants avec la baguette. Frotter d'ail et frire à la poêle dans de l'huile d'olive.

6. Découper la chair des deux autres tomates en petits dés.

7. Mélanger dés de tomate, de mangue et le 1/3 restant de fèves des marais. Assaisonner d'huile d'olive, de sel de Maldon et de poivre des Fontaines. Ajouter le zeste de citron et rectifier avec quelques gouttes de jus de citron. Réserver au frais.

8. Mettre 3/4 des fèves dans un poêlon avec l'origan. Recouvrir avec le bouillon de volaille. Cuire doucement à couvert pendant 5 minutes. Retirer l'origan et mixer au plongeant. Assaisonner de poivre Maniguette et de sel.



Monter le millefeuille en intercalant un carré de brick entre chaque lamelle de tomate. Verser la salade fraîche au centre et chapeauter avec le couvercle. Disposer sur un fond léger d'écume tiède de fèves des marais. Servir le reste en tube à essai. 
Accompagner de croustilles  de pain à l'ail sur lesquelles vous disposerez au dernier moment quelques poches de pépins de tomates et une pointe de sel de Maldon. 
Garnir de fleurs de ciboulette américaine et de thym citron.

C'est frai, léger, parfait pour un brunch d'été.




Repost 0
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 12:29

Besoin de relâche, je vous ai un peu abandonnés ces derniers jours. Il me fallait un vrai break.
Hier, malgré la température un peu fraîche à mon goût ("On n'est jamais content Madame, jamais"), j'avais envie de quelque chose de frais. Les fèves des marais me faisaient de l'oeil depuis qu'Apolina nous les avaient généreusement données; déjà quelques-unes avaient été croquées avec un peu de sel toutes crues. C'est que des légumes crus, j'en raffole. C'est toujours avec plaisir que je coupe une feuille de salade, un haricot, une feuille de bourrache, des petits pois et que je les croque encore frais de rosée ou chauds de soleil. Je trouve que c'est ainsi que s'expriment vraiment les saveurs.

Pour ma petite recette, du cru, rien que du cru pour les légumes - enfin presque. Seul l'Halloumi est chaud. Ce fromage typique de Chypre est fait d'un mélange de lait de chèvre ou de brebis et de lait de vache. Ses caractéristiques sont l'ajout de feuilles de menthe fraîche ainsi que sa forme repliée unique. Il peut se manger froid ou chaud. Le procédé de fabrication lui permet d'être chauffé sans "couler".

 Quasi-Cru de Courgette et Fèves des Marais à l'Halloumi Grillé







Ingrédients pour une personne:

une petite courgette
100 gr de fèves des marais
3 càs d'amandes en poudre
un citron
huile d'olive
sel gris de Guérande
poivre noir du moulin
un morceau d'Halloumi
herbes aromatiques (thym citron, verveine, géranium citron)
quelques fleurs d'aromatiques en garniture
2 jeunes oignons









1. Porter de l'eau salée à ébullition. Y plonger les fèves des marais et laisser cuire 30 sec après la reprise de l'ébullition. Égoutter et rafraîchir directement sous l'eau froide afin de stopper la cuisson. ôter la fine peau qui entoure les fèves.

2. Spiraler la courgette ou, à défaut, la couper en fines lasagnes à l'aide d'une mandoline.

3. Zester le citron à la microplane et en extraire le jus.

4. Badigeonner le fromage au pinceau avec de l'huile d'olive et un peu d'herbes aromatiques. Cuire sur grill.



Disposer courgette crue et fèves des marais sur l'assiette. Assaisonner d'un trait d'huile d'olive et de jus de citron. Parsemer généreusement d'amandes en poudre, saler, poivrer. Ciseler finement les jeunes oignons et terminer avec quelques fleurs en garniture.

Un savoureux mélange de saveurs et de textures.







Repost 0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 20:25
Toujours peu de temps, alors toujours des plats qui vont vite. Cette écrasée a, pour satisfaire tous les gourmands de la maison, sorti tous ses atours et nous l'a joué moelleux et croquant à la fois, doux et piquant, chaud et froid, acide et sucré. Tout les les impressions réunies en un seul plat.

Ecrasée de Pommes de Terre aux Légumes Nouveaux du Potager



Ingrédients pour 3 personnes:

10 pomme de terre (rattes)
2 càs de beurre salé
10 à 15 radis
cressonnette
oignons nouveaux





ciboulette américaine + fleur (allium cernuum)






fleur de sel
poivre de sarawak
pistaches vertes
huile de pistache
vinaigrette Cassis/Rhubarbe du "
Jardin des Saveurs"





1. Cuire les pommes de terre en robe des champs dans de l'eau salée.

2. Pendant la cuisson des pommes de terre, préparer la vinaigrette. Broyer grossièrement les pistaches
au pilon. émulsionner l'huile de pistache avec le vinaigre de cassi/rhubarbe, de la fleur de sel et un peu de sarawak. Ajouter les pistaches et deux tiges de ciboulette américaine très finement émincée.

3.  laver cressonnette et radis. Couper les radis en petits cubes.

4. Eplucher les pdt et les écraser à la fourchette en leur incorporant le beurre salé et les jeunes oignons. Rectifier en sel.




Disposer les ingrédients à l'aide d'un emporte-pièce: cressonnette, pommes de terre, radis, vinaigrette, pommes de terre. Presser un peu afin que la tour se maintienne. Servir aussitôt.


Simple et efficace! Bon appétit!


Repost 0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 05:35

Cours Forest, cours! Sans jeu de mots je cours au cours et pour mes cours...fin d'année scolaire oblige. Alors la cuisine, elle est bien malgré moi mise en stand by ces temps-ci. Mais il faut tout de même se nourrir. Alors à mes moments perdus, je prévois. Je prévois pour le midi, quand la classe est désertée par les étudiants, ou pour le soir quand je rentre de l'école et qu'il est parfois bien trop tard pour envisager autre chose que la douche et le repos.

A ces moments-là je me raconte des salades. C'est frais, c'est simple, ça met du baume au coeur et, non négligeable, c'est léger!
Je vous en raconte deux de suite si vous voulez...

Fèves des Marais aux Olives et Artichauts,  Parfumées à la Lavande et Balsamine


Ingrédients pour 1 personne:

fèves des marais fraîches
2 petits artichauts
2 oignons nouveaux
quelques olives vertes dénoyautées
romarin
sel
poivre noir du moulin
huile d'olive
vinaigre de lavande et balsamine
fleurs de lavande




1. Amener de l'eau salée à ébullition et y plonger les fèves des marais pendant 2 min.
Égoutter et passer sous l'eau froide. O^ter la fine peau qui emballe les fèves. Réserver.

2. Casser la queue des artichauts et ôter les feuilles des 2 ou 3 premières rangées. Couper la partie haute des feuilles. Tourner l'artichaut pour n'en conserver que les parties "tendres". Cuire, complètement recouvert avec de l'eau salée et citronnée. Une fois cuits, retirer les coeurs tendres et les couper en deux. Réserver.

3. Faire revenir les oignons dans un peu d'huile d'olive.  Ajouter les olives et le romarin. Saler et poivrer. Déglacer au vinaigre de lavande et de balsamine.

4. Verser sur les fèves et les artichauts. Parsemer de quelques fleurs de lavande.

Besoin de rien de plus...Servi à température ambiante afin de donner à la lavande ses chances de s'exprimer, c'est délicieux.



Spaghettis de Courgette à la Grecque Aromatisés aux Capucines



Ingrédients pour 1 personne:

1 petite courgette
quelques radis
feta
huile d'olive
1 jeune oignon
quelques câprons de capucine
(pour la piqûre c'est ici)

sel
poivre noir du moulin
cr fraîche allégée



1. Laver la courgette et la couper en spaghettis au spiraleur, à défaut découper en fins bâtonnets.

2. Mettre dans une passoire avec 2 càc de sel et laisser dégorger 30 min.

3. Pendant ce temps, laver et émincer les radis en fines lamelles. Couper la feta.

4. Ciseler l'oignon finement.

5. Préparer la vinaigrette en émulsionnant au plongeant de l'huile d'olive avec les câpres de capucine, du sel et du poivre. Ajouter selon goût un peu de vinaigre de conservation des câpres de capucine.

6. Bien sécher les spaghettis de courgettes dans un linge propre et les disposer au fond du plat. Garnir avec le reste des ingrédients.

Il ne manque qu'un verre d'Ouzo, le soleil et ... un dieu grec ...




Version Imprimable ICI

Repost 0

Présentation

  • : Alice au pays des saveurs
  • Alice au pays des saveurs
  • : jouer avec les saveurs pour, chaque jour, réapprendre à goûter, être à l'écoute des produits et des producteurs, partager avec ceux qu'on aime et tous les autres, s'amuser et découvrir.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Le Sureau dans tous ses Etats

26374422.jpg

Texte Libre

Signons la charte
"Abeille, sentinelle de l’environnement"

Texte Libre

Ici et Là, je suis aussi